Nouvelle Star 2007 : c’est parti !

Ce soir commence la nouvelle saison de l’émission « A la recherche de la nouvelle Star« , sur M6 à 20H50. Personnellement, j’aime beaucoup cette émission, parce qu’elle est focalisée sur le chant et la musique. Les candidats doivent bosser très dur pour réussir à ne pas être éliminés. Le point fort de cette émission (outre les candidats) ? Le jury, bien sûr !

Chacun avec sa personnalité, chacun des membres du jury apporte après chaque prestation son regard critique, souvent dur, mais toujours vrai, sur ce qu’ils viennent d’entendre. Leurs avis complémentaires, des fois contradictoires, tirent les participants vers le haut : l’évaluation juste et sans compromis – en quelques phrases – qui résume la prestation, met en lumière les faiblesses comme les points forts. En quelques mois, les plus réactifs et les plus doués des candidats progressent énormément, par leur travail et par cette aide préciseuse. Certaines de leurs prestations sont de très haut niveau…A ne pas manquer, donc…!

Un Impromptu de Schubert par Zimerman

Krystian Zimerman est certainement celui qui a livré les plus belles interprétations de Schubert; en tout cas en ce qui concerne les Impromptus.

Je les connais aussi interprétés par Richter, ou par Brendel (deux pianistes extraodinaires!), mais ça n’arrive pas au niveau de pureté incroyable où les envoie Zimerman. Regardez bien ses mains, et comme dans chaque geste la force est dosée de la plus subtile manière qui soit ! Et comme le son qui en sort est comme débarrassé de tout ce qui pourrait gêner l’émotion : il ne reste que la musique…

Evaluez la qualité de votre blog !

Je me suis demandé l’autre jour si je pouvais évaluer la qualité de mon blog…il faut bien se regarder le nombril de temps en temps, ne serait-ce que pour le nettoyer…!
En cherchant des critères objectifs d’évaluation de la qualité d’un blog, je suis tombé sur un article définissant l’utilisabilité d’un site web. En gros, quatre modèles de référence sont audités (Becker et Mottay (2000), Selz et Shubert (1999), Srivihok (2000) et Quibeldey-Cirkel (2001)), et il en ressort que six catégories principales permettent d’évaluer l’utilisabilité d’un site web :

  • Catégorie 1 : navigation
  • Catégorie 2 : contenu
  • Catégorie 3 : performances du système
  • Catégorie 4 : sécurité
  • Catégorie 5 : support client
  • Catégorie 6 : design et présentation

Pour chacun d’entre eux, on peut essayer de décrire plus précisemment l’application à un blog (qui est un site web particulier).

  • Navigation : le qualité et le confort de la navigation, pour un blog, répond à quelques contraintes simples (rapidité de l’affichage, disponibilité sur chaque page d’un bouton « home », structure du blog simple et lisible)
  • Contenu : C’est généralement la raison d’être d’un blog. La qualité du contenu, si on exclue le fond des articles – difficilement quantifiable -, repose sur un souci de respect de l’orthographe, de la mise en page (utilisation de paragraphes et de titres). Pour le fond, c’est le nombre de visites et de commentaires qui va montrer si les utilisateurs plébiscitent ou non le contenu. On peut ajouter dans cette catégorie « contenu », la fréquence de publication sur le blog (augmentation du contenu)
  • Performances du système : selon la conception que l’on se fait d’un blog, les critères seront différents ; pour ma part, la performance d’un blog se mesure aux nombre de discussions engagées
  • Sécurité : sur un blog, la seule sécurité à respecter est d’assurer que l’adresse mail des lecteurs/commentateurs ne sera pas diffusée (ce qui est le cas dans WordPress, et dans la plupart des plateformes de blog et Zookoda)
  • le support client : pour un blog, c’est la rapidité de réponse de l’auteur du blog, et la possibilité d’avoir un suivi de ce qui s’y passe (RSS et newsletter). Un commentaire laissé sur un blog, et qui n’a toujours pas réponse 2 semaines après, c’est le signe d’un mauvais « support client »
  • Design et présentation : encore un point très subjectif ; néammoins, quelque soit le design choisi, il doit respecter la facilité de lecture des billets et des commentaires (qui est le but principal d’un blog)

Sur la base de cette liste, peut-on construire un indicateur de la qualité d’un blog, sur 100% par exemple ?

Voici la liste des différentes variables utiles – à mon sens – pour évaluer chaque catégorie (la notation sera la suivante : 0 pt pour un critère non rempli, 5 pt pour un critère rempli en partie et 10pt pour un critère rempli de manière satisfaisante). N’hésitez pas à en rajouter en commentaire pour améliorer l’indicateur et/ou à proposer des modifications de la pondération :

  • cat.1 : temps de chargement de la page de garde
  • cat.2 : orthographe et clarté de la présentation
  • cat.2 : nombres de visites quotidiennes durant plus de 30s
  • cat.2 : nombres de liens externes pointant vers le site
  • cat.2 : nombre de billets par semaines
  • cat.3 : nombre moyen de commentaires par billet
  • cat.3 : nombre de lecteurs fidèles augmente ET nombre total de visiteurs aussi (par rapport à une évaluation précédente)
  • cat.4 : sécurité des données utilisateurs
  • cat.5 : temps moyen de réponse aux commentaires et aux mails par le biais du formulaire de contact
  • cat.6 : Design facilitant la lecture des billets

Proposition de grille de cotation :

Liste des critères 0 pts 5 pts 10 pts
Temps de chargement >5 sec. <5 sec. <1 sec.
Orthographe et clarté Illisible trop de fautes correct
Nombres de visites / jour de plus de 30s <10 entre 10 et 100 > 100
Nombres de liens externes < 10 entre 10 et 100 > 100
Fréquence des billets (par semaine) < 1 de 1 à 3 >3
Nombre moyen de commentaires <1 entre 1 et 10 >10
Proportion visiteurs fidèle ET augmentation traffic* <10% entre 10% et 50% >50%
Sécurité Non à vérifier Oui
Temps moyen de réponse > 1 semaine < 1 semaine <1jour
Design non perfectible Oui!

*si le nombre total de visiteurs est en diminution par rapport à la période précédente => score 0 ; sinon chiffre indiqué.

Pour ceux qui ont du mal à calculer certains points, je précise qu’il faut être inscrit au service Google analytics, et avoir un moyen de regarder les stats du blog (par exemple, le super plugin WP-Stats).
Un super blog sur tous les points aura 100%, et un blog minable 0% ! Par ailleurs, certains points qui me paraissent intrinsèques à la nature d’un blog feront l’objet de retrait de points : -10pts pour chacune des absences suivantes :

  • absence de Newsletter enlevé et remis ci-dessous le 02/03/2007 (voir commentaires)
  • absence de flux RSS ET absence de Newsletter
  • absence de possibilité de commenter les billets (oui, ça existe des blogs comme ça !)
  • absence d’abonnement aux commentaires d’une discussion avec/sans participation (aïe ! je perds 10 pts)
  • mauvais confort de navigation (dûr à faire avec les outils disponibles sur le net)

Bien sûr, c’est un premier tir : je compte sur les éventuels lecteurs pour mettre leur grain de sel ! On peut donc, avec cette batterie de chiffres, construire l’indicateur de la qualité d’un blog sur 100.
Résultat pour BLOmiG (exemple sur la période du 22 janvier au 21 février) : mon blog est à 50% !
Quelques chiffres : 13,4 visites par jour de plus de 30secondes ; 4,7 commentaires par billet ; 24 billets publiés ; 25% de visiteurs déjà connus ; … page trop longue à charger (Opt)
Je recalculerais cet indicateur toutes les fins de mois pour voir s’il évolue, et s’il permet de mesurer effectivement quelque chose…Je retiens surtout de cette première évaluation qu’il faut que :

  • j’améliore le temps de chargement du blog. Beaucoup trop long lors de mon test >5s … qu’en est-il du chargement de Blomig chez vous ?
  • j’installe un outil d’inscription aux discussions sans poster de commentaires.

Et vous, quel est le score de votre blog ? Que changeriez-vous à cet indicateur pour le rendre plus utile ? Qu’est ce qui manque à ce type d’évaluation ? Vous-a-t-il permis de voir des pistes d’améliorations de votre blog ?

Un brin fragile de courage…

L’autre jour, notre promenade nous a fait passer dans une petite rue, entre l’avenue du Maine et le boulevard du général Leclerc. Nous avons doublé un vieil homme qui marchait aidé de deux cannes, avec une lenteur incroyable. Ses jambes semblaient à peine le porter, et le mouvement de ses pieds – incontrôlés, fragiles – qui se soulevaient et s’abaissaient comme des membres morts montrait bien la nécessité des béquilles.
En le doublant, j’ai tourné la tête et j’ai aperçu son visage : un beau visage, pas aussi vieux que son handicap le laissait penser, et tourné légèrement vers le sol avec comme un air d’extrême concentration, comme si tout son être était absorbé par l’effort de la marche. Ca m’a mis une bouffée d’émotion en pleine tête, qui revient dès que j’y repense, et me submerge jusqu’à m’en mettre les larmes aux yeux… Je suis certainement trop sensible ! 

Alors, j’essaye de la dire, cette émotion. Je ne sais pas si c’était de la compassion ; l’émotion est venue en pensant que c’était admirable de faire l’effort d’aller prendre l’air alors qu’on a autant de mal à marcher, et ensuite en pensant à son retour chez lui : vit-il seul ? Est-ce que quelqu’un l’attend ? Je crois que la vague d’émotion que j’ai ressentie est venue de la combinaison de ces deux pensées : la peine qu’il puisse être solitaire en plus d’être handicapé, et l’admiration pour son courage. Car il s’agit bien de courage, et c’est ce qui se lisait sur son visage : sa marche lente, solitaire, difficile, absurde – comme chacune de nos vies – ressemblait tout de même bien aux efforts incessants et nobles d’un coeur humain qui se bat.

J’aurais voulu prendre un café avec lui, et le connaitre, savoir s’il est heureux…et puis le temps de ressentir tout ça, de l’échanger avec ma femme, nous étions déjà cent mètres devant lui : c’était trop tard. Et puis, l’émotion était passée…

Il ne lira jamais ce texte. Mais je veux quand même lui exprimer mon émotion et mon admiration.

Hourra pour le CAC40 !

J’ai entendu ce matin à la radio l’annonce des profits « records » des grands groupes du CAC40. Comme j’entends déjà résonner le concert de plaintes, de cris de jalousie et de dénonciations du troupeau de censeur marxistes, j’ai envie de donner un autre son de cloche. Je dis BRAVO à tous ces grands groupes. Pourquoi ? Mais parce que ces profits sont admirables bien plus que critiquables : ils sont le fruit du travail de centaines de milliers de personnes ! Ils sont la preuve de la réussite de ces grands groupes dans la compétition économique.

Par ailleurs, l’activité de ces groupes ne peut être analysée seule : des milliers d’entreprises partenaires, de fournisseurs, de boite de prestation de service profitent de cette dynamique. L’activité globale générée par tout cela est aussi une source de réinvestissement massif dans l’économie française ; et la solidarité n’est pas en manque car ces grands groupes payent des impôts directs et indirects comme tout le monde : qu’il serait bon de savoir que tout cet argent prélevé était dépensé de manière aussi stratégique et efficace par l’Etat !

Bien sûr, tout n’est pas rose ; et dans le concert des censeurs il y aura des voix raisonnables qui décriront certains aspects de la réalité plus négatifs que ce que je viens de dire. Je leur laisse le soin de bien décrire la réalité sous cet angle de vue. Il faut bien éclairer la réalité de plusieurs côtés à la fois pour ne pas la déformer, non ? Je choisis de saluer la réussite.

[ratings]