Bonnes Vacances !

Cher lecteur (chère lectrice),
Je te souhaite, si tu as la chance d’avoir des vacances, de pouvoir passer du temps avec ceux que tu aimes. De prendre le temps d’en perdre avec eux. J’espère que tu pourras souffler un peu et profiter du vrai bonheur des vacances : changer de rythme, et retrouver la possibilité de contempler les choses plutôt que d’agir. Si la tension de l’action est utile, plaisante et nécessaire, la contemplation comporte quelques caractéristiques également jouissives, et indispensables : calme, douceur, joie. La contemplation est la source de l’émerveillement, sans lequel l’amour du monde est difficile. Il faut conserver intacte notre capacité à nous émerveiller du monde. De sa complexité, comme de sa simplicité.
Je te souhaite, cher lecteur, de pouvoir te retrouver sous un marronnier ou sous un tilleul, à écouter le bruit du vent dans les feuilles se marier avec le bourdonnement chaud de l’été. Regarder les nuages, et imaginer les gens qui voyagent dans l’avion que l’on voit passer, tout là-haut. Je te souhaite de pouvoir passer des heures avec ta famille, avec tes amis. Rire. Profiter du temps qui passe autrement, et qui ne passe plus à force d’être dedans, à force d’être dans le présent. Profiter des heures bleues sombres et roses qui, en été, précèdent la nuit.
Profites de tout cela et de plein d’autres choses…!
Bonnes vacances !

Donnez à vos billets une mise en page « pro » !


Des techniques existent pour prendre en compte le peu de temps dont dispose le lecteur. Elle consiste à présenter les conclusions d’abord – dans le « chapeau » -. Et à parsemer le corps du texte d’éléments plus visibles (« sous-titres » et « exergues »), qui soulignent les grandes lignes, ou les points forts, du contenu. De cette manière, plusieurs niveaux de lectures sont possibles, et le lecteur est plus facilement attiré vers votre contenu. Vous trouverez ici la description de ces différents éléments, et la manière de les coder en CSS.

Poursuivre la lecture

Organisez vos flux RSS : ne lisez que l’indispensable !

Devant le nombre de flux RSS qui augmente chaque jour dans vos aggrégateurs, il importe de savoir s’organiser pour garder à ce formidable outil toute son utilité. Cet article décrit une manière efficace de ranger ses flux en trois catégories « Indispensables », « A suivre… » et « Phase terminale », permettant de régulièrement éliminer les flux devenus inutiles, et d’organiser sa lecture en fonction du temps disponible. Vous ne raterez plus jamais un article intéressant !

Poursuivre la lecture