dans Empty

Blog pour les nuls #2

Media_httpwwwimagesbl_rsvlu

Après avoir averti les lecteurs du temps nécessaire pour se lancer dans le blogging, je présente ici les deux outils indispensables pour franchir le pas : la plate-forme, et l’hébergement. A nouveau, prenez un peu de temps avant de vous lancer pour définir votre projet, et avant de comparer les outils : vous aurez ainsi en tête les bons critères pour faire votre choix.

Si vous avez lu le premier article de la série, et que vous avez toujours envie d’ouvrir un blog, il faut maintenant penser aux outils pour le faire. Le choix des outils est important, et dépend de ce que vous voulez faire : un gros tournevis et un petit tournevis sont deux outils différents, et qui ont tous deux leur utilité. Tout dépend de la taille de la vis que vous voulez visser, ou dévisser. Je décris ici deux outils indispensables (parmi ceux que l’on retrouvait listé dans une chaine sur le « kit de blogging » qui avait circulé un moment) : la plate-forme et l’hébergeur. Ces deux outils sont souvent imbriqués (des plate-formes proposent d’héberger gratuitement votre blog, et des hébergeurs proposent en standard l’installation d’une plate-forme de blog), mais ce sont tout de même deux aspects bien distincts en terme de fonctionnalités.

Définir son projet

Je sais. Vous avez envie d’avoir votre blog tout de suite, et d’écrire votre premier article ! Patience. Prenez une demi-heure, ou plus, pour définir votre projet de blog. Cela vous aidera à définir vos futurs besoins de blogueur, et facilitera le choix de la plate-forme, et de la solution d’hébergement. Voici quelques exemples de questions à se poser pour définir son projet :

  • Quel sera le contenu du blog ? Textes ? Vidéos ? Images ?
  • Combien de nouveaux articles par mois écrirez-vous ?
  • Avez-vous envie de mettre les mains dans le cambouis, de personnaliser l’apparence de votre blog, ou est-ce que vous voulez vous consacrer principalement à l’écriture d’articles ?
  • Est-ce un essai « pour voir », ou est-ce un projet sur le long terme, réfléchi ?
  • Est-ce un blog relativement confidentiel réservé à un cercle amical/familial, ou est-ce un blog ouvert au public ?
  • Serez-vous le seul à écrire sur le blog ?

Posez-vous toutes ces questions maintenant (et répondez-y aussi précisément que possible) : outre que cela vous aidera à mieux choisir vos outils, cela vous forcera à définir ce que vous voulez faire plus précisément.

Plate-forme

La plateforme de blog, c’est l’outil principal. C’est le poste de pilotage à partir duquel vous allez publier vos articles, gérer les commentaires, changer l’apparence du blog, et tout un tas de choses qui font de la vie du blogueur un véritable paradis. Il s’agit d’une interface en ligne, dont l’utilisation est la plupart du temps intuitive. Plus que l’interface, c’est les fonctionnalités offertes par la plate-forme qui doit guider votre choix. Un comparatif assez complet se trouve sur Clubic, un autre sur Tout pour créer un blog. Je vous conseille d’aller les lire. Pour ma part, j’ai choisi WordPress pour les fonctionnalités multiples qu’elle offre, par le biais de plugins notamment. Comme toujours en termes de fonctionnalité, c’est à l’usage que l’on se rend compte de la qualité d’un outil, malheureusement. Je pense donc qu’il est sage, si vous ne voulez pas changer de plate-forme dans 3 mois, de choisir une plate-forme polyvalente et évolutive comme WordPress ou DotClear.

Hébergeur

Selon le choix que vous aurez fait en terme de plate-forme, il vous faut ensuite choisir – ou non – un hébergeur. C’est quoi un hébergeur ? Un blog, c’est une collection de fichiers. Et ces fichiers, il faut bien qu’ils soient stockés quelque part en ligne, pour que les internautes puissent les lire. L’hébergeur est l’entité qui stocke vos fichiers. Il en existe une multitude, gratuits ou payants. Bien sûr, les payants offrent plus de place, plus de fonctionnalité, et la plupart du temps un support technique bien utile si vous êtes néophyte en bases de données, et autres histoires de bande passante. Cela doit faire partie, d’ailleurs, de vos critères de choix de plate-forme. Certaines, comme Blogger, s’occupent d’héberger directement vos fichiers. L’inverse est vrai aussi : Dreamhost, que j’ai choisie, offre par exemple l’installation en 1 click de la dernière version de WordPress. Je suis très satisfait de Dreamhost : en 1 an de service, 2 jours au maximum d’interruption de service, réponse toujours rapide et efficace du service client, panneau de gestion complet et intuitif. Il faut également garder à l’esprit que si vous vous lancez dans l’aventure au long terme, il sera rapidement utile d’avoir un nom de domaine. La plupart des hébergeurs payants offrent l’achat d’un nom de domaine en plus de l’hébergement.

Choisir un outil adapté au projet

Ne vous prenez pas trop la tête avec cette offre multiple et nuancée : tous les blogs sont basés sur des bases de données, qu’il est « relativement facile » d’exporter / importer d’une plate-forme à une autre, d’un hébergeur à un autre (le « relativement facile » peut se transformer en grosse galère quand même). Mais c’est du boulot, et ce n’est pas le but quand on tient un blog !

  • Si vous vous lancez dans le blog « pour voir » (ce que tout blogueur a du faire au début, j’imagine), alors une solution comme Blogger ou WordPress en ligne (qui offrent plate-forme + hébergement limité) suffiront amplement.
  • Si, par contre, vous vous lancez sérieusement dans le blog, avec un vrai projet, je vous conseille une solution du type WordPress / DotClear + hébergement payant avec nom de domaine. Ça vous évitera les déménagements et les pertes de temps inutiles. Et vous ne serez jamais bloqués à cause de votre choix.

La prochaine fois, nous aborderons les outils utiles, mais non indispensables, qui facilitent la vie du blogueur : éditeurs de texte, outils de statistiques, source d’images, etc…

Aller au sommaire pour retrouver tous les articles de la série « Blog pour les nuls »…

Write a Comment

Commenter

11 Commentaires

  1. Très bon article ;). Je suis d’accord avec toi qu’il ne sert à rien d’acheter un hébergement dès le début. Par contre il vaut mieux se payer le plus tôt possible un nom de domaine et faire pointer ce dernier vers l’hébergement gratuit. Lors de la migration vers un hébergement payant on ne perdra pas le référencement ni les backlinks…J’avais il y a quelque temps écrit un article sur le sujet.

  2. salut NicoLargo, et merci pour ton commentaire !Je ne sais pas s’il ne sert à rien d’acheter un hébergement dès le début. Si il y a un vrai projet, sérieux, construit dans la tête du futur blogueur, il peut se payer dès le début un hébergeur payant. ça lui fera gagner du temps de migration.Pour ma part, j’aurais mieux fait de commencer directement chez Dreamhost. Le passage Blogger => wordpress m’a quand même pris du temps…à bientôt !

  3. Oui, c’est important d’avoir une idée du « concept » ou du « format » de son blog, et si possible, avant de commencer.Enfin remarque, certains blogs n’ont pas de ligne éditoriale, et n’en auront probablement jamais :)L’aspect technique et monétaire des solutions comme Dotclear et WordPress rebutent souvent les débutants (et même des un peu moins débutants), c’est vraiment dommage car ce n’est pas si compliqué et on peut avoir un hébergement correct pour un coût modique !Et c’est tellement plus plaisant à utiliser par la suite !

  4. salut Frenchmat,merci pour ton commentaire. Oui c’est toujours mieux si on peut prévoir ; mais ça ne doit pas rebuter les débutants. Pour ma part quand je me suis lancé, j’ai pris la première solution qui passait, parce que j’avais hate d’écrire mon premier billet ! Et par la suite, je me suis dit que j’aurais mieux fait de réfléchir et me renseigner 5 minutes. c’est pas grave, j’ai appris aussi grâce à ça !à bientôt !

  5. Oui, moi aussi j’avais un peu pris la première plateforme qui se présentait à moi vu que je n’y connaissais rien.Je me rappelle que j’avais préféré Blogg.org parce que ce nom était plus court (donc plus discret dans l’URL) que Blogger.com. Tu parles d’un critère ! :DJe m’en suis longtemps mordu les doigts…

  6. […] de blogging, et un mode d’hébergement (si ce n’est pas le cas, allez consulter les deux premiers articles de la série). Cet article vous décrit un certain nombre d’outils très […]

  7. Bonjour,Avant de bloguer qui connait vraiment ce qu’il est capable de faire ? Ce n’est qu’une fois que l’on voit qu’on y prend goût que l’on peut commencer à réfléchir sérieusement à propos d’un vrai blog.Personnellement j’ai commencé avec CadreOnline sous TypePad pour voir si j’avais quelque chose à dire. ET puis passé, les premières semaines (en pleine grnades vacances), j’ai réussi à dépasser le mur du « aurai-je encore assez d’idées pour continuer à écrire ? ».Un an et demi plus tard (23.000 visites uniques et 40.000 pages vues), j’ai sauté le pas en hébergeant mon propre blog sous WordPress. Cela m’a pris 5 mois pour pondre ce que je voulais et le mettre en oeuvre techniquement. Et puis hier, le jour de Noël, j’ai complétement switché.La leçon que j’en tire est que préparer un projet demande d’abord de savoir où l’on veut aller (type de lectorat,…) et avec quels moyens (temps, techniques, idées et choses à dire) en s’appuyant sur une première expérience ayant démontré ce que l’on a véritablement dans les tripes.Après viendra le « Si j’avais su » démontrant l’expérience acquise. Devenir un pro, ne s’improvise pas mais on peut gagner du temps en écoutant les anciens…

  8. Bonjour Laurent,merci pour ton commentaire, et pour le retour d’expérience !Je suis entièrement d’accord que le plus important est de définir les grandes lignes du « projet » avant de se lancer, et le temps que l’on souhaite y passer…pas facile, mais indispensable.Et effectivement, je crois que la plupart (moi y compris) commencent par essayer un peu au hasard pour voir ce que ça donne, et migrent ensuite…ce qui compte c’est l’envie…à bientôt !

  9. […] de blogging, et un mode d’hébergement (si ce n’est pas le cas, allez consulter les deux premiers articles de la série). Cet article vous décrit un certain nombre d’outils très […]

  10. […] aller lire les autres ! Le premier mettait l’accent sur le temps nécessaire au blogging, le second sur les critères de choix d’une plateforme et d’un hébergeur pour votre blog, et le […]

  11. […] Blog pour les nuls n°2 : Dans cet article, j’introduis les quelques notions de base utiles pour choisir sa plateforme de blog, et son mode d’hébergement. […]