Blog pour les nuls #3

Vous pouvez maintenant écrire vos articles, puisque vous avez choisi une plateforme de blogging, et un mode d’hébergement (si ce n’est pas le cas, allez consulter les deux premiers articles de la série). Cet article vous décrit un certain nombre d’outils très utiles pour faciliter votre travail de blogueur. Au menu : correction orthographique, recherche d’images, transfert de fichiers et outils de statistiques. Autant d’outils quasi-indispensables, avec lesquels vous devriez vous familiariser dès à présent.

Ca y est ! Vous avez conscience du temps nécessaire pour tenir un blog, et vous avez orienté votre choix vers une plateforme et une solution d’hébergement. Le plus dur est fait : vous pouvez d’ores et déjà publier des articles, et conquérir le monde. Cependant, votre trousse à outil n’est pas complète : vous avez bien le marteau et un tournevis, mais il vous manque tous les outils annexes (vrilles, réglet, fil à plomb, tenaille et autres clés à pipe). Pour écrire efficacement, vous vous apercevrez que l’éditeur de votre plateforme ne suffit pas pour tout faire. Voici donc une liste – non exhaustive – de quelques outils que j’utilise quotidiennement pour bloguer, et avec lesquels je vous recommande de vous familiariser rapidement : ils vous feront gagner du temps. Et le temps, pour le blogueur, vous savez maintenant que c’est un aspect critique !

Ecriture

A moins d’être arrivé premier chaque année à la dictée de Bernard Pivot, vous aurez besoin de deux choses pour écrire : vous relire, encore et toujours, et quelques outils qui viendront pallier les petites erreurs, fautes, lacunes d’orthographe, qui nuisent de manière forte à votre objectif. Un article bourré de fautes n’est pas seulement difficile à lire, il donne aussi l’impression que l’auteur l’a pondu sans faire attention, donc sans prendre soin de ses lecteurs. Echec assuré !

  • Editeur de texte : Tous les éditeurs de plateforme de blogs comportent une interface d’écriture, plus ou moins bien faite. Pour ma part, je n’utilise pas celle de WordPress, je préfère Wordpad (ou Word, dont il faut aller modifier quelques paramètres pour l’adapter à l’écriture avec des balises html qui trainent dans le texte). La liste de solution pour rédiger est longue, et ne dépend que de vos goûts personnels. Sachez qu’il peut être utile d’utiliser un gabarit (ou template) pour éviter de retaper les éléments qui reviennent systématiquement dans vos billets (lien vers billets sur template)
  • Correcteur d’orthographe : Il y a généralement un correcteur d’orthographe intégré dans les éditeurs de texte. J’utilise celui de Word pour vérifier mes textes. Vous pouvez également aller vérifier l’orthographe en ligne avec Spellify, ou installer (WordPress) un plugin (comme Live Spell Check, par exemple) qui permet de vérifier les fautes.
  • Dictionnaire : Si vous tenez un blog, c’est que vous aimez écrire. Et si vous aimez écrire, c’est que vous aimez placer les mots au bon endroit, et produire des textes qui fassent sens. Rien de mieux pour éviter les approximations que de vérifier la définition des mots que vous utilisez. J’utilise l’excellent Lexilogos, complet et facile à utiliser. Et gratuit, bien sûr !

Images et personnalisation

  • Client FTP : Indispensable ! Que ce soit pour illustrer vos articles avec des images, personnaliser votre thème (images, fichiers CSS, etc.), vous aurez besoin de pouvoir envoyer des fichiers sur le lieu d’hébergement de votre blog. J’utilise l’excellent FileZilla, pratique et facile à utiliser. Il en existe plein d’autres. J’utilise également très souvent l’interface WebFtp de mon hébergeur, bien pratique.
  • Trouver des images : J’aime bien illustrer mes articles avec une image. Je trouve que cela rend plus agréable la lecture. Pour trouver des images, le plus simple est souvent d’utiliser Google Images : ressources quasi illimitées, et dans ce cas la taille des photos / images ne pose pas de problème puisque l’illustration d’un blog ne demande pas d’avoir des images en 1600×1200. J’utilise généralement des images que je redimensionne pour qu’elles se rapprochent d’un format 150×150. Il existe par ailleurs des banques d’images libres de droit (un liste assez complète se trouve sur le très bon FredZone, et une autre sur l’excellent et incontournable Fran6art).

Statistiques

Tout blogueur est intéressé par son audience : personne ne blogue pour ne pas être lu. Mieux vaudrait dans ce cas tenir un journal intime. Surveiller son audience est indispensable, mais doit être fait avec parcimonie : il est très facile de vérifier son audience toutes les 5 minutes, et de passer tellement de temps à cela qu’on en perd un temps précieux (qui devrait être consacré à l’écriture).

  • Outils statistiques : J’utilise pour ma part Google Analytics. Pour en découvrir d’autres, je ne peux que vous conseiller d’aller voir l’excellente série d’articles de Stéphane Thomas (Simple Entrepreneur).
  • Abonnement et statistiques : Un outil sera rapidement indispensable : il combine l’aspect statistique ET abonnement. Feedburner vous permet de placer sur votre blog un lien pour les lecteurs qui souhaitent s’abonner (newsletter et flux RSS). Vous savez donc, au jour le jour, combien de personnes sont abonnées à votre blog. Rapidement, c’est devenu pour moi le principal outil statistique. Je n’ai pas le temps d’aller analyser en détail les statistiques de Google Analytics, alors je jette simplement un œil sur le nombre d’abonnés du blog.

Et vous ?

Avez-vous d’autres outils indispensables à recommander aux autres blogueurs ? N’hésitez pas à les décrire en commentaire : je pense être assez « ringard » en ce qui concerne les outils, et vous pourrez facilement enrichir ce dossier…Le prochain article de la série « Blog pour les nuls » parlera de réseau social et de promotion de votre blog.

Aller au sommaire pour retrouver tous les articles de la série « Blog pour les nuls »…

En relations