dans Blogging

Blog pour les nuls #5

Media_httpwwwimagesbl_xzcps

Après avoir vu les différentes manières de faire connaitre votre blog, et de vous insérer dans un réseau, voyons maintenant un aspect plus terre-à-terre du blogging : l’organisation quotidienne ! Plus qu’un article de fond, je vous livre ici une liste de 5 conseils pour vous organiser intelligemment et ne pas vous faire dévorer pas votre blog !

Ecrire, écrire, écrire ! Voilà ce qui va rapidement devenir votre obsession. Il me faut un article par jour, sinon mon blog va péricliter ! Voici quelques conseils pour éviter de se faire déborder, et pour continuer à maîtriser le temps passé quotidiennement sur son blog.

5 conseils pour bien s’organiser

  1. Ne pas se sentir obligé de publier un article par jour : ne pensez pas que c’est uniquement la fréquence de publication qui détermine le succès de votre blog. Bien sûr, si vous publiez un article par mois, vous aurez du mal à vous faire connaitre, et à gagner des lecteurs. Mais personne n’attend d’un blogueur qu’il publie un (ou plusieurs !) articles par jour. Ce qui compte c’est la qualité. Il vaut mieux passer un peu plus de temps à relire votre article, à l’embellir avec une image, à le reformuler, à ajouter des liens vers des ressources externes, que de pondre à l’arrachée un article médiocre. Plus facile à dire qu’à faire, tant le blogging est addictif. Mais raison de plus pour ne pas se laisser avoir.
  2. Avoir toujours quelques articles d’avance : c’est le meilleur moyen de gérer son débit d’articles, et d’avoir des articles d’avance. Si vous avez toujours deux ou trois articles prêts, ou en passe d’être terminés, vous gagnez en souplesse. Vous ne travaillez plus en flux tendu ! A nouveau, c’est plus difficile à mettre en œuvre qu’il n’y parait, même si la méthode est simple : commencez par retenir vos 5 prochains articles d’une ou deux journées. Exemple : je devais publier un article lundi, je le garde sous le coude et je ne le sors que mardi. Le mardi, j’écris aussi un article, que je programme pour le jeudi. Mercredi et jeudi, j’écris encore deux articles, que je programme pour vendredi et pour le lundi d’après. Résultat : le jeudi sort votre deuxième article, mais vous avez de quoi publier jusqu’au lundi prochain. Une fois le cercle vertueux mis en place, vous avez fait le plus dur ! Il suffit de continuer. Cela n’empêche pas de publier des articles courts, pondus rapidement, mais ça permet de garder un rythme de fond stable, un peu moins intense, mais plus souple.
  3. Publier toujours à la même heure : Un bon moyen de s’organiser dans la publication (et de réaliser le point ci-dessus) est de publier ses articles toujours à la même heure ! J’ai choisi pour ma part de programmer les articles entre 07h00 et 08h00 le matin. Si j’écris un article à 20h00, je le programme pour le lendemain. C’est un autre moyen de travailler de manière plus posée.
  4. Utiliser des gabarits : Evitez de perdre du temps à toujours retaper les sempiternelles lignes de code html que vous utilisez dans tous vos articles. J’ai déjà décrit ailleurs comment fonctionner avec des gabarits ; je vous invite à aller y fureter si ça vous intéresse !
  5. Garder une plage horaire dédiée aux commentaires : ne foncez pas répondre aux commentaires sur votre blog, même si cette célérité vous honore et montre l’intérêt que vous portez à vos lecteurs / commentateurs ! Faites un ou deux passages quotidiens pour prendre connaissance des nouveaux commentaires et y répondre. C’est bien utile car souvent, certains commentateurs amènent des éléments de réponses à d’autres commentateurs, et cela vous facilite la tâche.

Et vous ? Quelle est votre organisation ?

Et vous ? Avez-vous mis en place une organisation particulière pour gérer le temps que vous passez sur votre blog ? Ou faites-vous ça au gré de votre humeur ?

Aller au sommaire pour retrouver tous les articles de la série « Blog pour les nuls »…

Write a Comment

Commenter

  1. Salut Lomig,Encore un article super interessant. Je me reconnais assez dans ta description du blogger fougueux. Mais je songe quand même à ré-orienter voire même de créer un blog plus axé sur mon travail. En tout cas, ton expérience nourrit ma reflexion. Merci.

  2. salut Digiboy,merci pour ton commentaire ! Oui, faire un blog axé sur le travail est certainement ce qu’il y a de mieux. Tu y parles de ce que tu connais, et au lieu de manger du temps sur ton boulot, ton blog vient l’enrichir !à bientôt ! tu nous tiens au courant de ces évolutions ?

  3. Bonjour à tous,Je reconnais la vérité dans ce que tu as écrit et c’est pourquoi je me suis imposé des règles d’écriture et de publication.1 – Ne jamais être sous la pression d’écrire car c’est là que l’on fait le plus de casse dans sa rédaction et donc dans sa réputation.Ecrire est une chose, le relire une autre et l’embellir encore une autre. D’où ma seconde règle méthodologique :2a – Avoir toujours des articles en brouillon tapé avec enthousiasme lors des grands moments d’inspiration.2b – Plus tard, au mieux le lendemain, hors du champs de l’enthousiasme initial, je relis le texte et le corrige des premières fautes de frappe, de syntaxes et de compréhension. J’en profite pour mettre en avant les idées forces par un surlignement, une mise en gras et/ou en couleur.2c – Je l’embellis en allant chercher une ou des images qui réhausseront ce que je voulais dire ou faire sentir.2d – Enfin, je planifie sa publication en fonction des brèves, des articles, de l’actualité et du temps que je pourrai y consacrer. J’en profite pour relire encore une fois afin de corriger les quelques fautes qui pourraient trainer… et il y en a toujours !Ainsi, quelquefois je passe une journée à taper comme un dingue et puis le reste ce n’est que de la technique que je peux faire selon mes disponibilités et envies.Dès fois il m’arrive ainsi de pouvoir publier pour 2 semaines pendant lesquelles je ne poserais pas la question de ce que j’ai à écrire ou publier. C’est sympa quand on part loin de son ordi, on a au moins la tête tranquille.Pour les commentaires, je réponds selon mon emploi du temps car cela m’énergétise quand je commence à peiner en cours de journée où le soir. Et puis si des commentaires sont postés pendant mes longues absences, j’indique tout simplement dans un « postit » style Blog-it Express que je suis loin de mon ordinateur.Les lecteurs comprennent que le blogging doit rester une activité plaisante car aux vues des revenus générées, la quasi totalité des blogueurs auraient déposé le bilan…

  4. salut Laurent,merci beaucoup pour cette méthodologie personnelle, qui est très proche de la mienne, même si je n’ai pas encore la sagesse de relire aussi longtemps..je suis encore souvent dans l’enthousiasme, comme tu le dis bien, et j’arrive tout juste à m’efforcer de programmer le billet pour le lendemain. ça permet une relecture avant la publication.Mais sinon, je suis comme toi : j’écris d’abord au kilomètre, et ensuite je viens corriger, améliorer, illustrer, etc…Mais chacun sa technique. Moi je fais assez peu de fautes au premier jet. Par contre la syntaxe mériterait souvent d’être allégée par des relectures, ce qui n’est pas toujours le cas.Personne n’est parfait ! ;)

  5. Sympa cette série d’article :)Pour l’heure, j’avoue publier à n’importe quelle heure (ca m’arrive souvent de publier des articles à 3-4h du mat), je me dis que de toute facon les lecteurs les decouvritont à leur rythme.Et pour les articles d’avance, vu le temps que certains articles peuvent me prendre, ca serait dur pour moi de dépasser le rythme de 2 articles écrits dans la même journée, donc idem je publie dès que j’ai fini mes relectures (pour l’orthographe, la mise en page, etc …)Et ca arrive aussi de ne pas publier certains jours, et en effet c’est bien le meilleur conseil à donner aux bloggeurs. Si ces jours là je m’étais forcé à écrire quelquechose, ça aurait surement été assez peu intéressant.

  6. salut Charles,merci d’avoir laissé un commentaire pour partager ton expérience de blogueur…Deux articles par jour c’est beaucoup !!! Oui, je suis bien d’accord avec toi : le meilleur conseil c’est celui de ne pas se sentir obligé de publier pour publier…certains « grands » blogueurs le font, et ça se ressent dans la qualité des articles : certains sont très bons, d’autres très médiocres, et il n’est pas très difficiles de comprendre ceux qui ont été écrit pour dire quelque chose, et ceux qui sont là pour remplir les trous.à bientôt !

  7. […] Blog pour les nuls n°5 : En complément au premier article, quelques conseils pour bien organiser son activité de blogueur, et éviter de perdre du temps ! Bien sûr, je mettrai cette page à jour, dès que de nouveaux articles seront écrits. Bonne lecture ! Et n’hésitez pas à faire vos commentaires, sur les articles déjà parus, ou sur des points qu’il vous paraitrait intéressant d’aborder ! […]