Equilibre instable

Media_httpwwwlomigung_bhjcb

L’équilibre est une notion qui m’a toujours intéressé : je suis quelqu’un de calme, et je recherche l’équilibre. J’ai compris, et cela m’a pris du temps, que l’équilibre est quelque chose de dynamique, et non de statique. L’équilibre, pour un être vivant, n’est possible que dans l’action.

Équilibre est synonyme d’activité.

Jean Piaget (1896-1980)

Il faut donc aussi équilibrer notre manière de recherche l’équilibre : ne pas vouloir atteindre un improbable équilibre stable, mais au contraire rechercher l’équilibre instable. Notre vie est une recherche d’équilibre instable. Nous devons nous mettre sans cesse en mouvement, agir, et dans le même temps conserver au mieux les équilibres.

La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.

Albert Einstein (1879-1955)

Pearltrees : brique du web 3.0 ?

Je me suis rendu l’autre jour au « Café des community manager », organisé par Dominique. Il m’avait d’ailleurs fait l’honneur de m’interviewer, quelques jours auparavant (j’étais en effet le 200ème inscrit sur l’évènement dans Meetup, excellent service communautaire découvert à cette occasion).

Là, j’ai eu le plaisir de revoir Dominique, bien sûr, mais aussi Kamel (Stribe) et François (Pearltrees).

Nous avons discuté, naturellement, de Peartrees. Vous ne connaissez pas Pearltrees ? Il s’agit d’un site communautaire qui vous permet, dans une interface à couper le souffle, d’organiser son web librement, et de raconter des histoires. Le principe est simple : tout lien peut être transformé en un clic en une « perle » (ne pas oublier d’installer l’add-on pour Firefox). Ces perles peuvent être accrochées entre-elles, manipulées directement à la souris pour créer des structures logiques. Chacun sa logique, chacun sa manière de structurer. Il est bien sûr aisé de partager ses perles, et surtout de trouver, en un clic, ceux qui ont fait des perles sur des sujets identiques ou proches.

Je vous laisse admirer le merveilleux petit film conçu par François pour présenter Pearltrees, vous comprendrez mieux qu’avec mes explications foireuses.

Le seul défaut de Pearltrees : il demande un temps d’apprentissage. Je suis en plein dedans, et j’essayerai de partager avec vous un retour d’expérience ici-même.

Il y a un autre défaut, mais qui ne concerne que moi : je crois qu’il faut avoir une culture du « surf » sur internet pour vraiment apprécier ce service. Je n’ai jamais « surfé ». J’ai toujours été sur le net pour chercher des choses précises, que j’avais en tête à l’avance. Et l’idée de devoir me plonger dans une série de liens, organisé par un autre, me plonge dans la perplexité.

Je ne sais pas si Pealtrees sera une brique du web 3.0 (l’utilisation d’un apple tablet permettrait probablement de multiplier les possibilités et la facilité d’utilisation) : mais c’est tout le malheur que je leur souhaite !