dans Empty

Duke Ellington & John Coltrane

Media_httpwwwblomigco_mrmum

Je suis allé un jour à la Fnac, et j’ai demandé au vendeur du rayon « jazz » de me conseiller un ou deux disques pour découvrir. J’avais 20-22 ans, et je ne connaissais rien au jazz. Je crois que j’ai parlé de Coltrane, parce que le nom ne m’était pas inconnu. Il m’a sorti deux disques. Voici le premier : on ne saurait faire de plus beau cadeau à celui qui veut découvrir le jazz ! Duke Ellington & John Coltrane. Quelle rencontre ! C’est une merveille, et tous les morceaux sont sublimes. Ellington au piano est incroyable de finesse, de retenue et de force, tandis que Coltrane développe au saxophone des mélodies très pures, puissantes, toujours en les exposant tranquillement d’abord, pour les détourner ensuite et les enrichir. Magistral, d’autant que le reste du groupe est au même niveau. Un disque extraordinaire, à acheter les yeux fermés. Pour ceux qui ne veulent pas acheter les yeux fermés, il y a une autre solution : écouter « Stevie » (les yeux fermés), le quatrième morceau, qui est un de mes préférés.

Write a Comment

Commenter