Write a Comment

Commenter

  1. hello,
    merci pour ton commentaire. C’est peut-être moi qui suis sombre, mais je trouve qu’au-delà du rire communicatif (qui m’a fait rigoler aussi devant la vidéo), cela pose des questions intéressantes (à défaut d’être terribles peut-être) : pourquoi les gens dans le wagon font-ils autant la gueule ? ne pourrait-on pas vivre en étant paisiblement joyeux, plutôt qu’alterner entre cette gueule et ces éclats de rires violents ? entre faire la gueule et rire, il y a l’état de sourire, moins démonstratif, plus calme, plus serein…Il y a un côté rire « soupape » dans le film, mais c’est peut être moi qui l’ait perçu comme cela…

    le côté terrible vient aussi du côté « incluant/excluant » : l’homme qui rentre dans le wagon une fois le rire établi ne peut visiblement pas y entrer, et pourrait même croire que le rire le vise.

    je suis d’accord : le mot « terribles » était mal choisi. C’est plutôt « sérieuses » que j’aurais du utiliser. à ce soir :)