Quel type d’acteur Web 2.0 êtes-vous ?

4 min read

Le monde du web 2.0

Depuis quelques mois, je me suis mis au blog. Principalement pour pouvoir exprimer mes pensées. Ce faisant, la question des outils utilisés pour le faire se pose forcément, et n’est pas anodine : comment faire passer un message si on se sert d’outils inadaptés ? En vadrouillant sur le web, j’ai donc découvert des outils, des sites qui répertorient et critiquent ces outils, des blogs qui les utilisent, des réseaux collaboratifs, plein de concepts nouveaux pour moi : bref le web 2.0.

Les acteurs du web 2.0

J’ai eu envie de faire partager la vision – incomplète – que je m’en fais sous la forme d’un découpage un peu grossier mais qui permet à chacun de se positionner : trois types principaux d’acteurs constituent le monde du web 2.0, si on le regarde sous l’angle des outils. Voici donc ces trois acteurs, ainsi qu’un schéma pour illustrer leurs interactions, et un sondage pour vous permettre de vous positionner.

Trois acteurs : le programmeur/technique, l’analyste/stratège et l’utilisateur

Voici les caractéristiques de chacun des acteurs, brièvement. Certaines autres figurent dans la figure ci-dessous. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques pour compléter/corriger cette description…!

  1. Le programmeur / technique : c’est celui qui connait la programmation, et qui fabrique les outils. Que ce soit la programmation de plateforme de blogs, la mise en place de nouveaux langages comme l’ajax, ou la fabrication de thèmes, de plugins ou autres, le programmeur fabrique les outils. Sans lui, pas de sites ni d’outils, et donc pas de web 2.0.
  2. L’analyste / Stratège : c’est celui qui connait les outils que le programmeur fabrique, qui connait bien le monde du Web 2.0, qui fait la veille technologique de ce petit monde, et qui est donc en mesure de sentir les tendances, et d’aider à se frayer un chemin dans le web 2.0, à choisir les bons outils. Sans lui, le web 2.0 serait une jungle inextricable, impraticable : sans lui pas de web 2.0 !
  3. L’utilisateur : c’est celui, connaisseur en informatique ou pas, qui veut construire un site, quel que soit le but (vendre, partager ses idées, montrer sa maison et ses photos, faire de la politique, etc…). Il veut un outil qui correspond à son besoin : autant d’utilisateur, autant d’outils ? presque. Sans lui, pas de client pour les outils, et donc pas de web 2.0 !

Voilà le schéma que je me suis amusé à faire pour illustrer cette classification : j’y a fait figurer quelques éléments supplémentaires, comme le fait que des acteurs puissent appartenir à deux catégories en même temps, ou les interactions principales qui relient ces trois types d’acteurs. A nouveau, n’hésitez pas : les termes sont peut-être mal choisis, faites moi part de vos remarques…!

Le schéma en plus grand, pour lire les textes, c’est ICI

Pour finir, voilà un petit sondage qui vous permet de choisir quelle est votre profil le plus marqué…(je sais que la plupart ont plusieurs casquettes, mais c’est parfois bon d’essayer de schématiser…).

Ajout du 23/01 : Suite au commentaire de Max, qui demandait ce qu’était le web 2.0, je rajoute ces quelques éléments de définitions, trouvés sur des très bons et utiles sites parlant et faisant le web 2.0 : la réponse de Fred Cavazza, celle de JF Ruiz et une liste d’outils « typiquement » web 2.0 (selon l’auteur)…tout cela est bien sûr à discuter ; pour ma part, j’ai mis web 2.0 en pensant Internet. Il n’y a pas pour moi une rupture à un moment donné, nécessitant de changer le nom de web à web 2.0. Par contre l’évolution d’internet a effectivement repris un souffle avec tous ces outils web 2.0, et j’imagine que ça suffit à justifier l’appelation…d’autres éléments de réponse sont à trouver sur le blog de Paul Graham ou sur celui de Aysoon (définition donnée par Richard Malterre)…