Citations

J’utilise souvent des citations, dans mes articles, ou au boulot. Je vais les partager ici au fur et à mesure.

«    11 of 11    »

Moins l’intelligence adhère au réel, plus elle rêve de révolution.

— Raymond Aron

Si la tolérance naît du doute, qu’on enseigne à douter des modèles et des utopies, à récuser les prophètes de salut, les annonciateurs de catastrophes. Appelons de nos voeux la venue des sceptiques s’ils doivent éteindre le fanatisme.

— Raymond Aron

Objectivité ne signifie pas impartialité mais universalité.

— Raymond Aron

Le vrai miroir de nos discours est le cours de nos vies.

— Montaigne

(l’attitude conservatrice) est une disposition qui sied à l’homme particulièrement conscient d’avoir quelque chose à perdre et qui lui tient à coeur. (…) Etre conservateur, alors, c’est préférer le familier à l’inconnu, l’éprouvé à l’inédit, le fait au mystère, le réel au possible, le limité à l’illimité, le proche au distant, le suffisant au surabondant, le convenable au parfait, et la joie présente à un utopique bonheur. Les relations et les loyautés familières seront préférées à l’attrait d’attachements plus utiles ; acquérir et agrandir importera moins que garder, cultiver et aimer ; la douleur de la perte sera plus aiguë que l’excitation de la nouveauté ou de la promesse.

— Michael Oakeshott

Nous avons maintenant affirmé la nécessité – pour le bien-être intellectuel de l’humanité (dont dépend son bien-être général) – de la liberté de pensée et d’expression à l’aide de quatre raisons distinctes que nous allons récapituler ici :
1° Premièrement, une opinion qu’on réduirait au silence peut très bien être vraie : le nier, c’est affirmer sa propre infaillibilité.
2° Deuxièmement, même si l’opinion réduite au silence est fausse, elle peut contenir – ce qui arrive très souvent – une part de vérité ; et puisque l’opinion générale ou dominante sur n’importe quel sujet n’est que rarement ou jamais toute la vérité, ce n’est que par la confrontation des opinions adverses qu’on a une chance de découvrir le reste de la vérité.
3° Troisièmement, si l’opinion reçue est non seulement vraie, mais toute la vérité, on la professera comme une sorte de préjugé, sans comprendre ou sentir ses principes rationnels, si elle ne peut être discutée vigoureusement et loyalement.
4° Et cela n’est pas tout car, quatrièmement, le sens de la doctrine elle-même sera en danger d’être perdu, affaibli ou privé de son effet vital sur le caractère ou la conduite : le dogme deviendra une simple profession formelle, inefficace au bien, mais encombrant le terrain et empêchant la naissance de toute conviction authentique et sincère fondée sur la raison ou l’expérience personnelle.

— John Stuart Mill

Il faudrait bien comprendre que le rôle de l’école est d’apprendre aux enfants ce qu’est le monde, et non pas leur inculquer l’art de vivre.

— Hannah Arendt

On peut assurément soutenir que le fait de donner raison au réel constitue le problème spécifique de la philosophie : en ce sens que c’est son affaire, mais aussi qu’elle n’est, en tant que telle, jamais tout à fait capable d’y faire face. Probablement parce qu’un tel aveu suppose une vertu que le génie philosophique ne peut, à lui seul, produire ni remplacer.

— Clément Rosset

La tolérance devient un crime quand elle s’étend au Mal.

— Thomas Mann
«    11 of 11    »