Citations

J’utilise souvent des citations, dans mes articles, ou au boulot. Je vais les partager ici au fur et à mesure, et je les affiche dans un ordre aléatoire ce qui facilite la (re)découverte !

«    1 of 16    »

La valeur, c’est le rapport de deux services échangés.
L’idée de valeur est entrée dans le monde la première fois qu’un homme ayant dit à son frère: Fais ceci pour moi, je ferai cela pour toi, — ils sont tombés d’accord; car alors pour la première fois on a pu dire: Les deux services échangés se valent.

— Frédéric Bastiat

Dans les sociétés d’initiative, la transmission est un sacrifice de soi pour faire advenir l’enfant, qui ne forge pas un futur, mais un avenir dessiné par lui.

— Chantal Delsol

Les faits sont têtus. Il est plus facile de s’arranger avec les statistiques.

— Mark Twain

Se disputer avec une personne qui a renoncé à utiliser sa raison, c’est comme d’administrer un médicament à un mort.

— Thomas Paine

Je festoie et caresse la vérité en quelque main que je la trouve, et m’y rends allègrement, et lui tends mes armes vaincues, de loin que je la vois approcher.

— Montaigne

La loi humaine est portée par la multitude des hommes, et la plupart d’entre eux ne sont pas parfaits en vertu. C’est pourquoi la loi humaine n’interdit pas tous les vices dont les hommes vertueux s’abstiennent, mais seulement les plus graves, dont il est possible à la majeure partie des gens de s’abstenir ; et surtout ceux qui nuisent à autrui.

— Thomas d’Aquin

Nous devons travailler à nous rendre très dignes de quelque emploi : le reste ne nous regarde point, c’est l’affaire des autres.

— Jean de La Bruyère

Je suis effondré ! Je viens d’apprendre que mon psychanalyste était mort depuis deux ans : je ne m’en étais pas rendu compte !

— Woody Allen

La longue tradition, échelonnée sur deux millénaires et demi, des œuvres des utopistes, étonnamment semblables, jusque dans les moindres détails, dans leurs prescriptions en vue de construire la Cité idéale, atteste une vérité : la tentation totalitaire, sous le masque du démon du Bien, est une constante de l’esprit humain. Elle y a toujours été et y sera toujours en conflit avec l’aspiration à la liberté.

— Jean-François Revel

La République est le régime du peuple. Le peuple qui se sera libéré lui-même et par l’effort commun de tous ne pourra garder sa liberté que par la vigilance continue de tous. Les faits l’ont aujourd’hui prouvé : l’indépendance nationale à l’égard de l’étranger et la liberté intérieure sont indissolublement liées, elles sont l’effet d’un seul et même mouvement. Ceux qui veulent à tout prix donner au peuple un maître accepteront bientôt de prendre ce maître à l’étranger. Pas de liberté du peuple sans souveraineté du peuple, c’est-à-dire sans République.

— Marc Bloch

Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres.

— Etienne de La Boétie

Pensez deux fois avant de parler, et vous parlerez deux fois mieux.

— Plutarque

L’homme honorable commence par appliquer ce qu’il veut enseigner ; ensuite il enseigne.

— Confucius

La vérité de toute chose et de tout être est dans son commencement.

— Platon

Savoir écouter, c’est posséder outre le sien, le cerveau des autres.

— Léonard De Vinci

Les administrations ont une vision de l’économie qui peut être résumée en quelques mots : « Si ça bouge, taxez-le. Si ça continue à bouger, réglementez-le. Si ça s’arrête de bouger, subventionnez-le. »

— Ronald Reagan

Les gens qui se battent pour la libre entreprise ne défendent pas les intérêts de ceux qui se trouvent aujourd’hui être riches.

— Ludwig Von Mises

La conclusion des économistes est la Liberté. Mais pour que cette conclusion obtienne l’assentiment des intelligences et attire à elle les coeurs, il faut qu’elle soit solidement fondée sur cette prémisse: les intérêts, abandonnés à eux-mêmes, tendent à des combinaisons harmoniques, à la prépondérance progressive du bien général.

— Frédéric Bastiat

Le progrès n’a aucun caractère inéluctable, rien ne garantie des lendemains meilleurs.

— Karl Popper

De bons amis, de bons livres et la conscience somnolente, voilà le secret du bonheur.

— Mark Twain

L’égalitarisme doctrinaire s’efforce vainement de contraindre la nature, biologique et sociale, et il ne parvient pas à l’égalité mais à la tyrannie.

— Raymond Aron

L’authentique morale des démocraties est une morale de l’héroïsme, non de la jouissance.

— Raymond Aron

Le mal est à l’amour ce que le mystère est à l’intelligence.

— Simone Weil

Le secret du bonheur, c’est la liberté. Le secret de la liberté, c’est le courage.

— Thucydide

Est-il vraiment si étonnant que le prix d’un progrès scientifique significatif soit un engagement qui risque d’être une erreur ?

— Thomas S. Kuhn

L’identité, c’est la résultante de l’ensemble des opérations par lesquelles un prédicat est affecté à un sujet/objet

— Nathalie Heinich

Le coup du lapin, ça doit être terrible chez la girafe.

— Philippe Geluck

Le tumulte est l’ennemi du grandissement.

— Chantal Delsol

La faiblesse de la force est de ne croire qu’à la force.

— Paul Valéry

J’ai des questions à toutes vos réponses.

— Woody Allen

Exception faite des questions de défense nationale, il n’existe probablement rien dont la libre entreprise puisse se charger moins efficacement que l’État.

— Ronald Reagan

Faites chaque jour une chose qui vous fait peur.

— Eleanor Roosevelt

L’esprit condamne tout ce qu’il n’envie pas.

— Paul Valéry

L’erreur est de croire que je n’ai pas d’ennemi si je refuse d’en avoir. A la vérité, c’est l’ennemi qui me désigne et s’il veut que je sois son ennemi, je le suis, en dépit de mes propositions de conciliation et de mes démonstrations de bienveillance. Dans ce cas il ne me reste qu’à accepter de me battre ou de me soumettre à la discrétion de l’ennemi. Précisément la notion de situation exceptionnelle nous fait comprendre qu’il arrive un moment où il n’y a plus que la violence qui puisse arrêter la violence. On peut le déplorer, mais sur ce point l’histoire reste intraitable. Même le système juridique le mieux élaboré demeure impuissant devant une volonté qui recherche délibérément la violence et le conflit. Non point que le droit serait inefficace, mais il ne parvient à contrôler la violence que dans le cas des situations ordinaires.

— Julien Freund

Le goût est l’ennemi de la créativité.

— Pablo Picasso

On ne peut corriger les hommes qu’en les faisant voir tels qu’ils sont.

— Beaumarchais

Rien n’est permanent, sauf le changement.

— Héraclite d’Ephèse

Il me semble que ce qui est requis est un sain équilibre entre deux tendances: celle qui nous pousse à scruter de manière inlassablement sceptique toutes les hypothèses qui nous sont soumises et celle qui nous invite à garder une grande ouverture aux idées nouvelles. Si vous n’êtes que sceptique, aucune idée nouvelle ne parvient jusqu’à vous; vous n’apprenez jamais quoi que ce soit de nouveau; vous devenez une détestable personne convaincue que la sottise règne sur le monde — et, bien entendu, bien des faits sont là pour vous donner raison. D’un autre côté, si vous êtes ouvert jusqu’à la crédulité et n’avez pas même une once de scepticisme en vous, alors vous n’êtes même plus capable de distinguer entre les idées utiles et celles qui n’ont aucun intérêt. Si toutes les idées ont la même validité, vous êtes perdu: car alors, aucune idée n’a plus de valeur.

— Carl Sagan

Accepter d’être soumis à la nécessité et n’agir qu’en la maniant.

— Simone Weil

Dire de ce qui est qu’il n’est pas, et de ce qui n’est pas dire qu’il est, voilà le faux ; dire de ce qui est qu’il est, et de ce qui n’est pas dire qu’il n’est pas, voilà le vrai. (…)
Celui-là par conséquent est dans le vrai, qui pense que ce qui réellement est séparé, est séparé, que ce qui réellement est réuni, est réuni. Mais celui-là est dans le faux, qui pense le contraire de ce que dans telle circonstance sont ou ne sont pas les choses. Par conséquent tout ce qu’on dit est ou vrai, ou faux, car il faut qu’on réfléchisse à ce qu’on dit. Ce n’est pas parce que nous pensons que tu es blanc, que tu es blanc en effet ; c’est parce que en effet tu es blanc, qu’en disant que tu l’es nous disons la vérité.

— Aristote
«    1 of 16    »