Citations

J’utilise souvent des citations, dans mes articles, ou au boulot. Je vais les partager ici au fur et à mesure, et je les affiche dans un ordre aléatoire ce qui facilite la (re)découverte !

«    1 of 14    »

Pour que les hommes restent civilisés ou le deviennent, il faut que parmi eux l’art de s’associer se développe et se perfectionne dans le même rapport que l’égalité des conditions s’accroît.

— Alexis de Tocqueville

Le concept de « vérité », compris comme dépendant de faits qui dépassent largement le contrôle humain, a été l’une des voies par lesquelles la philosophie a, jusqu’ici, inculqué la dose nécessaire d’humilité. Lorsque cette entrave à notre orgueil sera écartée, un pas de plus aura été fait sur la route qui mène à une sorte de folie – l’intoxication de la puissance qui a envahi la philosophie avec Fichte et à laquelle les hommes modernes, qu’ils soient philosophes ou non, ont tendance à succomber. Je suis persuadé que cette intoxication est le plus grand danger de notre temps et que toute philosophie qui y contribue, même non intentionnellement, augmente le danger d’un vaste désastre social.

— Bertrand Russell

On dit souvent que la révolution scientifique du XVIIe siècle a pris son essor lorsque les gens ont compris que les propositions sur le monde physique sont empiriques et ne peuvent être établies que par l’observation, et non par une argumentation scolastique.

— Steven Pinker

Un esprit enfermé dans le langage est en prison.

— Simone Weil

Les Hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres, ils ne seront pas égaux, s’ils sont égaux, c’est qu’ils ne sont pas libres.

— Alexandre Soljenitsyne

La pire des cécités est la cécité volontaire. Non seulement on refuse de prendre acte des réussites du libéralisme quand il réussit, mais on lui impute des malheurs auxquels il est étranger.

— Jean-François Revel

Si nous avons insisté dans la définition du conflit sur l’importance du droit, nous pouvons préciser maintenant qu’en général le conflit éclate parce qu’on oppose une norme à une règle, une illustration typique de ce fait étant la révolution. Celle-ci se fait en général au nom de normes de justice qu’on oppose aux règles positives et établies.

— Julien Freund

Il n’y a qu’une seule et même raison pour tous les hommes; ils ne deviennent étrangers et impénétrables les uns aux autres que lorsqu’ils s’en écartent.

— Simone Weil

L’homme porte en lui-même la justification principale de la propriété.

— John Locke

L’essence caractéristique de la propriété, telle qu’elle résulte des principes conjugués de son acquisition et de sa conservation, est l’inégalité.

— Edmund Burke

Très peu de gens savent réfléchir, mais tous veulent avoir des opinions.

— Arthur Schopenhauer

Rien n’est nécessaire dont l’opposé est possible.

— Leibniz

Il y a trop de grands hommes dans le monde; il y a trop de législateurs, organisateurs, instituteurs de sociétés, conducteurs de peuples, pères des nations, etc. Trop de gens se placent au-dessus de l’humanité pour la régenter, trop de gens font métier de s’occuper d’elle.

— Frédéric Bastiat

La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité.

— Albert Camus

Quand il s’agit d’offenser un homme, il faut le faire de telle manière qu’on ne puisse redouter sa vengeance.

— Machiavel

Le bien-être de l’humanité est toujours l’alibi des tyrans.

— Albert Camus

Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n’est rien.

— Paul Valéry

L’apparence requiert art et finesse ; la vérité, calme et simplicité.

— Emmanuel Kant

Au lieu de pousser pour être le meilleur du monde, permettez-vous d’être le meilleur pour le monde.

— Dewitt Jones

Appelons de nos vœux la venue des sceptiques, s’ils doivent éteindre le fanatisme.

— Raymond Aron

A vouloir dissimuler coûte que coûte les conflits, on finit très souvent par bloquer toute issue, y compris celle de la négociation, et souvent on exaspère l’opposition des parties. Le conflit introduit une rupture et du même coup il débloque la situation parce qu’en général il met subitement les parties en présence de l’enjeu réel, des
conséquences et des risques.

— Julien Freund

Je disais que le monde est absurde et j’allais trop vite. Ce monde en lui-même n’est pas raisonnable, c’est tout ce qu’on peut en dire. Mais ce qui est absurde, c’est la confrontation de cet irrationnel et de ce désir éperdu de clarté dont l’appel résonne au plus profond de l’homme. L’absurde dépend autant de l’homme que du monde. Il est pour le moment leur seul lien. Il les scelle l’un à l’autre comme la haine seule peut river les êtres.

— Albert Camus

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris.

— Oscar Wilde

Les fondateurs du socialisme ne faisaient pas mystère de leurs intentions à l’égard de la liberté. Ils considéraient la liberté de pensée comme la source de tous les maux du XIXème siècle et le premier des planistes modernes, Saint-Simon, prédisait même que ceux qui n’obéiraient pas à ses plans seraient « traités comme du bétail ».

— Friedrich Hayek

Moins l’intelligence adhère au réel, plus elle rêve de révolution.

— Raymond Aron

Une alliance véritable est une création continue ; elle ne s’écrit pas sur le papier ; elle ne subsiste que par une multiplicité de petits rapports humains, dont le total fait un lien solide.

— Marc Bloch

Si vous êtes certain, vous vous trompez certainement, parce que rien n’est digne de certitude ; et on devrait toujours laisser place à quelque doute au sein de ce qu’on croit ; et on devrait être capable d’agir avec énergie, malgré ce doute.

— Bertrand Russell

Le temps, c’est de l’argent.

— Benjamin Franklin

Le rêve de la gauche universelle – perfectionner le communisme, l’humaniser, le rendre plus efficace économiquement et moins répressif politiquement, tout en y maintenant les structures maîtresses du socialisme – a été, partout et toujours, réfuté par la pratique. Un système totalitaire ne peut pas s’améliorer : il ne peut que se conserver ou s’effondrer.

— Jean-François Revel

Le manque de soin fait plus de mal que le manque de science.

— Benjamin Franklin

Qu’est-ce que le bonheur sinon l’accord vrai entre un homme et l’existence qu’il mène ?

— Albert Camus

Est-il vraiment si étonnant que le prix d’un progrès scientifique significatif soit un engagement qui risque d’être une erreur ?

— Thomas S. Kuhn

L’homme est une corde tendue entre l’animal et le surhumain – une corde par-dessus un abîme.

— Friedrich Nietzsche

Je ne crois pas qu’une opinion qui heurte la vérité mérite jamais qu’on évite de la contredire.

— Marc Bloch

Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent.

— Montesquieu

Quant à nous, nous pensons que l’Etat, ce n’est ou ce ne devrait être autre chose que la force commune instituée, non pour être entre tous les citoyens un instrument d’oppression et de spoliation réciproque, mais, au contraire, pour garantir à chacun le sien, et faire régner la justice et la sécurité.

— Frédéric Bastiat

La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées.

— Victor Hugo

La première chose qu’il faut faire, c’est prendre soin de votre cerveau. La deuxième est de vous extraire de tout ce système (d’endoctrinement). Il vient alors un moment où ça devient un réflexe de lire la première page du L.A. Times en y recensant les mensonges et les distorsions, un réflexe de replacer tout cela dans une sorte de cadre rationnel. Pour y arriver, vous devez encore reconnaître que l’Etat, les corporations, les médias et ainsi de suite vous considèrent comme un ennemi : vous devez donc apprendre à vous défendre. Si nous avions un vrai système d’éducation, on y donnerait des cours d’autodéfense intellectuelle.

— Noam Chomsky

Un grand pas serait fait dans le sens de la rigueur scientifique si les auteurs définissaient avec précision les notions qu’ils emploient et s’ils y restaient fidèles tout au long de leurs exposés, sans introduire subrepticement d’autres significations.

— Julien Freund

L’égalité est un besoin vital de l’âme humaine. Elle consiste dans la reconnaissance publique, générale, effective, exprimée réellement par les institutions et les mœurs, que la même quantité de respect et d’égards est due à tout être humain, parce que le respect est dû à l’être humain comme tel et n’a pas de degrés.

— Simone Weil
«    1 of 14    »