Citation d’Erasme de Rotterdam. Critiquer les moeurs et les hommes sans attaquer personne nominativement, est-ce vraiment mordre ?