Citations

J’utilise souvent des citations, dans mes articles, ou au boulot. Je vais les partager ici au fur et à mesure, et je les affiche dans un ordre aléatoire ce qui facilite la (re)découverte !

«    13 of 14    »

Le secret du bonheur et de la vertu, aimer ce qu’on est obligé de faire.

— Aldous Huxley

La croyance en D-ieu peut être naïve et puérile ou bien raffinée et élaborée. Les images que nous nous en faisons peuvent être absurdes ou philosophiquement abouties. Cependant, cette croyance, une fois débarrassée de tout verbiage, se résume ainsi : l’existence a un sens. Certains pensent, probablement à tort, qu’ils le connaissent, alors que d’autres se contentent d’y réfléchir. Tout ce que nous vivons apparaît comme un ensemble décousu. Le fait que nous nous efforcions de relier entre elles ces différentes particules d’information repose sur notre foi, a priori, qu’il existe bien une certaine connexion.

— Adin Steinsaltz

Ce dont on ne peut parler, il faut le taire.

— Ludwig Wittgenstein

Les obstacles sont ces choses que tu vois quand tu perds l’objectif de vue.

— Henry Todd

C’est justement pour préserver ce qui est neuf et révolutionnaire dans chaque enfant que l’éducation doit être conservatrice, c’est-à-dire assurer “la continuité du monde”.

— Hannah Arendt

Le moyen d’aimer une chose est de se dire qu’on pourrait la perdre.

— Gilbert Keith Chesterton

Celui qui est sévère envers lui-même et indulgent envers les autres évite les mécontentements.

— Confucius

Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres.

— Etienne de La Boétie

Sache que les hommes sont leur époque.

— William Shakespeare

Un homme sage ni ne se laisse gouverner, ni ne cherche à gouverner les autres : il veut que la raison gouverne seule et toujours.

— Jean de La Bruyère

Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste espère qu’il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.

— William Arthur Ward

Le doute, chez moi, n’est pas une absence de croyance, c’est un mode de croyance.

— Amin Maalouf

Il vient toujours un temps où il faut choisir entre la contemplation et l’action. Cela s’appelle devenir un homme.

— Albert Camus

Le bonheur n’est pas un but qu’on poursuit âprement, c’est une fleur que l’on cueille sur la route du devoir.

— John Stuart Mill

Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n’en laisser aucun doute.

— Abraham Lincoln

Mais on jouit d’une véritable liberté, quand on peut disposer librement, et comme on veut, de sa personne, de ses actions, de ses possessions, de tout son bien propre, suivant les lois sous lesquelles on vit, et qui font qu’on n’est point sujet à la volonté arbitraire des autres, mais qu’on peut librement suivre la sienne propre.

— John Locke

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.

— Confucius

L’argent est un des plus magnifiques instruments de liberté que l’homme ait jamais inventé.

— Friedrich Hayek

Les faits sont têtus. Il est plus facile de s’arranger avec les statistiques.

— Mark Twain

Le travail a des exigences étonnantes, et que l’on ne comprend jamais assez. Il ne souffre point que l’esprit considère des fins lointaines ; il veut toute l’attention. Le faucheur ne regarde pas au bout du champ.

— Alain

La liberté, laissée à chacun, d’utiliser les informations dont il dispose pour poursuivre ses propres desseins, est le seul système qui permette d’assurer la mobilisation la plus optimale possible de l’ensemble des connaissances dispersées dans le corps social.

— Friedrich A. Von Hayek

L’imagination est plus importante que le savoir.

— Albert Einstein

L’erreur est de croire que je n’ai pas d’ennemi si je refuse d’en avoir. A la vérité, c’est l’ennemi qui me désigne et s’il veut que je sois son ennemi, je le suis, en dépit de mes propositions de conciliation et de mes démonstrations de bienveillance. Dans ce cas il ne me reste qu’à accepter de me battre ou de me soumettre à la discrétion de l’ennemi. Précisément la notion de situation exceptionnelle nous fait comprendre qu’il arrive un moment où il n’y a plus que la violence qui puisse arrêter la violence. On peut le déplorer, mais sur ce point l’histoire reste intraitable. Même le système juridique le mieux élaboré demeure impuissant devant une volonté qui recherche délibérément la violence et le conflit. Non point que le droit serait inefficace, mais il ne parvient à contrôler la violence que dans le cas des situations ordinaires.

— Julien Freund

Tout d’abord il importe de ne pas confondre règle et norme. La règle est un produit de conventions, et de ce fait elle est codifiable, donc repérable, ce qui veut dire que ses dispositions sont énumérables. Elle porte sur un permis et un interdit, étant donné que là où tout est permis il n’est pas besoin de règles. En raison de l’interdit
qu’elle comporte elle implique une contrainte. La norme au contraire est de l’ordre de la valorisation, soit qu’elle idéalise une aspiration ou une intention, soit qu’elle donne valeur de modèle à une forme, soit qu’elle évalue la conformité d’un phénomène à ce qui se passe dans la majorité des cas (moyenne statistique). Elle n’impose donc
pas nécessairement contrainte.

— Julien Freund

Le temps, c’est de l’argent.

— Benjamin Franklin

J’ai des questions à toutes vos réponses.

— Woody Allen

Se faire valoir par des choses qui ne dépendent point des autres, mais de soi seul, ou renoncer à se faire valoir : maxime inestimable et d’une ressource infinie dans la pratique,

— Jean de La Bruyère

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

— Louis Pasteur

La conclusion des économistes est la Liberté. Mais pour que cette conclusion obtienne l’assentiment des intelligences et attire à elle les coeurs, il faut qu’elle soit solidement fondée sur cette prémisse: les intérêts, abandonnés à eux-mêmes, tendent à des combinaisons harmoniques, à la prépondérance progressive du bien général.

— Frédéric Bastiat

La simplicité est la sophistication suprême.

— Léonard De Vinci

Ce qui est incompréhensible, c’est que le monde soit compréhensible.

— Albert Einstein

Un grand pas serait fait dans le sens de la rigueur scientifique si les auteurs définissaient avec précision les notions qu’ils emploient et s’ils y restaient fidèles tout au long de leurs exposés, sans introduire subrepticement d’autres significations.

— Julien Freund

Penser, c’est inventer sans croire.

— Alain

La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité.

— Albert Camus

Celui qui ne sait pas où il va, arrive ailleurs.

— Pierre Dac

Toute loi, prescription ou défense, édictée en vue du soi-disant intérêt de la masse au détriment des individus, est une duperie. Que l’individu se développe au contraire dans la plénitude de sa liberté, et la masse jouira d’un bonheur total fait de tous les bonheurs particuliers.

— Jules Verne

Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours.

— Gandhi

La mémoire du passé n’est pas faite pour se souvenir du passé, elle est faite pour prévenir le futur. La mémoire est un instrument de prédiction.

— Alain Berthoz

Pour que les hommes restent civilisés ou le deviennent, il faut que parmi eux l’art de s’associer se développe et se perfectionne dans le même rapport que l’égalité des conditions s’accroît.

— Alexis de Tocqueville

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.

— Nicolas Boileau
«    13 of 14    »