Citations

J’utilise souvent des citations, dans mes articles, ou au boulot. Je vais les partager ici au fur et à mesure, et je les affiche dans un ordre aléatoire ce qui facilite la (re)découverte !

«    2 of 13    »

C’est une caractéristique essentielle d’une société libre que la situation d’un individu n’ait pas de rapport nécessaire avec l’opinion de ses concitoyens sur le mérite qu’il s’est acquis.

— Friedrich A. Von Hayek

J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité.

— Franz Kafka

L’argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières.

— Woody Allen

L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.

— Aristote

Mais la concurrence ne signifie pas que n’importe qui puisse prospérer en copiant simplement ce que d’autres font. Cela signifie le droit reconnu à tous de servir les consommateurs d’une façon meilleure ou moins chère sans être entravé par des privilèges accordés à ceux dont les situations acquises seraient atteintes par l’innovation. Ce dont un nouveau venant a le plus besoin s’il veut porter un défi aux situations acquises des firmes établies de longue date, c’est surtout de la matière grise et des idées.

— Ludwig Von Mises

Ce que chaque chose coûte réellement, à celui qui veut se la procurer, c’est le travail et la peine qu’il doit s’imposer pour l’obtenir.

— Adam Smith

L’orgueil, qu’il soit individuel ou collectif, alimente la plupart de nos croyances religieuses.

— Bertrand Russell

La poursuite exclusive de la santé conduit toujours à quelque chose de morbide.

— Gilbert Keith Chesterton

Quand il s’agit d’offenser un homme, il faut le faire de telle manière qu’on ne puisse redouter sa vengeance.

— Machiavel

Le libéralisme est rationaliste. Il soutient qu’il est possible de convaincre l’immense majorité que la coopération paisible dans le cadre de la société sert mieux les intérêts justement compris que les batailles mutuelles et la désintégration sociale. Il a pleine confiance dans la raison de l’homme. Il se peut que cet optimisme ne soit pas fondé et que les libéraux se trompent. Mais alors il ne reste plus aucun espoir pour l’avenir de l’humanité.

— Ludwig Von Mises

une nouvelle théorie, quelque particulier que soit son champ d’application, est rarement ou n’est jamais un simple accroissement de ce que l’on connaissait déjà. Son assimilation exige la reconstruction de la théorie antérieure et la réévaluation de faits antérieurs, processus intrinsèquement révolutionnaire qui est rarement réalisé par un seul homme et jamais du jour au lendemain.

— Thomas Kuhn

Le travail éloigne de nous trois grands maux : le besoin, le vice, l’ennui.

— Voltaire

La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées.

— Victor Hugo

Il n’y a guère au monde un plus bel excès que celui de la reconnaissance.

— Jean de La Bruyère

L’homme devient un être social non pas en sacrifiant ses propres intérêts à un Moloch mythique appelé Société, mais en cherchant à améliorer son propre bien-être.

— Ludwig Von Mises

La mémoire est l’ennemie presque irréconciliable du jugement.

— Bertrand Fontenelle

Si l’on se fait une idée imprécise et nébuleuse de la violence on s’interdit d’appréhender avec discernement la notion de conflit. En effet, si le conflit engendre une situation exceptionnelle, c’est parce qu’il fait appel au moyen exceptionnel qu’est la violence ou menace d’y avoir éventuellement recours. Si tout est violence on banalise la notion, elle perd son caractère exceptionnel et on en fait une méthode ordinaire de gouvernement, à l’image des pays despotiques et totalitaires ou encore, avec le terrorisme, un moyen courant dans les relations entre les hommes et les groupes. Sa signification spécifique consiste en ce qu’elle est un instrument exceptionnel qu’il faut manier avec prudence à cause des effets effrayants qu’elle peut entraîner. C’est pour cette raison que de tous temps les sociétés stables ont essayé de la domestiquer, par exemple en la ritualisant, en tout cas de la contraindre dans certaines limites. Plus exactement, une société ne se stabilise qu’à cette condition.

— Julien Freund

C’est justement pour préserver ce qui est neuf et révolutionnaire dans chaque enfant que l’éducation doit être conservatrice, c’est-à-dire assurer “la continuité du monde”.

— Hannah Arendt

L’avantage des médecins, c’est que lorsqu’ils font des erreurs, ils les enterrent très vite ensuite.

— Alphonse Allais

L’autonomie de la volonté est le principe unique de toutes les lois morales et des devoirs qui y sont conformes.

— Emmanuel Kant

Le danger, ce n’est pas ce qu’on ignore, c’est ce que l’on tient pour certain et qui ne l’est pas.

— Mark Twain

La Loi, c’est la force commune organisée pour faire obstacle à l’Injustice.

— Frédéric Bastiat

Dans la guerre, le plus fort accable le plus faible. Dans le commerce, le plus fort communique de la force au plus faible.

— Frédéric Bastiat

Les gens qui se battent pour la libre entreprise ne défendent pas les intérêts de ceux qui se trouvent aujourd’hui être riches.

— Ludwig Von Mises

Pour faire du neuf, il faut d’abord s’instruire.

— Marc Bloch

Nous pouvons échapper à la réalité, mais nous ne pouvons pas échapper aux conséquences d’échapper à la réalité.

— Ayn Rand

Rejeter le droit naturel revient à dire que tout droit est positif, autrement dit que le droit est déterminé exclusivement par les législateurs et les tribunaux des différents pays. Or il est évident qu’il est parfaitement sensé et parfois même nécessaire de parler de lois ou de décisions injustes.

— Leo Strauss

Il faut juger à froid et agir à chaud. Mais rien de plus rare à obtenir des circonstances et de soi.

— Paul Valéry

La première chose qu’il faut faire, c’est prendre soin de votre cerveau. La deuxième est de vous extraire de tout ce système (d’endoctrinement). Il vient alors un moment où ça devient un réflexe de lire la première page du L.A. Times en y recensant les mensonges et les distorsions, un réflexe de replacer tout cela dans une sorte de cadre rationnel. Pour y arriver, vous devez encore reconnaître que l’Etat, les corporations, les médias et ainsi de suite vous considèrent comme un ennemi : vous devez donc apprendre à vous défendre. Si nous avions un vrai système d’éducation, on y donnerait des cours d’autodéfense intellectuelle.

— Noam Chomsky

Se disputer avec une personne qui a renoncé à utiliser sa raison, c’est comme d’administrer un médicament à un mort.

— Thomas Paine

Les hommes se croient libres parce qu’ils ont conscience de leurs volitions et de leur appétit, et qu’ils ne pensent pas, même en rêve, aux causes qui les disposent à désirer et à vouloir, parce qu’ils les ignorent.

— Baruch Spinoza

Ce n’est point parce que j’ai réussi que je suis content ; mais c’est parce que j’étais content que j’ai réussi.

— Alain

D’une façon générale, dans la société de compétition, qui accepte le conflit, est permis tout ce qui n’est pas interdit, dans une société socialiste n’est permis que ce que la règle permet et tout le reste est interdit.

— Julien Freund

Je n’ai pas de traditions, je n’ai pas de parti, je n’ai point de cause, si ce n’est celle de la liberté et de la dignité humaine.

— Alexis de Tocqueville

Le libéralisme est une doctrine concernant ce que la loi devrait être, la démocratie une doctrine concernant la façon de déterminer ce que sera la loi. Le libéralisme estime qu’il est bon que soit traduit en loi seulement ce qu’accepte la majorité, mais il ne croit pas que le résultat soit forcément une bonne loi. Son objectif, à vrai dire, est de persuader la majorité d’observer certains principes. Il accepte la règle majoritaire en tant que méthode de décision, mais non comme ayant autorité pour dire ce que devrait être la décision. Pour le démocrate doctrinaire, le fait que la majorité veuille quelque chose est une raison suffisante pour considérer cette chose comme bonne ; pour lui, la volonté de la majorité fait non seulement la loi, mais ce qui est la bonne loi.

— Friedrich Hayek

Ce n’est pas la source mais la limitation du pouvoir qui l’empêche d’être arbitraire.

— Friedrich A. Von Hayek

Il n’y a qu’une seule et même raison pour tous les hommes; ils ne deviennent étrangers et impénétrables les uns aux autres que lorsqu’ils s’en écartent.

— Simone Weil

Qui trop embrasse mal étreint.

— Proverbe

Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur.

— Pierre de Beaumarchais

Ce que je peux faire, ce n’est pas ce que me dit un homme de loi ; mais ce que l’humanité, la raison et la justice me disent que je devrais faire.

— Edmund Burke
«    2 of 13    »