Citations

J’utilise souvent des citations, dans mes articles, ou au boulot. Je vais les partager ici au fur et à mesure, et je les affiche dans un ordre aléatoire ce qui facilite la (re)découverte !

«    2 of 16    »

Si vous avez un travail où il n’y a pas de complications, vous n’avez pas de travail.

— Malcom Forbes

Si l’habitude de penser de manière critique se répandait au sein d’une société, elle prévaudrait partout, puisqu’elle est une manière de faire face aux problèmes de la vie. Les propos dithyrambiques de quelconques orateurs ne sauraient faire paniquer des personnes éduquées de la sorte. Celles-ci mettent du temps avant de croire et sont capables, sans difficulté et sans besoin de certitude, de tenir des choses pour probables à des degrés divers. Elles peuvent attendre les faits, puis les soupeser sans jamais se laisser influencer par l’emphase ou la confiance avec laquelle des propositions sont avancées par un parti ou par un autre. Ces personnes savent résister à ceux qui en appellent à leurs préjugés les plus solidement ancrés ou qui usent de la flatterie. L’éducation à cette capacité critique est la seule éducation dont on peut dire qu’elle fait les bons citoyens.

— William Graham Sumner

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.

— Nicolas Boileau

J’ai remarqué que tout ce qui arrive d’important à n’importe qui était imprévu et imprévisible.

— Alain

Il est important de comprendre que le fascisme et le nazisme étaient des dictatures socialistes.

— Ludwig Von Mises

C’est une caractéristique essentielle d’une société libre que la situation d’un individu n’ait pas de rapport nécessaire avec l’opinion de ses concitoyens sur le mérite qu’il s’est acquis.

— Friedrich A. Von Hayek

Le travail a des exigences étonnantes, et que l’on ne comprend jamais assez. Il ne souffre point que l’esprit considère des fins lointaines ; il veut toute l’attention. Le faucheur ne regarde pas au bout du champ.

— Alain

Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens.

— Henry Thomas Buckle

Si l’on entend par éternité non la durée infinie mais l’intemporalité, alors il a la vie éternelle celui qui vit dans le présent.

— Ludwig Wittgenstein

La seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c’est l’humour.

— Albert Einstein

les paradigmes, c’est-à-dire les découvertes scientifiques universellement reconnues qui, pour un temps, fournissent à une communauté de chercheurs des problèmes types et des solutions.

— Thomas S. Kuhn

Je travaille pour quelqu’un qui viendra après.

— Paul Valéry

Agir en homme de pensée, penser en homme d’action.

— Henri Bergson

Un homme qui réussit est un homme qui se lève le matin et qui se couche le soir, et qui entre les deux fait ce qui lui plait.

— Bob Dylan

On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter.

— Emmanuel Kant

L’homme est condamné à être libre.

— Jean-Paul Sartre

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

— Confucius

Le progrès et la catastrophe sont l’avers et le revers d’une même médaille.

— Hannah Arendt

La simplicité est la sophistication suprême.

— Léonard De Vinci

La raison humaine ne peut ni prévoir ni modeler délibérément son propre devenir. Ses avancées consistent à déceler les endroits où elle s’est trompée.

— Friedrich A. Von Hayek

Faites chaque jour une chose qui vous fait peur.

— Eleanor Roosevelt

La crise de notre monde a en partie pour cause la soumission du plus grand nombre à une vision des choses déterminée par les médias de masse. Les images sont relayées dans l’ensemble du monde, et la voix des hommes humains ne peut se faire entendre. (…) Si le monde s’enfonce ainsi dans un chaos d’images sans autre élément d’explication, alors la crise ne peut que s’approfondir. Nous nous abîmerons alors dans un temps de troubles où des princes isolés prendront les décisions, ils nous montreront des spectacles que nous applaudirons, dont nous nous étonnerons, ou nous indignerons, sans en comprendre le sens. Le monde ne peut échapper à cet abîme que si chacun de nous réussit à comprendre et réagir. Pour cela, il faut d’abord être libre de sa pensée.

— Martin Gray

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.

— Antoine de Saint-Exupéry

La différence entre un rêve et un projet, c’est une date.

— Walt Disney

Il faut imaginer Sisyphe heureux.

— Albert Camus

Mais on jouit d’une véritable liberté, quand on peut disposer librement, et comme on veut, de sa personne, de ses actions, de ses possessions, de tout son bien propre, suivant les lois sous lesquelles on vit, et qui font qu’on n’est point sujet à la volonté arbitraire des autres, mais qu’on peut librement suivre la sienne propre.

— John Locke

D’une manière générale, tous les problèmes concernant la liberté d’expression s’éclaircissent si l’on pose que cette liberté est un besoin de l’intelligence, et que l’intelligence réside uniquement dans l’être humain considéré seul. Il n’y a pas d’exercice collectif de l’intelligence. Par suite nul groupement ne peut légitimement prétendre à la liberté d’expression, parce que nul groupement n’en a le moins du monde besoin.

— Simone Weil

La poursuite exclusive de la santé conduit toujours à quelque chose de morbide.

— Gilbert Keith Chesterton

Il est plus difficile de se défendre de l’amertume dans la pauvreté que de l’orgueil dans l’opulence.

— Confucius

Ainsi, lorsqu’un prince veut faire de grands changements dans sa nation, il faut qu’il réforme par les lois ce qui est établi par les lois, et qu’il change par les manières ce qui est établi par les manières : et c’est une très mauvaise politique, de changer par les lois ce qui doit être changé par les manières.

— Montesquieu

L’injustice ne se trouve jamais dans les droits inégaux, elle se trouve dans la prétention à des droits égaux.

— Friedrich Nietzsche

Ne pas prévoir, c’est déjà gémir.

— Léonard De Vinci

La signification minimale de la politique est de transformer la lutte indistincte en combat réglementé. A l’inverse on comprend ce que signifie une politique abusive qui dénature l’institution civile : il s’agit de celle qui, au lieu de protéger les citoyens conformément à la finalité du politique, les livre à la discrétion des hommes au pouvoir, par conséquent celle qui renie son rôle tutélaire et qui pour des raisons idéologiques ou autres, par corruption par exemple, jette en prison ou dans les camps ceux qui sont soupçonnés, le plus souvent à tort, de n’être pas fidèles aux choix subjectifs des détenteurs du pouvoir. (…) Un des moyens de remplir ce rôle de protection consiste précisément dans la transformation au sein de la société de la lutte indistincte et confuse en un combat grâce à la réglementation des conflits par des conventions et des
lois.

— Julien Freund

Il est significatif que l’argument contre la concurrence consiste à dire qu’elle est aveugle. Il est peut-être opportun de rappeler que pour les anciens la cécité fut un attribut de la divinité de la justice.

— Friedrich A. Von Hayek

Ce qui est incompréhensible, c’est que le monde soit compréhensible.

— Albert Einstein

Toute notre dignité consiste donc en la pensée. C’est de là qu’il faut nous relever et non de l’espace et de la durée, que nous ne saurions remplir. Travaillons donc à bien penser : voilà le principe de la morale.

— Pascal

Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.

— Jean Jaurès

L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire.

— Henri Bergson

L’enrégimentement est la source du mal.

— Bertrand Russell

Il ne manque cependant à l’oisiveté du sage qu’un meilleur nom, et que méditer, parler, lire, et être tranquille s’appelât travailler.

— Jean de La Bruyère
«    2 of 16    »