Jouer pour innover

À l’occasion de la publication de mon modeste article par Without Model (à propos du Fablab interne comme outil d’innovation), je republie ici le dessin que j’ai fait sur mon Ipad pour illustrer l’article. Sympa, non, l’usine brique de Lego ?

image

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
pap
pap
7 années il y a

Je suis allé relire ton article sur le site indiqué; je me suis aussi souvenu du commentaire interrogatif d’un internaute sous ton image d’instagram reprenant l’usine en lego est ton titre « le jeu c’est l’âme de la mécanique ». Ce que j’aime d’abord dans ces éléments c’est qu’ils brouillent une certaine normalité pour imposer des questions multiples et importantes: Qui a dit  » le jeu c’est l’âme de la mécanique »? Le sais tu? Dans cette phrase le « jeu » c’est le petit mouvement d’imprécision entre deux pièces qui fait qu’elles peuvent se déplacer l’une par rapport à l’autre. S’il n’y a pas ce petit « jeu » les pièces sont bloquées, il n’y à plus de mouvement donc plus de mécanique. Dans cette phrase il y a aussi le choc frontal entre « mécanique » et « âme ». Comment imaginer que la mécanique puisse avoir une âme alors que précisément tout ce qui est mécanique s’opposerait à l’humain, à l’âme donc? Cette contradiction devra être rapprochée de ton texte car il pointe une sorte de difficulté consubstantielle du monde du travail: le travail est-il une punition (divine) qui doit s’accommoder d’une exécution mécanique et sans joie, ou peut-il être aussi une activité humaine créatrice, ludique, et reflet… Lire la suite »

Note
7 années il y a

Whaou.
C’est bien bien tout ça.

lomig unger
7 années il y a
Répondre à   Note

merci pour ton commentaire Note… qu’est-ce qui est bien ? cela recoupe-t-il des problématiques qui te concernent ?