Citation #160

Être rigoureux envers les particuliers qui font gloire de mépriser les lois d’un Etat, c’est être bon pour le public. Et on ne saurait faire un plus grand crime contre les intérêts publics qu’en se rendant indulgent envers ceux qui les violent.

Armand Jean du Plessis de Richelieu (1585 – 1642) ecclésiastique et homme d’État français.

5 Comments

    1. je ne sais pas si tout est dit, car cela pose la question de définir ce qu’on appelle l’intérêt public et / ou le bien commun, qui est un problème difficile. Mais l’attitude par rapport à la règle que l’on s’est donnée me parait être la bonne pour jouer collectif…

  1. Un peu surpris de découvrir la tête de ce massacreur à mon réveil sur le site d’un libéral qui prône donc la non-violence. Richelieu a massacré 20 000 (hommes, femmes, enfants, vieillards, handicapés) protestants de La Rochelle qu’il a affamé par des sièges les plus terribles de l’histoire de l’humanité. Les parents mangeaient leurs enfants pour survivre. Quel homme digne de ce nom laisserait faire ça ? Le savais-tu et as-tu mis en avant ce bourreau (qui a fait plus de morts que Che Guevara, pour donner un ordre de grandeur) sciemment ?
    PS : as-tu avant dans mon livre Ce que le monde doit au protestantisme ?

    1. merci pour ton commentaire. Je ne choisis pas mes citations en fonction de la personnalité de leurs auteurs, mais en fonction de deux critères autres : la citation dit elle une vérité ou une réflexion intéressante ? la citation soulève-t-elle des questions intéressantes ?
      Ta description de Richelieu rappelle à juste titre des réalités historiques et je ne porte pas non plus le personnage dans mon cœur. Mais il a aussi bâti de grande chose et fait partie de notre histoire. Je ne suis pas comme les gens de gauche : je ne gomme pas l’histoire pour pouvoir la raconter à ma guise, en escamotant des personnages parce qu’ils ne me plaisent pas. Mais peut-être as-tu en partie raison : faut-il mettre en avant la pensée, même juste, de gens qui ont été aussi des criminels ?
      J’ai commencé il y a un mois à parcourir ton livre sur « Ce que le monde doit au protestantisme ». Le côté passage écrits avec ChatGPT n’ont pas d’intérêts pour moi (dans un livre, s’entend, pas dans leur contenu encyclopédique), par ailleurs le livre est très mal édité ce qui ne facilite l’envie de s’y plonger (c’est d’ailleurs surprenant pour quelqu’un qui a été éditeur… :) ). J’en ferai la recension quand je l’aurai lu, et que j’aurai rédigé les 3 recensions que j’ai en retard…

N'hésitez pas à partager votre avis ! (Markdown ok)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.