D’aussi loin que je me souvienne…

Si j’essaye de me rappeler mon enfance, et les moments de bonheur que j’ai eu, je reviens souvent sur une scène, qui est plus une sensation qu’un moment précis, une impression que j’ai vécue plusieurs fois…

Nous sommes en plein été à la campagne. Le soleil brûle, la piscine est synonyme d’apaisement vif et tonique ; elle transforme ce qui pourrait être étouffant en plaisir.

La sensation que j’ai encore gravée en moi, et que je retrouve toujours avec beaucoup de plaisir, c’est celle que j’éprouvais en passant de l’air surchauffé du dehors à l’atmosphère fraiche de la maison. Les maisons de campagne aux murs épais savent conserver la fraicheur.

En passant du dehors à la fraicheur, la sensation est totale : la température chute d’un coup, les yeux pendant un instant ne distinguent plus très bien…quelle douce sensation ! mes parents et mes frères sont là, dehors, dedans, quelque part, et je peux les rejoindre quand je veux. Pour jouer, et laisser le temps – inexistant – filer sans y penser.

Et la sensation inverse m’attend, jouissive aussi : repasser de la fraicheur de la pénombre à la fournaise, avec en tête, déjà, la fraicheur de l’eau, enveloppante.

J’ai six ans, huit ans, dix ans : je ne sais pas.
Mais cette sensation de bonheur sensuel, ludique et familial sera toujours vive en moi.

Taniguchi : Le sommet des Dieux

Voilà le cadeau qu’on s’est payé avec les cartes Fnac de François (c’est le plus grand des deux sur cette photo…) : La série « Le sommet des Dieux » de Jiro Taniguchi.

Il s’agit d’une superbe histoire de montagnes, d’escalades, de quête de sens, d’amour, enfin tout quoi …! A lire absolument ! Les dessins sont sublimes (prix du dessin au festival d’Angoulême 2005, comme d’habitude avec Taniguchi, et l’histoire est adaptée du roman de Yumemakura Baku. Pour vous donner un peu plus envie, voilà deux extraits du tome 1, pris en photo par bibi …

La première :

et la deuxième :

Bonne lecture à ceux qui ne connaissent pas encore !

Quel type d’acteur Web 2.0 êtes-vous ?

Le monde du web 2.0

Depuis quelques mois, je me suis mis au blog. Principalement pour pouvoir exprimer mes pensées. Ce faisant, la question des outils utilisés pour le faire se pose forcément, et n’est pas anodine : comment faire passer un message si on se sert d’outils inadaptés ? En vadrouillant sur le web, j’ai donc découvert des outils, des sites qui répertorient et critiquent ces outils, des blogs qui les utilisent, des réseaux collaboratifs, plein de concepts nouveaux pour moi : bref le web 2.0.

Les acteurs du web 2.0

J’ai eu envie de faire partager la vision – incomplète – que je m’en fais sous la forme d’un découpage un peu grossier mais qui permet à chacun de se positionner : trois types principaux d’acteurs constituent le monde du web 2.0, si on le regarde sous l’angle des outils. Voici donc ces trois acteurs, ainsi qu’un schéma pour illustrer leurs interactions, et un sondage pour vous permettre de vous positionner.

Trois acteurs : le programmeur/technique, l’analyste/stratège et l’utilisateur

Voici les caractéristiques de chacun des acteurs, brièvement. Certaines autres figurent dans la figure ci-dessous. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques pour compléter/corriger cette description…!

  1. Le programmeur / technique : c’est celui qui connait la programmation, et qui fabrique les outils. Que ce soit la programmation de plateforme de blogs, la mise en place de nouveaux langages comme l’ajax, ou la fabrication de thèmes, de plugins ou autres, le programmeur fabrique les outils. Sans lui, pas de sites ni d’outils, et donc pas de web 2.0.
  2. L’analyste / Stratège : c’est celui qui connait les outils que le programmeur fabrique, qui connait bien le monde du Web 2.0, qui fait la veille technologique de ce petit monde, et qui est donc en mesure de sentir les tendances, et d’aider à se frayer un chemin dans le web 2.0, à choisir les bons outils. Sans lui, le web 2.0 serait une jungle inextricable, impraticable : sans lui pas de web 2.0 !
  3. L’utilisateur : c’est celui, connaisseur en informatique ou pas, qui veut construire un site, quel que soit le but (vendre, partager ses idées, montrer sa maison et ses photos, faire de la politique, etc…). Il veut un outil qui correspond à son besoin : autant d’utilisateur, autant d’outils ? presque. Sans lui, pas de client pour les outils, et donc pas de web 2.0 !

Voilà le schéma que je me suis amusé à faire pour illustrer cette classification : j’y a fait figurer quelques éléments supplémentaires, comme le fait que des acteurs puissent appartenir à deux catégories en même temps, ou les interactions principales qui relient ces trois types d’acteurs. A nouveau, n’hésitez pas : les termes sont peut-être mal choisis, faites moi part de vos remarques…!

Le schéma en plus grand, pour lire les textes, c’est ICI

Pour finir, voilà un petit sondage qui vous permet de choisir quelle est votre profil le plus marqué…(je sais que la plupart ont plusieurs casquettes, mais c’est parfois bon d’essayer de schématiser…).

Ajout du 23/01 : Suite au commentaire de Max, qui demandait ce qu’était le web 2.0, je rajoute ces quelques éléments de définitions, trouvés sur des très bons et utiles sites parlant et faisant le web 2.0 : la réponse de Fred Cavazza, celle de JF Ruiz et une liste d’outils « typiquement » web 2.0 (selon l’auteur)…tout cela est bien sûr à discuter ; pour ma part, j’ai mis web 2.0 en pensant Internet. Il n’y a pas pour moi une rupture à un moment donné, nécessitant de changer le nom de web à web 2.0. Par contre l’évolution d’internet a effectivement repris un souffle avec tous ces outils web 2.0, et j’imagine que ça suffit à justifier l’appelation…d’autres éléments de réponse sont à trouver sur le blog de Paul Graham ou sur celui de Aysoon (définition donnée par Richard Malterre)…

Première ballade !

Jeanne continue de nous émerveiller. Nous découvrons l’énorme mystère qu’est un petit bébé…pas facile de comprendre ce qu’elle veut : heureusement, elle nous aide !

La suite c’est sur notre site de photo, bien sûr (rubrique Jeanne) !

Les outils pour favoriser le dialogue sur les blogs

Personnellement, le but que je recherche en faisant un blog, est de lancer des discussions (pour l’instant c’est maigre, ;) mais je ne désespère pas !). Les outils web que j’utilise avant tout sont donc ceux qui vont rendre mon blog plus interactif, et permettre des échanges plus facilement…avoir un retour sur le contenu du blog est la chose la plus enrichissante qui soit, non ? La première manière d’avoir ce retour, et la raison d’être des blogs, c’est le système de commentaires : tout visiteur peut commenter un article et donner son avis.
Voilà donc la liste des outils (widgets ou plugins) que je préfère, et qui me paraissent indispensable (c’est d’ailleurs pour le plugin’ Subscribe-to-comments que j’ai déménagé de Blogger, plutôt bien par ailleurs, pour aller sous WordPress…) :

  1. le plugin’ Subscribe-to-comments est bien sûr indispensable : si quelqu’un laisse un commentaire sur votre blog, il ne met pas pour autant votre blog dans ses favoris. Le meilleur moyen qu’il revienne sur le blog est donc qu’il recoive un mail qui lui indique qu’une réponse à son commentaire vient d’être mise sur le blog
  2. le widget de MyBlogLog est très sympa : la trace laissée par les derniers visiteurs permet d’aller voir leur site, et d’identifier ceux avec qui on partage des centres d’intérêts
  3. le plugin’ Democracy permet d’insérer des petits sondages dans les posts, ou dans la sidebar, et c’est une manière supplémentaire de permettre aux visiteurs de donner un avis
  4. mettre un lien vers les flux de son blog (posts et commentaires) pour que les lecteurs intéréssés puissent voir passer les nouveaux billets sans avoir à visiter votre blog tous les jours…c’est fait en standard sur WordPress, mais j’aime bien le petit widget FeedButton qui propose l’inscription pour un grand nombre d’aggrégateur d’un coup !
  5. insérer une inscription pour une newsletter permet à ceux qui ne se servent pas d’aggrégateur de flux RSS (tels Netvibes ou Google Reader) d’être prévenu de l’arrivée des nouveaux billlets. Pour ma part, j’ai choisi Zookoda, qui est gratuit, facile à utiliser et qui possède une interface utilisateur nickel !
  6. le plugin’ PostRating permet aux visiteurs de noter chaque article avec un système de petites étoiles (beau!) : c’est une manière supplémentaire, conviviale et rapide de donner son avis

C’est tout ce que je vois pour l’instant…et vous, qu’utilisez vous ? Voyez-vous d’autres outils qui permettent aux visiteurs d’un blog de participer à la discussion…?

Un grand merci à JF Ruiz pour sa série d’articles sur la fabrication d’un blog : j’y ai trouvé l’essentiel des infos présentées ici…

[ratings]