Sur les “superprofits” …

Un petit billet juste pour signaler un article intéressant à lire aujourd’hui dans le Figaro : Qui profite des superprofits? . Y. de Kerdrel et L. Mauduit continuent leurs intéressantes controverses. Cet article m’a fait penser à un billet que j’avais écrit l’autre jour, concernant les « superprofits ».
Une petite citation de l’article, pour la route :

Je vous l’avoue : moi, cela me laisse pantois. Il s’agit certes d’un record historique. Mais ce mot de superprofit n’a aucun sens. Ou plutôt si. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, il suggère que le bénéfice de Total serait excessif. Ce qui revient à dire qu’il y aurait une norme pour les profits : petits, ils seraient tolérables ; gros, ils seraient outranciers. Ceci procède d’une conception ringarde de l’entreprise qui me choque. C’est une conception de l’économie qui est profondément choquante et qui témoigne à quel point le pays a été gangrené par soixante ans d’idéologie marxiste. Qu’on en revienne donc aux bases : une entreprise est faite pour gagner de l’argent. Et plus elle en gagne, mieux cela vaut. Mieux cela vaut pour tous, pour les salariés, pour les actionnaires, les clients et même pour l’État. La seule question qui vaille : vaut-il mieux les profits historiques de Total ou les 10 000 suppressions d’emplois d’Airbus ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
LOmiG
14 années il y a

salut Alakhnor,
et merci pour ton commentaire!
1) la réponse est peut-être évidente pour toi (tant mieux), mais je t'assure qu'elle ne l'est pas pour tout le monde. Le profit est souvent vu d'un mauvais oeil.
2) la répartition des profits entre actionnaires, patrons et salariés est justement le sujet de l'article que je cite. Intéressante discussion il me semble…
A+
LOmiG

alakhnor
14 années il y a

La question n'est pas de savoir si c'est bien ou non de faire du profit puisque la réponse est évidente. La question est de savoir commnent ces profits doivent être répartis entre les actionnaires, les patrons et les salariés.

Gontman
Gontman
14 années il y a

Il faudrait distribuer de tels articles à l'école, pour les enseignants et les élèves, dès le plus jeune âge ! :smile:
Gontman

LOmiG
14 années il y a

salut Gontman,
merci pour ton commentaire !
oui c'est clair…mais j'ai l'impression que la parole commence à se libérer un peu…on verra !
a +

trackback

[…] ont confié cette mission. Mais il est vrai que dans l’opinion publique, les “superprofits” de Total sont suspects, et […]