Discussion de Café du Commerce

……………………………………………………………………….
A : je dois avouer que j’étais content de voir que Juppé s’est fait sortir, même s’il semble compétent. Il a un air de dédain et de supériorité assez énervant…ils ont perdu le plus compétent !
B : euh…compétent ok, mais il y en a d’autres, des personnes compétentes tout de même, dans le gouvernement !
A : ah bon ? qui ?
B : eh bien, Bertrand, Fillon sont compétents, je trouve. Kouchner et Hirsch sont compétents, non ?
A : mouais…ils ne doivent pas être à l’aise Kouchner et Hirsch, avec leurs convictions. C’est incroyable, j’ai entendu Jouyet (secrétaire d’état aux affaires européennes, ex-proche de Hollande) à la radio, il était devenu plus à droite que les gens de l’UMP, comment on peut changer de convictions comme cela ?
B : tu crois que leurs convictions sont si éloignées que cela, au PS et à l’UMP ? il veulent la même chose, ce sont les moyens pour y arriver qui font débat !
A : non, tu ne peux pas dire ça ! ils ne veulent pas la même chose ! leurs programmes n’ont rien à voir ! Ce ne sont pas les mêmes programmes, tout de même ! Le coup des heures supp’ non rémunérées, la TVA sociale, ce sont bien des politiques de droite, et on sait bien ce que ça va faire !
B : ah bon ? qu’est ce que ça va faire ?
A : c’est un cadeau aux plus favorisés !
B : mais, moi, il me semble bien que j’ai lu des articles d’économistes qui pensaient que c’était une bonne chose l’augmentation de la TVA !
A : où tu l’as lu ? dans le Figaro ?
B : oui, mais …
A : c’est toujours pareil ! dans le Figaro, c’est toujours le même son de cloche ! C’est la voix de l’UMP !
B : pas d’accord. Les gens qui écrivent une tribune sont libres de leurs propos, tout de même…! que ce soit au Figaro, dans Libération ou dans le Monde, non ?
A : mais non ! ceux qui écrivent dans Libération sont de gauche, et ceux qui écrivent au Figaro sont de droite, c’est bien connu !
B : ah bon, ok. Tu as raison ! bravo. Et que fais tu des gens qui écrivent dans tous ces journaux alternativement ? ils sont à la fois soutien du PS et de l’UMP, alors ?
…………………………………………………………………………………………………………..
B : revenons sur la TVA : à côté des économistes et politiciens qui vont essayer de convaincre dans un sens où dans l’autre, on a tout de même l’exemple de l’Allemagne qui montre que c’est possible !
A : mais ça n’a rien à voir ! L’Allemagne n’a rien à voir avec la France…! C’est toujours les mêmes arguments ! si tu augmentes la TVA, tu vas forcément diminuer la consommation, donc la croissance.
B : L’exemple Allemand montre l’inverse. L’Allemagne n’est peut être pas la France, mais les consommateurs allemands ne sont tout de même pas si différents des consommateurs français, et la structure de la société n’est pas non plus si différente…Quand même : la TVA sociale, son but c’est de faire basculer une partie de la fiscalité du travail et de l’investissement sur la consommation, en partant du principe qu’on ne peut pas faire fuire la consommation, tandis qu’on peut faire fuire l’investissement. Et les résultats sont là : ceux qui prédisaient une baisse de la consommation en Allemagne ont eu tort ! la consommation n’a pas chuté, et le résultat c’est qu’on a assisté à un renforcement de la croissance en Allemange, et donc à une hausse globale du niveau de vie, pour faire vite….
A : oui, alors ça, justement c’est pas sûr non plus, qu’une augmentation de croissance profite à tout le monde !
B : inégalement, c’est sûr, mais à tout le monde, c’est sûr aussi, non ?
A : enfin, ce qui est sûr c’est que ceux qui montrent du doigt le gouvernement pour la TVA sont des cons : c’était écrit dans le programme, ce n’est pas une surprise ! Il suffit de savoir lire entre les lignes !
B : on est bien d’accord ! et même pas entre les lignes…!
A : c’est pour ça que je n’ai pas voté pour Sarkozy, pour ce genre de cadeaux aux plus riches…!
B : on verra, non ? on ne peut pas juger des résultats d’une politique avant qu’elle ait été mise en oeuvre, si ?
A : mais si ! on sait ce que ça va faire, cette politique ! enfin !
B : tout n’est pas à court terme ! C’est dans 6 mois, 1 an, 2 ans qu’on verra les fruits de cette politique : c’est le jeu de la démocratie. Si au bout de 5 ans on n’est pas d’accord, ou pas satisfait avec les résultats, on sanctionnera par le vote !
A : mouais….mais ce sera peut-être trop tard ! On ne pourra peut-être plus faire machine arrière…
B : mais moi, je pense qu’ils vont faire du vrai boulot, et c’est maintenant que ça commence : les élections sont terminées, ils ont une vrai majorité, on va voir ce qu’ils font…Ayons l’ouverture d’esprit de juger d’après les résultats, et pas sur des procès d’intentions !
A : je doute…
B : enfin, quand même, on voit bien le changement par rapport à Chirac : on sent bien qu’il y un esprit, une volonté d’action, de résultats, qui n’ont rien à voir avec l’autre c……
A : il y a surtout une différence dans la communication, dans le marketing…
B : Allons ! dès à présent, on voit bien que, justement, ce n’est pas du marketing. Chirac n’aurait pas parlé de TVA sociale avant le second tour, il se serait touché le zizi en parlant de diversité, de fracture sociale et autres sujets éminements polémiques…peu importe, nous verrons ce qu’ils vont faire, et comment ils vont le faire : c’est pour ça qu’ils sont là !
A : oui, nous verrons.
………………………………………………………………………………………………………………..
C’était la discussion d’hier midi (dans les grandes lignes) entre un collègue (A) et moi (B).

00vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Digiboy
13 années il y a

Salut Lomig,

il me semble que le principe de Tva sociale etait aussi en reflexion au PS.

Ensuite, en Allemagne, ils ont fait passé le taux de 16% à 19%, ils sont donc encore en dessous de notre TVA. Et puis ils ont augmenté l'assiette des produits de consommation courante faiblement taxée (environ 7%) limitant ainsi l'augmentation des prix.

C'est très différent de la France.

Digiboy
13 années il y a

Ooops, j'ai fait des fautes d'orthographes … sorry :)

Digiboy
13 années il y a

Je suis d'accord avec toi, il faut agir. Je ne connait pas suffisament le mecanisme de la Tva sociale pour savoir s'il peut être efficace. Mais la situation entre l'Allemagne et la France est assez différente. J'habite Strasbourg et j'ai des liens assez étroit avec l'Allemagne. Se servir de l'exemple de l'Allemagne et croire qu'il est transposable à la France est peut etre une erreur, dans le sens que leur marge de manoeuvre est plus grande. Leur Tva a toujours été plus faible, et leur economie plus forte. En plus, il n'ont pas tous les freins ideologiques qui nous plombent.

max
13 années il y a

oui, mais il faut avouer que personne n'a expliqué bien ce en quoi consistait cette TVA social aux ignares comme moi, et surtout pas les journalistes.

Digiboy
13 années il y a

Lomig, en tout cas, maintenant, j'espère que le gouvernement va appliquer les réformes. Je regrette d'ailleurs le bon score du Ps qui va s"adonner à son sport favori au parlement, à savoir, la noyade des propositions sous des milliers d'amendements.

Oli
13 années il y a

Aucune hausse de la tva ne sera efficace sans une relance de la politique de l'offre et des prix au préalable. Cela a été le cas en Allemagne, ça a plutôt bien fonctionné . Mais la France est bien différente de l'Allemagne. De toute façon, il faudra y passer.

trackback

[…] l’occasion d’une discussion de comptoir au bar de Lomig, je me suis interrogé sur le mécanisme de la TVA Sociale. J’ai consulté Wikipédia trouvé […]

trackback

[…] d’en décrire le mécanisme et les effets – négatifs ou positifs – anticipés. Suite à notre discussion de Café du Commerce, Digiboy a commencé le travail, et je le poursuis ici. Les piliers de comptoir sont capables de […]

LOmiG
LOmiG
13 années il y a

Re-salut à tous,
je viens d'écrire un billet sur la TVA sociale : on continue la discussion dessus ? (allez lire celui de Digiboy d'abord ; il était preum's)
:)