Citation #33

L’économie ne doit pas être reléguée dans les salles de classe et les bureaux de statistique, et ne doit pas être abandonnée aux cercles ésotériques. C’est la philosophie de l’action et de la vie humaine, et elle concerne tout et tout le monde. C’est le nerf de la civilisation et de l’existence humaine de l’homme.

Ludwig Von Mises (1881 – 1975) Economiste autrichien, puis américain

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Frenchmat
13 années il y a

Oui, l'économie est bien trop abstraite, théorique. La théorie "néo"-libérale notamment qui repose sur des postulats rejetant l'Humain dans tout ce qu'il a de social, d'irrationnel et d'hétérogène.

Voilà en quoi, à mon avis, elle est par définition inhumaine.

Frenchmat
13 années il y a

Justement, ces modèles mathématiques ne sont que trop peu confrontés à la réalité ! Les économistes libéraux se sont mis il y a longtemps à résumer la psychologie du consommateur en une courbe de demande. Ils partent pour cela du principe de "concurrence pure et parfaite", une situation de marché pur qui est un idéal (pour eux) mais impossible à atteindre et totalement abstrait. Pourquoi ? Parce qu'il repose sur des postulats simplificateurs et totalement irréalistes : le nombre d'offreurs est très importants (pas de monopoles ni même d'oligopoles), tous les produits sont exactement identiques et le consommateur possède absolument toute l'information et est capable de la traiter de manière rationnelle pour faire la meilleure décision d'achat. Ils ont oublié qu'il y a des critères bien plus nombreux et bien plus complexes qui entrent dans l'acte d'achat, et que chaque être humains est différent (hétérogène). Mais c'est tellement plus simple de faire des calculs et de tracer des courbes. Ils ont fait ça parce qu'à l'époque, ils voulaient que l'économie soit considérée comme science, pour avoir une plus grande reconnaissance et une certaine légitimité pour influencer les grands décisionnaires de l'Etat. Ca a commencé avec Adam Smith et ça a… Lire la suite »