FITNA

Le film FITNA est disponible sur internet. C’est le film anti-Coran, et anti-Islam (l’idéologie) du député controversé et néerlandais Geert Wilders. Je vous conseille d’aller le visionner, pour vous faire votre opinion. Et pour que l’on en discute : est-ce un film de propagande, ou un salutaire pamphlet contre une idéologie dangereuse ?

Vous avez peut-être entendu parler du film FITNA. Il s’agit d’un film du député néerlandais Geert Wilders sur le Coran et l’Islam. Le film dénonce le caractère fasciste du Coran.
Pour info, Fitna signifie en arabe soit « désaccord et division au sein d’un peuple » soit « test de la Foi en période d’épreuves ».
Ce film a fait parler de lui bien avant sa sortie, notamment en raison des craintes de réactions violentes dans les pays musulmans. Le syndrome « caricatures », en quelque sorte. Le film, après avoir été refusé par la télé néerlandaise, est sorti sur Internet. Il est disponible chez Alain Jean-Mairet, par exemple.
Ivan Rioufol en parlait dans un billet aujourd’hui :

Dans ce contexte, le député néerlandais Geert Wilders, qui voit dans le Coran « un livre fasciste », est déjà condamné par les faiseurs d’opinion. Or personne n’a encore vu son film, annoncé sur l’Internet pour ces jours-ci. Les accusations de Wilders, présenté comme un populiste d’extrême droite, ressemblent à celles que porte son ancienne collègue au Parti libéral, Ayaan Hirsi Ali, quand elle déclare: « Il y a des graines de fascisme dans l’islam ». L’écrivain algérien Boualem Sansal le dit autrement: « La frontière entre islamisme et nazisme est mince« . A la condition que Wilders n’accuse pas sottement l’ensemble des musulmans, sa critique doit être permise.

Ivan Rioufol, dans « L’Europe défiée par l’islamisme »

Je rejoins cet avis : si le but n’est pas de stigmatiser des personnes en raison d’une appartenance (les musulmans) mais bien de pointer du doigt une idéologie dangereuse, alors, oui, bien sûr, cette critique doit être permise ! Au nom de quoi ne le serait-elle pas, d’ailleurs ?
Après visionnage, mon impression est la suivante :

  • sur le fond, le message dénonce le Coran et l’Islam, en tant qu’idéologie, et pas les musulmans en tant que tels. Le message est violent à l’égard des violences commises, mais cela parait juste. Il est toujours bon de rappeler la réalité, même difficile…
  • sur la forme, le film est tendancieux, parce qu’il utilise la violence des images, des propos du Coran, des discours de chefs religieux, pour faire passer son message. Mais enfin, ce ne sont que des choses vraies, et à montrer à mon avis. Quand un chef musulman explique qu’il faut butter les juifs, ce qui est choquant ce n’est pas le fait de montrer ces images, mais bien de prononcer de telles paroles !

Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous qu’un film de ce genre fait avancer le débat, en Occident, dans les pays musulmans ? Ou pensez-vous qu’il ne s’agit que d’huile sur le feu, et que ça ne fait rien avancer ? Est-ce un vulgaire film de propagande, ou un documentaire historique ?

00vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Criticus
12 années il y a

Salut Lomig,

A défaut d’avoir le temps de bloguer (patience, je reviens ce week-end normalement ! ;-) ), j’ai eu le temps de visionner « Fitna » ce matin, avant de partir au travail. Je dois t’avouer que j’ai été assez déçu, car il ne révèle rien que l’on ne sache déjà. Je me suis dit : « tout ça pour ça ! », et, du coup, me demande bien ce que les islamistes et leurs soutiens assumés (gauchistes) ou cachés (politiquement corrects en tout genre) vont encore trouver à redire. En revanche, je trouve salutaire la démarche de Geert Wilders : la liberté d’expression ne doit souffrir aucune, je dis bien aucune, restriction, du moment qu’elle ne justifie pas l’appel à la haine. Ce que le député néerlandais a eu la sagesse de ne pas faire. Il distingue clairement les individus de l’idéologie. Mais évidemment, on va l’accuser d’amalgame… « Fitna » est d’autant plus nécessaire qu’il dit des choses vraies, bien que difficiles à admettre. Si on ne le défend pas maintenant, il sera trop tard.

nadour
nadour
12 années il y a

c est pas juste la democratie c est estimer et respecter les avis, les religion d autre vous ne faites que semer la haine et le terrorisme dans le monde,ce monde qui vient de sortir de plusieur gerres .le monde qui voit naitre une proche approche entre israiliens et arabe, et une voix qui appelle a une rencontre entre religions divines. ne pensez vous pas que vous etes entrain de jeter de l essence et non pas de l huile sur le feu qui est entrain de s eteindre.

nadour
nadour
12 années il y a

parlons palestiniens,etrenversons les choses,les juifs ont souferent en39-45sous le regime nazi,est ce les palestiniens !pourquoi les israeliens s enprennent ils aux palestiniens! y a t il un gobelz parmi eux. ils ne demande que leur droit de vivvre comme le demande les israeliens.ils ne sont pas contre nu etat hebeux mais contre la politique de (je vivrai toi non)et si c etait les oalestiniens qui ont vecu le nazizme hitlerien et il occupe le teritoire de la palestine…….. soyons objectifs puorquoi ne essayer la paix et la liberte a la place de la gerre.
ne voyez vous pas l arrogance d israel.qui est contre letat disrael les juifs ou les arabes

ABDOU
ABDOU
12 années il y a

Si on voit les chose de tres tres loin c’est quelqun qui veut devenir celebre, c’est une tres bonne idee, mais c’est la pire des chose qu’il a choisi dans toute sa vie pour cela.
Comment peut il juger le CORAN s’il ne comprend pas, ses etudes pour ce film sont surment basés sur ce qui a trouvé a porté de ces main (internet), moi je dis c’est quelqun qui cherche des problemes et qui veu en creer et pour les autres sans parler ceux pour son pay et le reste et bien qui « seme le vent recolte la tempete ».

polluxe
12 années il y a

Rien de très nouveau en effet dans ce petit film qui fait de façon un peu rapide (mais bon c’est un pamphlet version vidéo) le lien entre Coran, fondamentalisme et terrorisme. Cela aurait peut-être été plus judicieux d’utiliser des passages du Coran « pacifiques » pour montrer un contraste avec les discours extrêmes et les horreurs qui en découlent. Et couper l’herbe sous le pied des « inconditionnels » du Coran.
Pas de quoi faire tout un plat en tous cas puisque de toute façon il entre dans le champs de la liberté d’expression telle qu’on la conçoit en Europe.

quidam
quidam
12 années il y a

L’islam est une religion avant d’être une ideologie. Le principal problème ne vient pas de telle ou telle religion, mais de la place des religions dans l’organisation humaine de ce début de siècle. Le phénomène frappant c’est l’utilisation en force de la religion dans le fait politique : de Bush à Téheran en passant par Israêl. Nous ne vivons pas une époque ou la critique libre et raisonnée des religions est possible. Qui parle de religion? des politiques. La religion redevient l’instrument par excellence du contrôle soccial et la meilleure manière de faire la main mise sur les consciences individuelles. Lorsque les philosophes, intellectuels, et autres, sont mis au banc de la reflexion car trop barbants pour notre civilisation du fast food et du zapping, c’est un député d’extrème droite qui sort un film somme toute assez mauvais. L’Islam dans un monde éclairé par quelques Lumières n’a pas prouvé à travers l’histoire être pire ou meilleure religion que le Christianisme ou le Judaîsme. On peut tout faire au nom d’une religion (relire l’histoire tibetaine par exemple). Le vrai débat est dans les formes de la pratique religieuse pas dans les religions elles même. Y’a vraimment des gens qui veulent repartir… Lire la suite »

Rachida
Rachida
12 années il y a

enfin, la vraie verité sur l’Islam

silga
silga
12 années il y a

J’ai vu le film. Je partage les inquiétudes du réalisateur. Toutefois, j’aurai aimé qu’il aille plus loin pour voir si le problème est vraiment arabe ou islamique. En effet dans les pays à tradition non violente comme l’Afrique noir, l’Europe, l’amérique, le problème de la violence de la religion islamique est peu posé. Les réligions cohabitent dans une parfaite harmonie. Je suis tenté de penser que la violence est d’orgine arabe et il faut avoir un jour le courage de le dire et y trouver des solutions

silga
silga
12 années il y a

C’est vrai que mes propos sont racistes. Mais est-ce que je peux dire les choses autrement. Pourquoi faut-il que la violence viennent d’eux et pas des autres. D’autres peuples sont porteurs de cette religion mais sont moins violent.Je trouve que la violence est d’orgine arabe. Dommage que ce soit ainsi.

musulman
musulman
12 années il y a

Salam, OMIG et SILGA votre reflexion et trop simpliste pour etre porter une seule dimension correcte.. la violence vient de l’islam ou de des arabes?!! la violence est par exemple une reaction naturelle a de telle insultes portés envers des humains qui ont un minimum de dignité, par exemple allez dans la rue et cracher sur le visage du premier passant, sa reaction n’est ni musulmane ni arabe, c’est une une reaction naturelle! revant au debat, la violence est partout dans le monde, meme en europe, les mouvement separatiste en espagne ETA, en iralnde du nord, les corses en france..la liste est longue.. peut etre un jour on verra un autre filme prouvant la relation entre islam et ces mouvements violents.. les payés arabes sont eux même victimes de la violence et du terrorismes, et pourtant on est des payé 100% musulams. le coran est notre livre sain, il est notre reference dans tout ce qui touche à notre vie (social, economique, politique..) il ne parle pas que de la geurre sainte.. le coran autorise le recours à la force pour defendre la nation contre les dangers externes et internes, dans le cadre d’une approche globale qui commence par les… Lire la suite »

silga
silga
12 années il y a

Je t’ai bien compris. Je suis d’accord avec toi. Mais il faut revoir tout de même le film. C’est la race des acteurs du film qui m’a conduit à cette erreur de jugement. Toutefois, comme toi, je changerai dès ce soir ma façon de voir les choses. C’est aussi vrai qu’il peut y avoir une dérive. Mais est-ce qu’elle n’est pas déjà là? Si tu as pu suivre le sommet de l’OACI, le point de presse de WADE et du secrétaire général, tu auras sans doute remarqué que la lecture du coran n’est pas la même. Elle est guerrière quelque part. Mais je t’ai compris et je suis d’accord avec toi.Je ne suis pas critique que Dieu; Lui qui a jugé bon de commencé d’abord par cette partie du globle (là où le besoin était plus crucial) en y envoyant des prophètes.

Bert
Bert
12 années il y a

Soyons clairs, le film en lui meme n est pas un probleme, il denonce uniquement des faits averes et d ailleurs est une succession d images et de textes issus de la realite comme chacun le sait. Le vrai probleme est la censure automatique pratiquee par les politiciens et medias occidentaux des que quelqu un ose montrer une facette de l islam qui est primordiale dans les conflits contemporains. Le film est a peine sorti que deja, les bonnes ames s effarouchent et les condamnations hypocrites pleuvent. Le vrai probleme est que l occident a peur, nos dirigeants sont morts de trouille, les peuples aussi, nous preferons ceder au chantage de la violence et du terrorisme plutot que de regarder le probleme en face. Dans nos pays vivent des millions de personnes qui, potentiellement, sont une menace pour la survie de nos civilisations. Il est anromal que l on puisse s autocensurer dans son propre pays par peur des extermistes qui y vivent. Le parallele avec le nazisme est en ce sens evident car la terreur et l action furent les methodes employees par les nazis pour baillonner les libertes et les opinions. Quand je lis la presse et que… Lire la suite »

quidam
quidam
12 années il y a

Ah les flammes de l’enfer… ça me rappelle vaguement quelques choses….bizaremment pas précisemment dans le coran.
Il faut arreter les raccourcis intellectuels. Les conflits actuels existaient dèja (ou étaient sous jacent) durant la guerre froide. On opposait la liberté au communisme là ou l’on oppose la liberté à l’islamisme. Mais ce fameux esprit de Liberté cache toujours la préservation d’intérets trés loin de la préoccupation du bien être des populations locales. On pourra toujours jouer a se faire peur en stigmatisant les diables rouges ou barbus. les grandes « démocraties » ont une peur toutes rescentes des islamistes, on les a même trouvé assez sympathiques au point de les armer en afghanistan.(Au nom de la liberté?) . Arretons, il y a un grave problème de co-developpement, en prospérant sur la misère, nos société bien pensantes ont semé le terreau du terrorisme. Que l’on se serve de l’islamisme, de l’évangélisme ou de l’utopie de la liberté pour lever les foules n’est qu’une conséquence pas le problème. Et j’en vois pas mal ici à tomber dans le panneau. Dans toute la fantasmagorie du désert, n’oubliez pas qu’il y’a aussi des mirages. ça serait tellement dommage de tuer Ben Laden avant d’avoir trouvé du petrole.

jam
12 années il y a

c est une provocation contre les musulmans et l islam en general .vous pretendez vivre dans un pays democtracte.vous devez respectez l opinion des autre.et je dis au producteur du film qu il est ignorant de l islmam.pour pouvoir parler de lui en cette facon.je n ai pas a m expliquer devant un ignorant.c est a lui d apprendre .pour pouvoir parler d un sujet.en plus du respect pour toutes les religions.

QUIDAM
QUIDAM
12 années il y a

Eh oui nous sommes en complet désaccord. le commerce en soit ne présente pas les vertus que tu invoques.
Il y a une sorte d’ethnocentrisme presque candide chez toi Lomig. Dire que notre activité mercantile avec l’afrique a été sous tendu par une philosophie s’attachant aux libertés individuelles et aux valeurs de liberté ferait rire aux éclats même un lecteur de « Minutes »ou un auditeur de radio courtoisie (tu dois je le soupçonne connaitre ces mediaqs). Si le commerce devait porter a lui seul les germes d’ un developpement durable et équitable, on devrait commencer à en voir les effets. A priori ta théorie montre de sérieuse lacune dans le recul de l’ignorance et l’avancée des libertés individuelles.

quidam
quidam
12 années il y a

Contrairement à ce que tu penses, c’est precisemment en connaissance de causes que je fondes mon propos.
Salin se cache derrière une utopie ultra liberale pour dénoncer les pratiques keynesiennes et les politiques sociales, adopte une vision faussement humaniste de l’immigration en déconnection totale de la r&alité. Bastiat avait au moins la qualité d’être un humaniste, Marx aussi…. et de la théorie à la pratique, il semble il y avoir une marge. Quand à Max Weber, sauf erreur, c’est un sociologue donc tu as du mal ranger tes cours, car il étudie un fait : l’emergence du capitalisme ce qui n’en fait pas un chancre du capitalisme et encore moins de l’ultra liberalisme. (je ne pense pas que tu parlais de Henri Weber député PS encore plus loin de tes theories.
Lomig, je sais que Alain Madelin a encore quelques influences en Bretagne, mais ouvre les yeux…
Je ne penses pas que tu sois raciste mais attention certaines théories poussées à leurs limites prennent dans leurs applications concrêtes un caractère raciste.C’est d’ailleurs pourquoi sur ce blog quelques bons fachos ont cru être en accord avec toi.
Cordialement, philemon

QUIDAM
QUIDAM
12 années il y a

Je te salue également et conclues mes posts en te laissant aux rèves de « doux commerces ».
Quand je penses que Thomas Sankara n’avait pas compris cette nécéssité du doux commerce et notre volonté évidente d’un developpement profitant aux deux parties.
Mais c’est vrai , j’oubliais, notre prosperité ne s’est jamais construite sur la misére….
Enfin, la Chine et quelques autres risquent de rappeller aux doux réveurs, que le marché en soi, n’a ni morale ni vertu… si ce n’est celle du plus fort.
Aprés tout l’individualisme , c’est juste ça! De l’ouvrière du textile du nord de la france aux enfants chinois (voir les rapports du BIT et des ONG) chacun goute à sa manière, la poésie et les bienfaits des douces applications des théories de Mr Salin.

QUIDAM
QUIDAM
12 années il y a

Mais Salin fait exactement le même erreur à propos du liberalisme que les marxistes à propos du collectivisme. Sur le papier ça semble fonctionner, et, dans la pratique on se confronte à Darwin ou à Ernst haeckel.
Car l’homme recherche avant tout son profit personnel ou celui de sa caste et, que l’ensemble des désirs individuels ne fait pas l’interêt collectif, (même dans un système collectiviste). La régulation éthique et morale ne peut venir que des gouvernements. L’enjeux aujourd’hui c’est de savoir si le monde est capable de se doter d’un système d’échange équitable et durable.
Car clairement et sans vision catastrophique, il convient simplement de savoir si la planête peut survivre à l’activité humaine. Si nous pays developpés et démocratiques avons du mal à le comprendre malgré les alertes de la communauté scientifique, ça va être trés compliqué de le faire comprendre aux immences populations aspirant au doux commerce.

linda
linda
12 années il y a

Pour moi le film est null.

Il veut juste que les musulmans soit detestes par ceux qu ils le sont pas.

Mais bon ceux qui ont une bonne cervelle pour reflechir je pense qu eux ceux la s en foutent.

a bientot

QUIDAM
QUIDAM
12 années il y a

Loin de moi l’idée d’avoir encore quelques utopie collectiviste. Je me croyais cynique, mais à la lecture de ton article, j’ai encore beaucoup à apprendre. il faut vraimment être un anti patron primaire pour ne pas donner crédit aux études d’exxon mobil. Ben voyons…Monsantos c’est bien une ONG ayant inscrit dans ces statuts la lutte contre la famine?
Contre vent et marée le négationisme climatique accuse le monde scientifique des pires visions apocalyptiques. là, j’arrete d’être pédagogue, le propre du cynique étant de savoir ou est la vérité mais de s’en foutre. mais rassures toi , je crois qu’on vit tous actuellement dans ton monde ideal, donc tu n’as même pas de propagande à faire.

LOmiG
LOmiG
12 années il y a

salut,
le « négationnisme climatique » : c’est une expression qui claque, mais ça ne décrit pas la réalité. La réalité, c’est qu’il y a encore un débat ouvert dans la communauté scientifique sur l’impact du CO2, et du CO2 anthropogène, sur le climat. SI tu as des éléments pour trancher définitivement ce débat je serais extrêmement content que tu les partages avec nous (sur l’article consacré à ça, ça évitera de faire du hors sujet ici).
Personne ne vit dans un monde idéal, à part les idéalistes. Je ne suis pas idéaliste.
à bientôt !

trackback

[…] un péril vert, le coran est-il fasciste? Comme Ivan Rioufol ou Lomig, j’estime que la critique de l’islam doit être possible en tant que composant du corps […]

Stéphane
Stéphane
11 années il y a

Salut tout le monde! Euh… il faut différencier une critique d’une attaque! Et pour les discours imaginés des soit-disant chefs palestiniens, par cet Geert Wilders, j’y réponds : » Les Palestiniens devraient être écrasés comme des sauterelles…leurs têtes fracassées contre des rochers et des murs. » le premier Ministre Israélien Yitzhak Shamir s’adressant aux colons Juifs New York Times 1 avril 1988. « Nous devons tuer tous les Palestiniens jusqu’à ce qu’ils soient résignés à vivre ici comme des esclaves « .Le président Heilbrun du comité pour la réélection au poste de maire de Tel Aviv du Général Shlomo Lahat en octobre 1983. « Nous déclarons ouvertement que les Arabes n’ont pas le droit de s’installer sur même un cm d’Eretz Israel..la force est le seul langage qu’ils comprennent. Nous devrons utiliser la force ultime jusqu’à ce que les Palestiniens viennent en rampant vers nous à quatre pattes. » Rafael Eitan, Chef d’Etat Major des forces israéliennes. New York Times le 14 avril 1983. » Nous devons réduire la population Arabe à une communauté de coupeurs de bois et de domestiques « .la description de Rabin de la conquête de Lydda après l’achèvement du Plan Dalet. Uri Lubrani, conseiller spécial de Ben Gurion sur… Lire la suite »

iskendar
iskendar
11 années il y a

Bonjour,
Je vous écris ce message pour vous signaler l’existence du site
http://www.islam-documents.org
Plus de 15 000 documents sur la naissance de l’islam. Dans un but de dévoilement, scientifique et critique, et parfois moqueur. Il s’agit de la plus grosse ressource documentaire sur le sujet , au contenu souvent inédit et toujours authentique: les biographies de Muhammad (SIRA), extraits des chroniqueurs musulmans (Tabari…), recueils biographiques (Ibn Sad), versets coraniques, commentaires coraniques (TAFSIR), les corpus principaux de traditions (HADITH) inscriptions arabes, codes juridiques, géographes arabes, auteurs chrétiens orientaux et byzantins (et meme des sources chinoises!).
C’est une petite équipe d’universitaires qui s’en est chargé.
Une nouvelle version est enfin disponible , revue et augmentée. Elle compte 2700 pages mars 2008. Nous ferons une version encore améliorée tous les ans.
ça y est : la version 2009 d’islam-documents.org est enfin disponible: 3500 pages et deux ans de travail. bonne lecture et bon courage!
N’ayez pas peur. Allez voir.
Portez vous bien.