femme voiléeDeux femmes voilées à qui l’on refuse l’accès à un gîte, une propriétaire viscéralement attaché à l’émancipation des femmes. Voilà l’affaire qui est jugée au tribunal d’Epinal en ce moment. « Fanny » a-t-elle eu raison d’exiger que le voile soit retiré dans les parties communes ? Horia Demiati a-t-elle raison de porter l’affaire devant les tribunaux pour défendre sa « liberté » ? Pas facile de se faire une idée : voici quelques élements de réflexions. J’aimerais avoir votre avis sur la question !