La vraie gauche française existe !

Petit jeu : qui a dit ça ?
Il faut jeter à la poubelle ce patois marxiste qui fait écran à la réalité. Nos camarades européens l’ont fait avant nous, et de manière spectaculaire, flamboyante! Ils ont bien plus influencé et amendé leur société que nous-mêmes. En 1932, les sociaux-démocrates suédois, tout juste arrivés au pouvoir, ont organisé un congrès de crise en constatant que leur programme nationalisateur et dirigiste était inopérant. Nos amis allemands ont organisé leur congrès de Bad Godesberg parce que leurs militants échappés d’Allemagne communiste les ont convaincus du primat de la liberté sur l’économie administrée. Felipe Gonzalez, juste après la mort de Franco, a mis en jeu sa carrière pour convaincre ses camarades qu’une ligne pseudo-marxiste les conduirait à l’échec.
et une autre pour la route :
Comment peut-on être intelligent, participer à des cercles universitaires et créer Attac, ce monument de bêtise économique et politique? Cela me sidère et me navre. Je vois évidemment d’où vient cette influence. Elle est liée au fétichisme marxiste et à l’inculture économique française. On n’enseigne pas l’économie réelle à nos enfants. Mais des enseignants adhèrent au fatras d’Attac… Il faut s’affirmer face à ces simplismes et ne plus les subir.
C’est Michel Rocard qui disait celà, dans une interview donnée au Nouvel Observateur, retrouvée sur Réformisme et Rénovation (R2).
Quel dommage qu’un homme aux idées claires comme cela ne fasse partie du PS…La vraie gauche française, sociale-démocrate et débarrassée de ses démons extrême-gauchistes, existe : seul problème, elle n’est pas au PS !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jani-rah
14 années il y a

Ce n'est pas une fatalité !
Rocard, Kouchner, Bockel sont toujours au PS, et le grand coup de balais causé par l'arrivée des nouveaux militants, dont je suis, et par l'intermédiaire (imparfait mais sur la bonne voie) de Ségolène vont faire changer les choses. Autour d'elle il y a des groupes comme nouvelle voix qui font partie de cette nouvelle gauche.

Réformisme et rénovation également, entrele réformisme de DSK et la rénovation de Ségolène

N'oublions pas que DSK va enfin lancer son courant.

Donc que les progressistes réformistes ou adeptes de la troisième voie adhèrent au PS, pour continuer à le transformer, plutôt que de regarder cela de l'extérieur.

Cordialement

LOmiG
14 années il y a

salut Jani-rah ! Merci pour ton commentaire : ça fait plaisir de voir que tout le monde ne se satisfait pas de la gauche flirtant avec les extrêmes… :smile: Je ne suis pas militant, ni de gauche, ni de droite. Ma sensibilité serait plutôt de gauche, mais pour l'instant celui qui me semble incarner le mieux les changements que je souhaite pour mon pays, c'est Sarkozy…mais je reconnais qu'à gauche, des gens comme Rocard ou Kouchner (DSK aussi, même si je n'ai pas trop aimé ses prises de position au moment du référendum) incarnent une vraie pensée réformiste, sociale-démocrate… Mais tout de même, en tant qu'observateur, on se demande ce qu'attend le PS pour faire sa clarification idéologique : se séparer de l'extrême gauche, et comme le dit Rocard, s'inscrire dans la lignée de Jaurès plutôt que de Guesde….! J'attend cette rupture idéologique pour pouvoir sérieusement considérer de voter à gauche…je l'espérais pour le référendum : erreur ! je l'espérais pour les présidentielles : erreur ! Le réformisme qu'incarne, selon toi, Ségolène Royal est clairement en porte-à-faux avec le programme du PS, qui est encore complètement entaché du "patois marxiste" que dénonce Rocard dans cette interview… a +, et merci… Lire la suite »

jani-rah
14 années il y a

Un patois marxiste simpliste, qui sera beaucoup moins présent dans le programme de Ségolène que dans le projet, vaut parfois mieux qu'une vision simpliste du bon sens de Sarkozy : tout promettre, à tous, sans montrer aucunement la complexité de la chose. Penser qu'il va pouvoir brusquer la France…
Enfin bon.

LOmiG
14 années il y a

salut
merci pour ton commentaire !
je suis content si, effectivement, le patois marxiste disparait un peu des pensées du PS, et de Ségolène Royal en particulier. Je viens cependant d'écouter certains bouts de son discours d'hier : la stigmatisation du profit était pourtant bien présente…quel dommage ! Qu'a t elle contre le profit ? J'aimerais qu'elle me l'explique… et qu'elle l'explique tout court ; si c'est juste pour récupérer les voix d'extrêmes gauche, alors passons, ça ne mérite pas plus de commentaires… :cry:
Par ailleurs, je ne trouve pas que Sarkozy promette tout à tous…c'est le traiter de démagogue, ce que je ne crois pas qu'il soit. On peut ne pas être d'accord avec lui (je ne le suis pas toujours), mais on ne peut pas raisonnablement le trouver démago…enfin, c'est mon avis !
a +

Marie
Marie
14 années il y a

Je pense que jani-rah et toi aussi lomig, vous soulevez une question importante: etre militant

Il y a effectivement des sociaux democrates aux PS, qui ont conscience que le capitalisme ou le libéralisme ne sont nécessairement des mauvaises choses si ils ne sont pas extremes, qu'il faudrat une economie bien portante pour proposer du social de qualité à coté. Il y en avait meme un , DSK, (d'ailleurs proche de Rocard, ils ont fondé ensemble Socialisme et Démocratie il me semble…) qui se présenté à l'investiture, mais voilà, malgré nos beaux discours, ni moi, ni apparament toi Lomig, ne sommes militant, et donc n'avons pas voulu donné notre avis…et maintenant le choix que nous propose le PS, c'est Ségo…

LOmiG
14 années il y a

Salut marie !
merci pour ton commentaire…!
j'ai deux remarques :
1) DSK vient tout de même de proposer d'imposer les français résidant à l'étranger (syndrome Johnny avec réponse effarante…? :shock: )…je n'ai pas l'impression que ça aille dans le bon sens, ce genre de mesures…
2) qu'appeles-tu être "militant" ? pour ma part, c'était juste une constation sur ce qui me parait être l'Etat idéologique de la gauche…et je ne suis clairement pas militant au PS : j'ai vraiment envie que Sarkozy passe, justement parce qu'il me parait beaucoup plus cohérent et en prise avec la réalité que les membres du PS. Mais je pense que pour l'intérêt du débat démocratique, il serait bon que la gauche coupe une bonne fois pour toute avec les idéologies d'extrêmes gauche.
a+

Marie
Marie
14 années il y a

Salut Lomig, pour répondre à tes remarques 1- pourquoi rester francais si on réside à l'étranger (ok, beauocup de francais riches deviendront suisse ou belge mais qu'est ce que ca changera concrètement, et puis dans ce cas, qu'ils ne viennent pas dire aux francais pour qui voter, puisque eux ils ne voteront pas :wink: ) Qu'un sportif joue dans l'équipe de France (donc recoive une rémunération de l'Etat, ne nous voilons pas les yeux) mais n'habite pas en France et ne paye pas d'impots en France, moi ca me gène quelque part. Pourquoi parceque tu es assez riche pour te payer trois ou quatre palaces, tu ne serais pas, comme tout le monde, imposé sur l'argent que tu gagnes en France? Et attention, on parle bien la de personnes et non d'entreprises… Apres, je n'ai pas lu les propositions exactes donc je ne peux pas en discuter plus. Et je n'ai pas de formation economique suffisante pour discuter du bien fonder de l'impot sur la fortune… 2-Je n'ai jamais sous entendu que tu étais militant socialiste…j'ai bien compris que tu voulais que Sarkozy soit élu :smile: Pour moi etre militant , c'est avoir le courage de ses opinions au dela… Lire la suite »

LOmiG
14 années il y a

salut Marie, et merci pour tes commentaires rapides et complets ! 1- réellement je ne comprends pas trop la logique qui consisterait à faire payer des impôts aux français qui ne vivent pas en France…c'est une manière un peu inversée de résoudre les problèmes, non ? on fait "fuir" les gens (je ne les justifie pas) en créant des conditions fiscales relativement dissuasives, et puis pour être bien sûr qu'ils n'ont pas réussi à fuir, les salauds, on va aller leur prendre leur argent à l'étranger…quelque soit le jugement moral que l'on porte sur eux et leur paquet de pognon, quel va être le résultat : ils vont, en plus de s'être barrés, demander la nationalité du pays d'acceuil, pour éviter de payer deux fois (ils payent déjà des impôts dans leur pays de résidence, j'imagine…) 2- j'ai le courage de mes convictions, si c'est ça être militant alors je le suis. Je me sens concerné par la politique. Ma manière d'aider Sarkozy est simple : quand je suis d'accord avec ses idées – et je le suis souvent – je les défends, y compris dans les discussions avec mes collègues, et crois moi, vu le nombre de gens qui… Lire la suite »

Marie
Marie
14 années il y a

Re salut lomig A mon tour merci pour tes commentaires… et merci de m'obliger à me tenir informer! en effet j'ai du coup rechercher les propositions fiscales que tu évoquais et ne parler que du point "impot citoyen" puisque c'est le nom donné par les auteurs du rapport me parait réducteur. Pour ceux que ca intéresse d'avoir une idée plus compléte : http://desirsdavenir.org/pdf/rapport_dsk.pdf Apres, une fois encore, je ne suis pas spécialiste en economie. Et je ne suis pas sure que les "exilés" paient à l'étranger des impots sur ce qu'il gagne en France…mais bon, ce débat ne concerne qu'un tout petit nombre de personnes et ne me parait pas essentiel. 2- ce débat sur le militantisme reflete certainement une gêne de ma part qui n'en fait pas assez…et qui regrette un peu de ne pas avoir saisi l'occasion de donner mon avis lors de l'investiture socialiste et je veux bien croire qu'il soit difficile de faire passer Sarko pour l'homme politique idéal :wink: 3- qu'appelles tu extreme gauche dans ce cas? Je ne pense pas honnetement que la gauche modérée est plus enve de voir Bové Besancenot ou laguiller dans un gourvnement que la droite De villiers ou le… Lire la suite »

LOmiG
14 années il y a

salut Marie,
1 – c'est vrai que l'imposition des français qui vivent à l'étranger est un problème à la marge…et merci pour le lien
2 – je pense honnêtement que déjà, d'aller voter c'est la première chose…après il y a comme tu disais, assumer ses convictions lors de discussions entre amis…tu n'as pas à avoir mauvaise conscience, à mon avis. par ailleurs, je ne cherche pas à faire passer Sarko pour l'homme politique IDEAL, simplement à essayer – déjà – de ramer à contre courant car dns mon milieu il ya une sorte de chappe "politiquement correcte" qui impose de décrier Sarkozy…
3 – Ils n'ont peut-être pas envie de les voir aux gouvernements, mais ils les courtisent tellement – dans un but électoral – que leurs idées sont presque considérées comme de gauche modérée…La petite interview de Rocard de mon billet montrait le discours que j'aimerais entendre dans le bouche de Ségolène Royal…la gauche de Tony Blair, et Schroëder, quoi !
a+

trackback

[…] quelques paroles de Michel Rocard datant d’août 2005 (et dont je rappelle la source dans ce billet) : Il faut jeter à la poubelle ce patois marxiste qui fait écran à la réalité. Nos camarades […]

trackback

[…] bien Michel Rocard. Je pensais même à un moment qu’il pouvait incarner une forme de rupture au PS. J’ai donc été un peu gêné à la lecture de cet article, dont le propos n’est pas […]

trackback

[…] : il va bien falloir qu’un jour le PS se déclare totalement et définitivement en désaccord idéologique avec Besancenot, les trotskistes et autres […]

trackback

[…] quelques paroles de Michel Rocard datant d’août 2005 (et dont je rappelle la source dans ce billet) :Il faut jeter à la poubelle ce patois marxiste qui fait écran à la réalité. Nos camarades […]