Le salaire de Sarkozy

J’ai entendu hier une bien belle perle sur BFM, puisque le présentateur y disait : « Nicolas Sarkozy verra son salaire aligné sur celui du Premier Ministre (qui gagne le double),ce qui lui fera une augmentation de 140%« . Enorme, non ? Doubler, jusqu’à preuve du contraire, ou plutôt jusqu’à ce qu’un sondage ait montré le contraire, c’est augmenter de 100%. Alors, doublé ou augmenté de 140% ?
Cette perle, je l’ai retrouvée ce matin en cherchant 3 minutes à l’aide de mon ami Google : titre de l’article « Double salaire pour Sarkozy », et texte dans l’article « …le salaire de Sarkozy va donc augmenter de 140%.. ». hum. Au passage, j’ai trouvé une petite revue de presse des réactions à cette augmentation sur Challenges. En fait le salaire de Sarkozy sera désormais de 19331 €/mois. Sa rémunération annuelle passe de 101 488 € annuels à un peu moins de 240 000 €. Soit 140% d’augmentation, à peu de choses près.
Il semble que le fond de l’histoire ne soit pas bien grave puisque cette mesure a consisté à ce que la salaire du président de la république soit voté dans une loi, et non plus décidé par le président lui-même. Par ailleurs, cela replace simplement la rémunération du président plus au niveau de celle du premier ministre, ainsi que de celles des principaux dirigeants européens (Merkel touche, par exemple, 21000 €/mois). Bien sûr des commentateurs ne manquent pas de souligner le côté scandaleux de cette mesure de … transparence ! Je ne vois pas trop, en effet, ce qu’il y a de scandaleux à regrouper sur une seule ligne budgétaire les dépenses élyséennes jusqu’ici éparpillées entre différents ministères et en faisant contrôler le tout par la Cour des comptes. Mais il est vrai que certains commentateurs politiques se placent plus du point de vue de la politique politicienne que de celui du contribuable.
Allez, pour finir, un petit exemple de rigueur journalistique, puisque décidemment il semble qu’il soit difficile de manipuler les chiffres. Cette phrase est exacte, mais sa tournure incite à penser que Sarkozy a … triplé son salaire (trouvé sur La Tribune, c’est moi qui met en gras) :

Les députés ont approuvé mardi un triplement de la rémunération du président de la République, qui gagnera désormais 19.331 euros nets par mois, et du budget de l’Elysée, à 100 millions d’euros par an.

C’est le budget de l’Elysée qui sera triplé, et non pas le salaire du président qui, lui, augmente de 140% (il double, quoi!).

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Falconhill
14 années il y a

Je ne suis pas en désaccord, sur le fond pourquoi pas. Normal que les gens soient payés en fonction de leurs responsabilités, et bien payés. Normal.

Mais en ce moment, ça tombe mal… L'essence ne cesse d'augmenter, les impots locaux (et nationaux malgré ce qu'on dit) aussi. Les produits de la vie courante également. Et les salaires, non. Au contraire, on rajoute des taxes : ecotaxe pour sauver la planete (aux armes citoyens… soupir), franchise médicale, etc…

Ca tombe mal. et je crains, malheureusement, que la conjonction de toutes ces nouvelles (ajoutons l'histoire du Nouveau Centre à l'Assemblée…) fassent le lit des extremes…

Au soir du 7 Mai, j'avais sincérement souhaité la réussite de Sarkozy. Pour la France, mais aussi parce qu'avec l'espoir qu'il avait succité, un échec de sa part serait dramatique pour le moral de la société et pour la République. Je crains en effet une résurrection rapide de l'extreme gauche et de l'extreme droite… Les LePen et les Besancenot se régaleront vite de la déception de chacun…

J'espere me faire du soucis pour rien. Mais je ne suis pas rassuré, j'avoue. Et cette polémique, me semble t'il, tombe bien mal…

jmj arras
14 années il y a

Bonjour, même si le moment semble mal choisi, le montant de la rémunération accordée au Chef de l'Etat n'a rien d'exhorbitant et reste conforme aux niveaux de rémunérations de bon nombre de ses homologues. L'opposition, enfin ce qu'il en reste, a donc une nouvelle fois jugé utile de lancer une polémique tout à fait stérile sur le sujet, c'est tellement plus simple qu'une proposition constructive… Tout ceci pour dire qu'augmenter la rémunération du président ne me dérange pas car tout ceci reviendra finalement à rendre les choses plus transparentes en la matière. Et puis, finalement, le plus important n'est-il pas que Nicolas SARKOZY continue à engager et amplifier les réformes pour lesquelles il a été élu ? Car, les choses bougent, timidement peut-être mais une impulsion est donnée et c'est ce qui compte. Bonne soirée et à bientôt ;)

max
max
14 années il y a

Hello les amis, concernant la rémunération, ça ne me choque pas. Concernant les extrêmes en France, je pense que, certes Sarkozy a fait reculer l'extrême droite, qui mettra peut etre du temps à se relever, mais, à mon avis, il est plus que probable qu'une extreme gauche forte naisse, constituée des cendres gauches de l'ancien PS et des égarés extremes des différents partis d'extreme gauche actuelle. J'ai l'impression que ça fait pas mal de monde. A peu près autant que l'electorat de le Pen pendant ses "heures de gloire".

Et j'ai bien peur qu'il nous cassent autant les couilles que le Pen en son temps.

On verra bien, d'autres scenarii sont possibles.

pap
pap
14 années il y a

le problème est très grave car je crains que l'on ne soit même pas devant une manipulation de chiffres mais devant la simple compréhension des chiffres et des réalités économiques qu'ils objectivent. Allez on reste optimiste.

LOmiG
14 années il y a

salut à tous,

merci pour vos commentaires….

@ jmj arras : d'accord avec toi. La transparence vaut mieux que l'opacité. Mais il a fallu que j'aille ce matin, chercher les infos dans la presse écrite, parce qu'ils n'en avaient pas parlé hier à la radio (là où la perle avait été prononcée).

@ max : oui, d'autres scenarii sont possibles; espérons-le. Ils passeront forcément par un PS qui définira clairement sa ligne idéologique, libérale et capitaliste. On en est loin.

@ pap : oui, je pense comme toi qu'on n'est pas devant une manipulation de chiffres, car l'information est disponible et facilement accessible. C'est juste que le gars avait du entendre "double" et "140%" et qu'il ne sait pas compter. ou qu'il nous prend pour des cons. ou les deux. Enfin, c'était très beau d'entendre ça, annoncé comme ça ! La phrase de La Tribune, en fin d'article, est exceptionnelle de nullité, également. Oui restons optimiste. Je crois qu'heureusement, les français sont moins bêtes que les journalistes. Ce qui n'est pas toujours très difficile, au demeurant.

à bientôt !

mic90
mic90
14 années il y a

Le problème ce n'est pas le salaire en lui même mais ce qui est à sa charge ou pas,il en est de même pour les ministres, sénateurs et députés en identifiant bien ce qui est du salaire donc soumis à l'IR et ce qui est indemnités donc non soumis à l'IR.

Ce qui est dommage c'est que la communication a été nulle alors que bien faite, les français auraient (enfin) réalisés ce que les habitudes passées cachaient comme mauvaise foi.

Anne
Anne
14 années il y a

Communication nulle ou volonté délibérée de désinformer ? Comme d'habitude, on vend en allant au plus court : "NS voit son salaire augmenté de 140%" : au moins, ça parle aux Français ! Ni le temps ni l'envie de développer et d'expliquer, aucun intérêt.

C'est ainsi que les Français sont toujours convaincus que les ministres ont vu leurs salaires augmentés de 70% en 2002, alors que cette mesure avait été prévue par Jospin avant les élections, et qu'il l'aurait appliquée s'il avait été élu (!)…C'était aussi une réforme tendant à assainir les pratiques des "enveloppes" et autres caisses noires qui augmentaient les revenus des ministres jusque là, en échappant à tout contrôle et à l'impôt.

Aucun média (ou si peu) n'a eu l'honnêteté de le dire ou de le rappeler au moment opportun.

Mais bon, puisqu'il paraît que tous les médias français sont à la solde du Président…Je dois donc faire preuve de trés mauvais esprit.

jmj arras
14 années il y a

@ Lomig : Bonjour, comme mic90, outre le fait que le moment choisi pour effectuer cette annonce n'était pas forcément le plus judicieux, je crois également que, pour diverses raisons, la communication n'a pas été optimale. Un effort sur la pédagogie et les explications de cette augmentation auraient certainement pu permettre d'éviter cette nouvelle polémique tout à fait inutile et stérile. Sur le couverture médiatique, tu as raison, il est toujours plus facile de donner à la parole à ceux qui aboient plutôt qu'à ceux qui encore le courage d'expliquer les choses. Bonne journée à toi et à bientôt.

max
max
14 années il y a

Voilà l'édito de Christophe Barbier, avec qui je suis relativment d'accord:
http://www.lexpress.fr/idees/debats/dossier/edito

Bye bye

jmj arras
14 années il y a

@ Lomig : oui, effectivement, il est également possible d'affirmer qu'en ce qui concerne une réforme le moment sera toujours mal choisi. Sur ce point, tu as loin d'avoir tort car cette réforme était nécessaire et permettra par une transparence controlée et controlable de prévenir toute dérive en la matière et ces arguments n'ont pas été suffisament évoqués et développés dans l'explication de cette mesure. Toutefois, je n'avais pas envisagé l'aspect de cette culture complètement complexée vis à vis de l'argent et dans ce contexte, il n'est pas déraisonnable en effet de penser qu'aucun moment n'aurait été opportun pour l'annonce d'une mesure toute aussi justifiée que nécessaire. De toute façon, l'annonce est maintenant faite et je pense que le gouvernement doit faire un effort supplémentaire de pédagogie pour expliquer les tenants et aboutissants de cette réforme qui ne saurait être résumée à la seule question de la rémunération du Chef de l'Etat. Bonne journée à toi et à bientôt pour la poursuite de cette intéressante discussion.

Anne
Anne
14 années il y a

Voilà le commentaire sur son blog de J.M.Aphatie, pas vraiment connu pour être de droite ; en date du 30/10 : "Bonus. Le chiffre fait évidemment rêver tous les salariés de France et du pourtour. Le président Nicolas Sarkozy serait en passe de s'octroyer une augmentation de 140%. La nouvelle a l'air de choquer. A mon avis, à tort. Ce qui était choquant, c'était la situation précédente, artificielle, fausse, mensongère. Un président de la République payé trois francs six sous, deux fois moins que son premier ministre. Ridicule. L'opération devrait, en outre, s'accompagner d'une réintégration dans le budget de l'Élysée de la totalité des dépenses effectivement faite pour le compte du Palais. Trop souvent la politique est opaque pour ne pas saluer, ici, un effort de transparence." Saluons l'honnêteté journalistique quand elle existe : elle est si rare. Et l'argent a tellement mauvaise presse en France ! quand on en a davantage que ceux qui en parlent, c'est forcément qu'il n'est pas mérité, qu'il n'a pas été gagné de façon trés claire ou qu'il l'a été en exploitant honteusement les "pauvres travailleurs". Aux USA, le "riche", "l'aisé" sont enviés dans le bon sens du terme : ils sont admirés et… Lire la suite »

Anne
Anne
14 années il y a

Ah oui Lomig ! Entièrement d'accord sur la sévérité qui doit être exemplaire envers les quelques patrons-voyous, ce qui n'est pas la règle en France, où l'on enterre vite ces affaires scandaleuses.

Et comme tu le dis, cela ne fait que jeter l'opprobre sur tous les patrons…l'amalgame entre tous (les "petits" et les "gros") étant si vite faits chez nous.

Mais concernant le rapport à l'argent des Français, je me plaçais sur un plan plus général. On jalouse tous ceux qui en ont, sans jamais voir la somme de travail (études et après), de responsabilités et de sacrifices (familiaux par ex) que cela implique !

Seul le quasi bénévolat semble "moral" !! Cf l'admiration, voire l'amour des Français pour les chercheurs qui gagnent des clopinettes (ce qui est scandaleux…) : je suis persuadée que s'ils étaient trés bien payés, les Français ne les verraient plus du même oeil….c'est un peu triste. Ce n'est pas le signe d'une société ambitieuse et volontaire.

Cela doit venir en partie du pouvoir d'achat moyen, notoirement bas et insuffisant, en raison des politiques menées depuis trente ans et qui ont toutes échoué à vaincre le chômage structurel et à relancer la croissance économique.

Espérons…. ?

alakhnor
14 années il y a

Départ de Cécilia, salaire du président : Sarko a vraiment le chic pour occuper les medias avec des évènements totalement inintéressants. Comme ça, au moins, on ne parle pas du reste (là, on est parti sur le Tchad…non pas que ce soit inintéressant, mais y a des limites).

alakhnor
14 années il y a

Je sens poindre un brin de mauvaise foi sur l'indépendance des medias…^^

Même sans parler de ça, les journalistes sont tellement stupides (pour la plupart), qu'il n'est pas difficile de les manipuler.

D'autant, qu'en plus d'être stupide, ça fait belle lurette qu'ils ont remisé leur éthique au placard; pour des raisons pratiques : pour avoir des infos, il faut être copain avec tout le monde (qu'ils disent). Seulement voilà, à force d'être copain avec tout le monde, on ne peut plus critiquer personne.

Et puis, les rédacteurs en chef qui refusent quelquechose à leur actionnaire sont tellement rares qu'on en parle pendant des années (Dassault avec je ne sais plus quel hebdo, le nouvel obs p-e).

Anne
Anne
14 années il y a

Si les médias ne sont pas indépendants, cela voudrait-il dire par exemple qu'ils se sont entendus pour descendre du Sarkozy ?

C'est l'impression que j'en ai, personnellement.

Et quand par hasard ils n'ont rien à balancer sur le personnage lui-même, ils s'en prennent à un proche, de façon plus ou moins digne également, comme R.Dati.

Mais on a le droit de penser évidemment, que N.Sarkozy a fait exprés de divorcer à peine arrivé à l'Elysée pour occuper l'attention.

Cela dit, que nos journalistes soient trés rarement à la hauteur de leur tâche et de leur mission, en tendant vers une honnêteté intellectuelle qui les rendrait respectables et crédibles, c'est une évidence !

Anne
Anne
14 années il y a

Ah, Lomig ! Tu sais bien qu'il est capable de tout !! Et même d'avoir fait croire qu'il tentait de sauver son couple…pour mieux réaliser un hyper/super coup médiatique à peine élu…

Il est terrible, cet homme là ! :-))))

A part ça, tu as vu que notre économiste de gauche préféré, soit DSK, allait toucher la bagatelle de 500 000 dollars/an au FMI ?

Nets d'impôts, là !

Elle est belle la morale socialiste : quand je pense qu'il avait voulu introduire dans le programme de la Pte Poitevine-Charentaise, la taxation des Français vivant à l'Etranger !!

Tu crois qu'il va se l'appliquer ?

Personne ne moufte, ni à gauche ni dans les médias, sur cette info : et pourtant, ce ne sont pas les Haïtiens ou les Congolais qui lui paient ce salaire, mais nous encore qui participons au pot de l'Institution Internationale !

Ainsi va la France…

alakhnor
14 années il y a

En quoi la morale socialiste s'oppose-t-elle à des salaires élevés ?

alakhnor
14 années il y a

Je ne sais pas, il faut demander à Anne :D

PS : de toutes manières, en ce moment, dès qu'un socialiste fait quelquechose, les autres hurlent aux loups, donc, bon…

Anne
Anne
14 années il y a

alakhnor : elle est bonne celle-là !! Vous pouvez citer une seule chose qu'aient fait les socialistes depuis…des lustres ?

A part dire "non, ça c'est pas bien" chaque fois que Sarko l'ouvre ou fait quelque chose ? ;-)

Blague à part, ce n'est pas Hollande qui disait "je n'aime pas les riches" ? Ce n'est pas lui qui face à Besancenot (le gentil facteur trotskyste) l'assurait qu'en cas de nécessité, il n'aurait aucun mal à mettre son bulletin dans l'urne pour la LCR ? Hollande, c'est bien le secrétaire général du PS français ?

Et la morale pour DSK qui va prendre 1/2 million de dollars/an, nets d'impôts (dont je me tamponne complètement du salaire…) ne serait-elle pas de s'appliquer la taxe qu'il voulait faire payer aux Français expatriés dans le programme socialo ?

Je ne sais pas non plus…mais ils sont bizarres ces gens-là : pas vraiment francs de collier.

Bonne soirée, et cordialement… :-)

jmj arras
14 années il y a

@ Alakhnor : Sans vouloir être condescendant d'aucune manière à votre égard, il faudrait tout de même songer à ne pas inverser les rôles lorsque vous affirmez que "dès qu'un socialiste fait quelque chose, les autres hurlent aux loups"… car rejoignant l'avis d'Anne, on ne peut pas dire que le PS soit particulièrement actif et cela depuis un bon petit bout de temps… Au lendemain des dernières législatives, François HOLLANDE avait promis une opposition constructive et plusieurs mois après, il faut se rendre à l'évidence, cette opposition consiste à simplement critiquer en tous points en déclenchant sans cesse des polémiques stériles et inutiles à l'encontre du gouvernement de Nicolas SARKOZY. Il faut être réaliste, quelles alternatives crédibles et quelles propositions nouvelles ont été formulées par le PS depuis les législatives ? Car à force de l'entendre, nous avons bien compris que le PS n'était d'accord sur rien mais cela ne suffit pas pour construire un véritable projet de société. Dans un tel contexte, il y a tout lieu de penser que le PS essaie de dissimuler par ces obstructions systématiques, le vide qui pour le moment accompagne cette refondation tant annoncée et qui pour le moment se traduit par une… Lire la suite »

alakhnor
14 années il y a

Ma phrase a été reprise et mal lue manifestement.

"en ce moment, dès qu’un socialiste fait quelquechose, les autres hurlent aux loups"

Les autres ne désignent que les autres socialistes, en rebond par rapport à la phrase LomiG (et donc en emphase également).

Tout ça pour dire que pour l'instant, à part se tirer dans les pattes, ils ne font pas grand chose. Cela dit, pour l'instant, ils ont surtout besoin de nettoyer et de se resituer, le reste viendra naturellement.

trackback

[…] Le Salaire de Sarkozy (32) : Tout ce qui touche à Sarkozy… […]