Quelqu'un peut m'expliquer ?

Quelqu’un peut m’expliquer ? Je ne sais pas pourquoi Ingrid Betancourt a pris ce statut de symbole, presque d’Icône ! Pourquoi ? Pour quelle raison ? C’est certainement une femme admirable, courageuse, mais le poids médiatico-politique qu’elle a pris depuis son enlèvement me semble tout à fait disproportionné. Mais j’ai certainement tort : c’est pour cette raison que je demande à toute personne bien intentionnée de m’expliquer le pourquoi du comment. Parce que pour l’instant, le focus mis sur son sort me semble incroyable, et il doit bien avoir quelque chose là-dessous. Que représente-t-elle ? pour qui ?
Personnellement, son sort ne m’intéresse ni plus ni moins que celui de toute personne retenue contre son gré par des révolutionnaires violents.

00vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Matthieu M.
13 années il y a

A mon avis c’est tout simplement l’inflence des médias et le travail de la famille afin qu’on ne l’oublie pas.
L’exemple de la petite Maddie est aussi emblématique de l’influence que peuvent avoir les médias..
Personnellement, cela ne m’offusque pas, puisque c’est une « chance » pour elle d’avoir droit à autant d’attention de la part des médias. D’autres français retenus en otage n’en ont pas autant certes, mais ils le devraient.
Enfin, je crois qu’il n’y a pas tant d’otages français encore retenus dans le monde, et comme elle est la plus célèbre… ceci explique cela :)

Anne
Anne
13 années il y a

Bon, il faut reconnaître qu’elle représente quand même la lutte contre la corruption à tous les niveaux en Colombie…Et que dans un des pays les plus dangereux de la planète, ce n’est pas rien. Pour le reste, elle a la double nationalité, ayant été mariée à un Français : d’où l’engagement (le sur-engagement !) de nos gouvernants pour tenter de la faire libérer. Problème : elle savait parfaitement ce qu’elle faisait et risquait, était député dans son pays, avait été prévenue par le Pt colombien des menaces précises d’enlèvement par les FARC qui la visaient. Cette histoire me fatigue sérieusement. Je comprends bien l’angoisse de sa famille, mais de là à s’ingérer comme de Villepin l’a fait dans les affaires politiques colombiennes, et de se compromettre comme N.S. en recevant Chavez, ce dictateur exalté, en lui apportant de ce fait une caution internationale, il y a des pas que nous n’aurions jamais dû franchir !! D’autant qu’à chaque intervention en sa faveur, nous ne faisons, à mon sens, que lui donner plus de valeur pour les FARC. Et la position d’Urribe, très ferme, et qui ne veut pas négocier avec eux est plus que respectable…pour une fois ! De plus… Lire la suite »

Falconhill
13 années il y a

Jamais vu les choses sous cet angle, mais… oui, pas faux.

Je resterai toujours amusé par la "mobilisation" des artistes et un concert donné en solidarité et pour aider à la libération d'un otage. Je n'arrive toujours pas à voir en quoi une chanson en Live de Renaud influencera la position des FARCs, mais pourquoi pas ? Ca fait passer, parait il, de belles soirées, et on en parle à la télé.

Mais comme l'ont dit tes copains commentateurs, des otages, il y en a beaucoup, il y en a trop. Betancourt, fille d'une maman on ne peut plus influente, en est une parmi tant d'autre.

Attention, à force d'habiller Paul, de ne déshabiller pas Pierre. L'époque Florence Aubenas a quand même montré que pendant que l'attention était mise sur une, certains croupissaient dans des géoles de Cote d'Ivoire et d'ailleurs…

Anne
Anne
13 années il y a

Pour une fois, je ne jetterai pas la pierre aux seuls médias pour leur traitement du "cas" I. Bétancourt : DDV a beaucoup contribué à le créer, à en faire parler régulièrement.

Je l'ai même soupçonné un moment de ne s'occuper que de ça au Quai d'Orsay…

C'est sûrement un excellent moyen pour que l'otage reste en vie ! En même temps et malheureusement, sa "valeur" augmente régulièrement…

DDV, fils de diplomate, a connu les Bétancourt lorsque son père y était en poste, il me semble. Les liens d'amitié entre les deux familles sont anciens.

Et Ingrid a la double nationalité, et elle est un symbole de la lutte anti-corruption.

Et pardon pour ce qui pourrait passer pour du cynisme, mais pour les médias c'est sans doute un atout supplémentaire : elle est plutôt photogénique…, la petite Mélanie aussi…tout ça fait tourner le business, sous couvert d'action humanitaire, non ?

Jean-Pierre
Jean-Pierre
13 années il y a

On pourrait être tenter de dire que c’est a cause du temps qu’elle a mis sous séquestration et aussi pour sa double nationalité mais ce n’est pas suffisant car la passion avec laquelle les journalistes suivent la question est tout a fait étrange et cache une vérité. Pour réagir à l’opinion de Chicco, je ne pense pas qu’a cause d’une femme, la communauté intr. Soit obligé de se mobilisé a fin d’en finir avec la guérilla, il y a sûrement une histoire d’argent derrière. Ta troisième réflexion est très bien réfléchie Chicco. C’est sur que la communauté international trouve un moyen pour en finir avec cette guérilla… 1e c’est une femme 2e elle était candidate aux élections présidentielle colombienne ( si je ne me trompes pas ) 3e elle d’origine française et cette guérilla dure depuis …. donc je pense que c’est aussi un moyen pour le pouvoir en place d’hausse le tons pour implique la communauté inter. d’ en finir avec elle ( la guérilla ) Franchement c’est totalement vrai. Quand ont reflechi en profondeur cest vrai que le fait qu’elle soit retenu par une bande de kidnapeur ont s’en fou eperdument . C’est vrai que j’aimerais bien savoir… Lire la suite »

Gontman
Gontman
13 années il y a

Quelle débauche d'énergie pour une personne qui savait ce qu'elle faisait !

Bien sûr comme Lomig je souhaite qu'elle soit libérée car il n'est pas concevable de priver les gens de liberté quand il n'ont pas commis d'acte répréhensible.

Mais bordel de merde (si je puis me permettre), est-ce que la presse n'est pas capable de faire des priorité : est-ce que toute l'énergie qui a été dépensée pour Betancourt (manif, concert de Bruel,…etc) n'aurait été plus utile si ça avait été pour améliorer l'accueil des enfants handicapés à l'école par exemple. Connards de média : il constituent une sorte de dictature démocratique !

Gontman

Falconhill
13 années il y a

J'ai bien pris note de ton billet, Lomig : ce n'est que moi qui ouvre cette porte supplémentaire sur les "soutiens", que je trouve assez beau et plein de compassion gratuite, mais qui me paraissent, à partir d'un certains moments, d'un ridicule sans non. Et même un peu cynique : comment se donner une bonne conscience à finalement peu de frais. On a soutenu une otage : on est allé s'éclater à un concert. Trés cynique de ma part, trés provincial de base aussi sans doute. Mais un peu ce que j'ai pu ressentir, à de nombreux moments. Mais alors par contre ton éclairage sur les silences quant à la rencontre avec Chavez, 100% d'accord avec toi. Surprenant, cet homme (que je respecte en tant qu'élu quand bien même cela ne soit pas ma came) se répend en outrance me rappelant, à mon modeste niveau, mon bon président de région socialiste soutien de Mme Royal (ce bon vieux président Freche), propose un ordre mondial qui me fait plutot peur, et propose d'instrumentaliser le pétrole en arme de guerre. Ca me parait assez contestable, pour ne pas dire dangereux. Mais non, on parle de Betancourt. Un peu comme Chirac serrait la… Lire la suite »

Gontman
Gontman
13 années il y a

C'est pas une petite érection, mais une véritable gaule de brute (bras de bébé qui tient une pomme) ! Ha, ces pauv' journalistes….:)

Gontman

trackback

[…] aussi, chez LomiG Affaires internationales Bertrand Delanoë démocratie de Villepin Ingrid Betancourt Nicolas […]

le chafouin
13 années il y a

Peut-être tout simplement parce qu'il faut être conu pour attirer la compassion? A travers Ingrid Bétancourt, c'ets le sort de tous les otages qui est en question. Sensibiliser sur son devenir, c'est aussi une façon de soutenir, de penser aux autres. Enfin moi je le vois comme ça.