On prend les mêmes et on recommence ?

les banlieues flambentDeux nuits de violences. Deux nuits d’affrontements dans les zones de non-droit. On a la lourde impression d’un recommencement à l’identique. Doigt pointé sur la Police, certains n’hésitent pas à jeter de l’huile sur le feu (médias ou associations), pour des raisons communautaristes, et de bien pensance. Que tout cela est grave…

Peur de la bavure, et zones de non-droit

Suite à ce qui semble être un accident de la route entre une voiture de Police, et deux adolescents en mini-moto, Villiers-le-Bel a connu deux nuits de saccages, et d’affrontements. Tout cela rappele quand même les émeutes de la fin 2005, avec leurs cortèges de faits choquants, de provocations. Ce qui m’avait choqué à l’époque, me choque toujours.

Qu’on laisse des adolescents désœuvrés et violents porter atteinte aux biens des autres (écoles, concession automobile, voitures, poubelles, bibliothèque) sans réagir plus que ça. A nouveau, le rôle de la Police est difficile : les conditions sont très tendues, puisque le mot d’ordre dans ces cas là est toujours d’éviter la bavure, face à des gens qui jettent des cocktails Molotov et qui tirent avec des fusils de chasse ! Mais le rôle de la Police est de circonscrire les émeutiers, et pas de faire respecter l’ordre et le Droit. Que peut-on répondre à celui qui se fait brûler sa voiture ? Désolé, mais la loi ne s’applique pas partout. La peur de la bavure ne devrait pas faire lâcher du lest sur cet aspect, à savoir l’abandon de certaines zones du territoire aux violences, et la création de zones de non-droit. C’est ce qui mine les banlieues, entre autres, et c’est ce qui rend caduque toute politique d’aide publique à ces zones. A quoi sert de baisser la fiscalité dans les zones difficiles, pour favoriser la création d’emploi et d’activité, si de l’autre côté on laisse des voyous brûler les commerces. Quel entrepreneur a envie de se lancer dans une telle aventure, même avec une fiscalité incitative ?

Ceux qui jettent de l’huile sur le feu

Et comme en 2005, les mêmes acteurs associatifs (MRAP) jettent de l’huile sur le feu, par le voix de Mouloud Aounit. Le président du MRAP, qui avait lors des émeutes de 2005 montré du doigt la police en parlant d’une « bavure d’une gravité extrême » constituée par le tir d’une grenade lacrymogène à proximité de la mosquée Bilal, récidive en disant cela :

Au moment où il y a une exigence de vérité, dire que la police n’y est pour rien, c’est vouloir éteindre un incendie avec un bidon d’essence.

Ah bon ? Pourquoi dire que la police n’y est pour rien, ce serait mettre de l’huile sur le feu ? C’est une manière de sous-entendre que la Police y est forcément pour quelque chose, et c’est une manière d’inciter à la rebellion. Inexcusable. Mais Moulou Aounit est connu pour son combat pour l’Islam, et sa chasse à l’islamophobie, qu’il voit dans toute critique de l’Islam. Tout cela est hors du champ d’action normal du MRAP, censé être laïc, et avait conduit des membres du MRAP à demander sa démission.

Un autre aspect choquant de tout cela, est l’idée insidieuse et malsaine, très vite mise en avant pas les médias (pour calmer les esprits ?), selon laquelle il n’y a pas lieu de saccager les banlieues, puisqu’il s’agit d’un accident de la route, et que les policiers n’en sont pas responsables…! Sous-entendu, si cet accident avait eu lieu lors d’une course poursuite, il aurait été légitime de mettre le feu partout ? Drôle de manière de calmer le jeu, en vérité.

00vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
RoseNoire
13 années il y a

Ce qui est choquant là-dedans, ce sont les tentatives diverses et variées de récupérer politiquement ce qui reste, ne l'oublions pas, une tragédie: la mort de deux ados. Je suis incapable d'exprimer quoique ce soit d'autre que le fait que ces 2 gosses, cailleras ou non, avec casque ou non, ont à peu près l'âge de ma fille. Une fois ce décor posé, tout me devient dégoût. Dégoût pour les commentaires lus sur certains sites, du genre "2 racailles de moins", ou "envoyez les chars en banlieue". Des gens comme çà, je les recadrerais volontiers avec quelques beaux soufflets sur leurs laides faces. Dégoût pour les blogueurs d'extrême-gauche qui s'empressent de récupérer émotionnellement l'évènement pour vilipender la droite, sa politique, Sarko, et tout et n'importe quoi. Ils se drapent dans un humanisme de pacotille, mais dès qu'il y a un sans-papier défenestré ou quelqu'un victime d'une violence/accident/bavure ou que sais-je, ils se précipitent et se servent de son cadavre encore chaud pour faire avancer leurs thèses. Passez-moi un sac à vomir, s'il vous plaît. Et pour finir, je ne peux pas cacher un sourire ironique et méprisant – coup de boule à gauche ET coup de boule à droite sur… Lire la suite »

le chafouin
13 années il y a

Merci Rose Noire de rappeler que deux ados sont morts. Je ne sais pas s'ils auraint voulu de cette agitation. Enfin… L'émotion ne doit pas envahir tout le reste et n'empêche pas la réflexion. je suis estomaqué, moi, par l'inaction de l'Etat dans ces zones. et en même temps, je me dis que la réaction de ces voyous est décidément bien exagérée.

RoseNoire
13 années il y a

Je tiens à préciser ma pensée: ma première réaction de femme et de maman a effectivement été pour les 2 morts, et cela me sidère que l'on puisse réagir autrement. D'un autre côté, quand on en arrive à des policiers qui se font tirer dessus à balles réelles, des pompiers et des journalistes qui se font tabasser…là il y a vraiment un problème. Même s'il faut analyser ce qui s'est passé et inscrire les problèmes des "quartiers" dans une optique plus large (à mon avis un mélange savant de prévention et de répression dont je n'ai pas la recette-miracle, hélàs), il faut que l'Etat se donne les moyens de faire respecter la  loi de la République. J'en profite pour faire de la pub pour Toréador, qui a fait un billet fort énervé là-dessus hier, mais avec lequel je suis assez d'accord. Bref, j'en reviens à mes vieilles lunes libérales favorites: à force de se disperser dans un tas de domaines où il n'a, selon moi, rien à faire, l'Etat voit son autorité diluée comme du beurre étalé sur une tartine trop grande. Moins d'Etat, pour mieux d'Etat me conviendrait mieux. Et que l'autorité d'une fonction régalienne comme la police, l'ordre… Lire la suite »

Anne
Anne
13 années il y a

Inaction de l'Etat : en dehors des régularisations massives de la gauche ? On injecte des centaines de millions d'euros dans ces banlieues et cités depuis des années, directement par la construction d'écoles, de collèges et lycées, de bibliothèques, de lignes de bus etc (et reconstruction après destruction…) ou indirectement par des exonérations fiscales pour les entreprises ou les services particuliers qui veulent bien "tenter le coup" (médecins…). Rose Noire, je ne connais pas le cas particulier de Bruxelles : j'aimerais savoir par exemple quel est le pourcentage d'immigrés en Belgique par rapport à la population. Par ailleurs, les immigrés maghrébins, les premiers à être arrivés en masse en France dans les années 60 et 70, ont été logés dans des cités ou banlieues tranquilles déjà existantes ! Où n'habitaient jusque là que des Français de milieux populaires.La co-existence a vite été impossible en raison des différences de coutumes et de culture (les dégradations des enfants livrés à eux-mêmes et les moutons dans les baignoires à l'époque ne sont pas une vue de l'esprit !) : total, ces quartiers ont peu à peu été abandonnés par les anciens habitants et sont devenus les ghettos que l'on connait maintenant. Et les… Lire la suite »

le chafouin
13 années il y a

@Rose Noire

Ouais enfin toréador propose d'envoyer l'armée en banlieue et de tirer à vue après sommation.

Pour ma part, lomig, quand je parle d'inaction j'entends inaction policière. Je vais écrire un billet là dessus aujourd'hui, ça me chauffe trop les oreilles. L'armée! Pourquoi pas les paras aussi!

Anne
Anne
13 années il y a

Excellent billet (à mon sens, bien sûr :-)), complémentaire du tien Lomig, là :

http://www.librecours.biz/article-14138983.html

Politiquement incorrect et loin de la bien-pensance dégoulinante de notre bonne vieille gôche et de tout ce fatras qui a fini par nous laver le cerveau national, et qui appelle un chat un chat !

Anne
Anne
13 années il y a

Je suis ravie Lomig, si tu ne connaissais pas Candide : je ne suis pas toujours d'accord avec lui (heureusement !), mais c'est un des esprits les plus libres et les plus décapants de la blogosphère et qui tape sur tout ce qui bouge "mal", à droite comme à gauche ! Et très visité…

Toréador
13 années il y a

Chafouin, hélas, est saisi par cette bien-penseancéance. Il refuse de voir les faits, crie au loup, mais n'en tire pas les conséquences. Et je suis ravi de voir que Candide écrit exactement ce que je disais il y a quelques mois :

http://www.toreador.fr/2007/03/28/ole-n%c2%b049-gare-du-nord-gare-au-sud/ 

le chafouin
13 années il y a

Il ne s'agit pas de faits, toréador, nous voyons les mêmes faits et nous sommes du même avis. Nous divergeons simplement sur les moyens à employer. Ne me parle donc pas de bien-pensance stp! Sauf si bien sûr, la bienpensance consiste à ne pas être du même avis que toi, bien entendu ;)

LOmiG
LOmiG
13 années il y a

salut à tous,

personnellement, j'ai l'impression que cela ne change pas grand-chose d'envoyer les flics, ou les militaires. Dans tous les cas, il s'agit d'utiliser la force commune pour protéger les citoyens, et éviter qu'une bande d'énergumènes ne brûlent tous leurs biens.

Nous sommes donc d'accord, non ? 

LOmiG
LOmiG
13 années il y a

Au fait, Toréador, le lien que tu as mis est mort ! ou alors c'est moi qui me débrouille mal…

à bientôt ! 

le chafouin
13 années il y a

Lomig : sauf qu'envoyer des treillis, ça n'a pas forcément les même impact que d'envoyer des CRS. Déjà, tu vois bien que les CRS sont plus mal vus que les BAC qui elles-mêmes sont plus mal vues que les brigades de police-secours classiques. Il ne s'agit pas de se faire bien voir des voyous, mais de ne pas non plus trop en faire.

Objectivement, on n'a pas besoin de l'armée pour faire règner l'ordre à Villiers-le-Bel. La preuve.

LOmiG
LOmiG
13 années il y a

salut, le chafouin,

justement c'est là qu'on est pas d'accord !

Je m'en tamponne de comment les journalistes, ou les voyous, et les communautaristes de tout poils vont "percevoir" l'armée ou la BAC ou la police…!

Ce qui compte, c'est d'empêcher des gens de nuire aux autres.

Et je ne suis pas du tout d'accord pour dire que faire régner l'ordre à Villiers-le-bel a été fait tranquillou pas les policiers. Deux nuits d'émeutes, des bâtiments brûlés, des voitures incendiées, tu appelles ça "faire régner l'ordre" ? Moi j'appelle ça tolérer le désordre.  

IL n'y a aucune excuse aux agissements de ces vandales, aucune excuse à ceux qui cherchent à les défendre, à les excuser ou pire à légitimer ces actions !

Quel message envoyé aux populations des banlieues, pour l'extrême majorité calme et respectueux d'autrui ? Vous êtes des citoyens de seconde zone, et la puissance publique ne vous protège pas, ne sauve pas vos biens du saccage, ça ferait mauvais effet, on pourrait dire – horreur – que nous sommes trop dur. Alors serrez les dents, l'Etat providence vous remboursera vos biens, que des Policiers – payés avec votre argent – ont regardé brûler…!

beau pays. 

le chafouin
13 années il y a

"IL n’y a aucune excuse aux agissements de ces vandales" : je n'ai jamais dit le contraire, j'ai même écrit un post pour dire que ce sont des barbares. "Je m’en tamponne de comment les journalistes, ou les voyous, et les communautaristes de tout poils vont "percevoir" l’armée ou la BAC ou la police…!" : je ne parle pas d'eux, je parle de la POPULATION. Tu sais, les gens qui habitent dans ces quartiers. Et qui ne sont pas tous des racailles, jusqu'à preuve du contraire. Superbe, l'image donnée par la république. On ne sait pas comment règler vos problèmes? T'inquiètes, on vous envoie les paras! "Et je ne suis pas du tout d’accord pour dire que faire régner l’ordre à Villiers-le-bel a été fait tranquillou pas les policiers" : encore une fois, ce n'ets aps ce que je dis. Je dis que lorsque les flics se sont donnés les moyens et on envoyé un millier de mecs sur place, mardi soir, il y a eu, quoi, dix feux de voitures? Problème apparemment résolu, donc. Et si c'est pour donner l'autorisation de tirer sur la foule (ce qui ne me choque pas si les types sont armés), pas besoin des… Lire la suite »

Rachid Franço
Rachid Franço
13 années il y a

Je pense que dans l'ensemble tout le monde est d'accord ici pour ne pas trouver d'escuses à ces débordements débiles et barbares.Le fait qu 1 millier de policier déplaçé sur place aient effaçés presque tout engouement de continuité d'émeute, prouve bien que la force de dissuasion  a ici toute son importance.Heureusement d'ailleurs,car je pense que si ça avait du perdurer dans les conditions de la nuit dernière ( policiers blessés par balles), il aurait fallu ne pas hésiter à employer des moyens beaucoup plus sévères, quittes à faire des blessés dans les émeutiers.Si la police doit se laisser abattre sans rien  faire, c'est leurs crédibilité qui y perd et le climat du pays se retrouverait complétement insécurisé avec en option pour les voyous le sentiment de pouvoir et d'impunités.L'armée n'est peut être pas la solution, mais dans des conditions plus dure que celle ci ou une prolongation de ces actes, je n y vois aucuns inconvénients.Ces ordures n'hésitent pas à bruler nos voitures,nos écoles,nos crèches,ect..tout simplement par envie d'en découdre, ils n'attendent que des prétextes pour éxécuter leur désirs de vandales.Je pense que chercher tout le temps une réponse à ces actes, avec ces causes et dans ces conditions est complétement nulle, déplaçée… Lire la suite »

Toréador
13 années il y a

Chaf, tu te trompes : envoyer 1 000 flics pour arrêter 30 délinquants et peut-être 200 casseurs ?

Et qu'est ce que tu fais le jour où tu as 300 délinquants ? 10 000 flics ?

Rachid Franço
Rachid Franço
13 années il y a

J'ai lu le blog de candide, il n'a pas tort du tout.Si les forces de l 'état ne peuvent plus nous protéger alors on arrivera à une guerre civile,donc on ne doit pas critiquer qu'ils y mettent les moyens si besoin est;y comprit l'armée.

Anne
Anne
13 années il y a

Lomig,

Pourquoi voudrais-tu qu'il y ait plus de risques de dérapages avec l'armée qu'avec la police ? Les deux ne font qu'obéir strictement aux ordres.Et quand on commence à tirer à balles réelles sur les forces de l'ordre, il faudrait peut-être réagir de façon proportionnée.Quant au symbole pour la majorité de la population de ces quartiers auxquels ces barbares pourrissent la vie, je ne sais pas s'ils ne seraient pas plutôt rassurés de voir arriver les militaires : force est de constater que la sécurité des gens honnêtes n'est pas assurée.Je considère aussi comme des barbares ceux qui lancent des boules de pétanque sur les pompiers depuis les étages des immeubles…Il est incroyable qu'il n'y ait pas encore eu de morts !!

le chafouin
13 années il y a

@Toré :

Tu n'en as pas besoin dans mon système où la police est ultra-présente au quotidien en banlieue.

J'ajoute, et ce pb rejoint el précédent, que si la justice s'occupait des gens arrêtés par la police, les choses seraient également différentes.

Oui, c'est un risque. Tirer sur une foule, j'appelle ça un risque. C'est une escalade. IL ne faudra pas s'étonner si ensuite les "jeunes" sortent des mortiers.

@Anne

Justeent, l'Etat n'est pas là pour faire oeil pour oeil, dent pour dent. Je le répète : les CRS doivent-ils renvoyer les canettes d bière que les étudiants leur envoient? Si l'on vous écoute, iln'y aurait plus que laviolence comme solution…

Anne
Anne
13 années il y a

Le Chafouin, Non bien sûr pour la violence, ni pour oeil pour oeil… Dans mon esprit, il s'agit plutôt de dissuasion : il est clair que les f….de m… dans les banlieues n'ont pas peur de la police ! Et ils ont raison : combien de temps ont duré les dernières émeutes de 2005 ? Combien cela a-t-il coûté encore à la collectivité ? Combien d'écoles, de bâtiments publics, d'entreprises, de voitures sont partis en fumée ? Est-ce tolérable d'attendre un tel bilan pour instaurer le couvre-feu et une loi d'exception ? Alors, si on ne fait pas appel aux militaires, au moins que l'on donne aux CRS les moyens et les ordres nécessaires (et suffisants) pour assurer la sécurité des biens et des personnes.Après et comme tu y fais allusion, il y a notre Justice…C'est un énorme problème qui est lié au précédent, évidemment ! Lors des dernières émeutes gare du Nord, RTL s'est autorisé à interviewer (!) le membre d'un des gangs : dans ses ânonnements, j'ai compris qu'à 23 ans, il avait déjà été condamné à 10 ans pour des faits allant de trafic de stupéfiants à vol avec violence….Tout fier d'être dehors, pardi, et de pouvoir… Lire la suite »

Rachid Franço
Rachid Franço
13 années il y a

La police omni-présente dans la société est un des facteurs de dissuasion d 'apaisement et de sécurité le plus efficace qu'il soit.Sarkozy à enlevé la police de proximité; qu'il la remette !! ça sera déja un bon début.

Celui qui ne reconnait pas les erreurs du passé est condamné à les revivre.

Rachid Franço
Rachid Franço
13 années il y a

L'armée pour ces barbares de merde  point c est tout !!!

max
13 années il y a

Bonjour,

Pour revenir sur ton intervention, Chafouin:

"Je m’en tamponne de comment les journalistes, ou les voyous, et les
communautaristes de tout poils vont "percevoir" l’armée ou la BAC ou la
police…!" : je ne parle pas d’eux, je parle de la POPULATION. Tu sais,
les gens qui habitent dans ces quartiers. Et qui ne sont pas tous des
racailles, jusqu’à preuve du contraire. Superbe, l’image donnée par la
république. On ne sait pas comment règler vos problèmes? T’inquiètes,
on vous envoie les paras!" 

 

Juste une remarque: les quartiers qui ont "brulé" il y a quelques jours, sont, en gros, ceux, en France, dont les habitants DEMANDENT le plus que la police viennent. Je pense pas qu'il serait plus ou moins choqué que ce soit la police, l'armée ou qui que ce soir qui vienne DEFENDRE la population de ces connards.

 

Rachid Franço
Rachid Franço
13 années il y a

MAX.

T'a raison max il y en a marre de ces gens là !!! la population prise en otage et victimes de ces saccages, rêveraient que l'armée lurs descendent sur la gueule parce qu 'il ya que ça qu'ils comprennent !! la preuve il a suffit que 1000 policiers se pointe pour calmer leurs ardeurs !! c'est significatif, non ? Ces ordures pourrissent la vie des petites gens quand ils ne créent pas des émeutes injustifiées.Faudra bien qu'on se débarasse de ces parasites une fois pour toutes merde !!! 

trackback

[…] On prend les mêmes et on recommence (30) : Articles sur les violences en banlieues, et mise du focus sur le communautarisme, et le laxisme de certaines associations. Forcément polémique. […]