Si j'étais riche …

Tas de biftonsEternelle discussion avec mes collègues ce midi : que feriez-vous de 130 millions d’euros ? Quasiment personne ne joue au loto parmi nous, mais tout le monde a toujours beaucoup d’idées pour dépenser l’argent ! Personnellement, je pense que je deviendrais quelqu’un de méprisable si je gagnais une telle somme. Et vous ?

Si je gagnais 130 millions d’euros, je donnerais la moitié à des associations caritatives. Je m’achèterais une énorme maison au plein coeur de Paris, et une à la campagne. Je n’irai plus travailler. Tout le monde a une idée…j’aimerais avoir la vôtre ! Un des collègues avec qui on discutait ce midi nous a expliqué qu’il ne s’était jamais posé cette question. Moi, je pense que c’est une question importante, parce qu’elle force à se demander ce qu’on aime vraiment faire, et ce qu’on ferait si on n’avait plus besoin de travailler pour nourrir sa famille/payer son loyer. Une situation étrange, qui pousse à aller finalement assez loin dans le questionnement sur le sens que l’on donne à sa vie !

En ce qui me concerne, je crois que je n’aime pas assez les efforts pour continuer à aller au boulot tous les jours avec une telle somme sur mon compte. Je m’occuperais de mes enfants, je dessinerais, je jouerais de la musique…et je bloguerais 10h par jour ! Je deviendrais peut-être finalement quelqu’un d’assez inutile. C’est par les projets communs avec les autres que l’on se réalise ; je risquerais d’être un peu à sec là-dessus, faute de travailler. En fait, peut-être pas…je m’inventerais mes projets. Avec qui je veux, quand je veux. Et Vous ? Que feriez-vous d’une telle somme ? Auriez-vous peur de perdre pied ?

00votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bastogi
13 années il y a

C’est amusant, je me suis fait une réflexion de ce type-là il y a quelques temps lorsqu’ils avaient parlé à la radio d’une cagnotte qui ramènerait 400 000 euros par mois rien que d’intérêt, le tout bien entendu pour une mise de – seulement, 2 euros… Au départ, je pensais faire les travaux (qui commencent à devenir urgents) chez moi, je continuerais à travailler par peur de m’ennuyer. Puis… Je n’irais travailler qu’à mi-temps, histoire d’avoir un peu plus de temps libre (sport, loisirs etc.). Et puis… Je crois que la flemme me ferais rester chez moi, alors j’ouvrirais peut-être une grande bibliothèque, je lirais et je boguerais toute la journée, histoire de pouvoir laisser libre cours à mes passions. Je voyagerais de temps à autre, histoire de ne pas tomber dans la routine. Et puis, je crois que j’aurais toujours envie de quelque chose, de quelque chose d’autre, de quelque chose de plus, quelque chose que j’obtiendrais relativement vite et facilement puisque j’en aurais les moyens ! Au final, je crois que je n’aurais pas l’essentiel : l’intensité d’une vie vécue pleinement car longtemps désirée et travaillée dur pour l’obtenir autant agréable… Je crois – comme toi, que je… Lire la suite »

Bastogi
13 années il y a

Merci à toi pour la citation ! La prochaine fois que l’on me posera la question, plutôt que de galérer à formuler ma théorie, je la ressortirais ;-) !

Bastogi
13 années il y a

Mmmmm… Non, moi je resterais plutôt sur ma position : le travail éloigne l’ennui, certes, mais le travail en tant que contrainte (selon moi), donc rien à voir avec d’éventuelles activités issues de passion… Et combien de temps tiendrais-je avant que la flemme ne me fasse me consacrer qu’à mes passions ?
PS : Merci pour le compliment, j’ai moi-même mis ton blog en lien. Je le trouve également très intéressant et je crois en effet qu’on va avoir droit prochainement à de bons débats ;-) !
Je dois juste te prévenir que mon activité sur le net est très dépendante du temps libre que me propose mon boulot, j’ai donc parfois de (très) longues période d’absence…

Bastogi
13 années il y a

Je suis d’accord que toute activité représente un travail (il n’est peut-être même pas obligé qu’elle soit régulière ou suivie), mais pour moi, ce que l’on met derrière le mot « Travail », c’est celui qu’on est contraint de faire. Non pas que l’on nous oblige à le faire, mais surtout que si l’on ne travaille plus (d’une manière ou d’une autre), on n’est plus payé (mettons de côté le chômage et autres aides) et on ne peut – à plus ou moins long terme selon nos états financiers, plus manger donc vivre… C’est en ce sens que j’entends « contrainte » : non pas que ce que l’on fasse ne nous plaise pas, mais je pense que si l’on était payé même sans le faire, eh bien, on finirait par ne plus le faire.
Mais je reconnais volontiers que je suis assez pessimiste à ce sujet ;-)

Christophe
13 années il y a

C’est toujours un jeu bien délicat que de se projeter dans un nouvel habit. Pour une même hypothèse, on extrapole à chaque exercice de manière différente. C’est toute la magie de l’imaginaire…
Pour ma part, si je gagnais une telle somme d’argent, je n’arrêterais pas de travailler. Je crois que j’aime trop cela pour arrêter !
Mais, comme vous, je pense que je le ferai d’une manière différente. Je deviendrais mon propre patron, quelque soit le chemin que je choisirais (création ou achat d’activité).
En disant cela, je me demande instantanément « Mais pourquoi donc ? Qu’est-ce qui peu bien tant m’attirer ? ». Je crois tout simplement que j’aime la création, la gestion, le pilotage… Donc j’ai envie de créer/développer, gérer et piloter une activité (chose que je fais déjà dans mon métier).
Mais là, c’est mon propre avion que je piloterai…

master
master
13 années il y a

vous pensez qu à vous mais avant tout croyez vous en dieu ? moi non car le seule dieu c est l argent, mais pour quoi se tué pour un tel dieu si on peut le créer l argent c est un simple papié que nous donnant une valeur, il ne fait pas le bonheure mais si les chose que nous faisons avec pour quoi parler de « ça coute chere » pff c est pas le prix qui compte c est la satisfaction, on ne regarde plus la valeur de la personne mais ce qu’elle a et ce quelle poséde vous voulez tous de l argent pour mener une vie paisible mais vous oubliez d où sort cette argent qui est fruit de la destruction de la vie. Les presonnes ne veulent pas sauvé la planete car sa coute trop chere, la vie ne se fait pas comme un billet, ils ne comprennent pas ça, ils sont cons parce que si on ne sauve pas cette planete il n y aura plus d argent n y de vie et plus rien, pour quoi détruire son prochain pour s enrichir, ils sont pauvres d esprit l argent c est une drogue plus… Lire la suite »