Cat√©gorie¬†: ūüß© Extraits

  • L'√©volution corr√©lative de l'esprit et de la soci√©t√© : le r√†¬īle des r√®gles

    Chapitre premier : ¬ę¬†Raison et √©volution¬†¬Ľ L’√©volution corr√©lative de l’esprit et de la soci√©t√© : le r√īle des r√®gles La r√©alit√©, √©videmment, est que cet esprit (l’esprit de l’homme. Ndr) est une adaptation √†¬† l’environnement naturel et social dans lequel l’homme vit, et qu’il s’est d√©velopp√© en constante interaction avec les institutions qui d√©terminent la‚Ķ

  • DLL – Connaissance des faits et science

    Chapitre premier : ¬ę¬†Raison et √©volution¬†¬Ľ Connaissance des faits et science C’est une erreur de croire que la science est une m√©thode pour obtenir la certitude au sujet de faits individuels et que le progr√®s des techniques scientifiques nous permettra d’identifier et de manipuler tous les √©v√®nements particuliers √†¬† notre guise. En un certain sens,‚Ķ

  • Quelques mots que j'aurais aim√© √©crire

    […] Ce n’est pas √™tre provocateur de dire que si les autorit√©s bancaires internationales n’avaient pas fix√© √†¬† deux reprises des r√®gles prudentielles ayatollesques, les banques n’au¬¨raient pas eu besoin d’avoir recours √†¬† la titrisation et √†¬† une quantit√© de produits d√©riv√©s, aujourd’hui point√©s du doigt comme les principaux coupables de cette crise financi√®re. Ce‚Ķ

  • DLL – Les limitations permanentes de notre connaissance des faits

    Chapitre premier : ¬ę¬†Raison et √©volution¬†¬Ľ Les limitations permanentes de notre connaissance des faits La fa√ßon de voir constructiviste conduit √†¬† des conclusions fausses parce que les actions de l’homme r√©ussissent largement ‚ÄĒ non pas seulement au stade primitif mais plus encore sans doute au stade de la civilisation – gr√Ęce au fait qu’elles sont‚Ķ

  • DLL – Les th√®ses du rationalisme cart√©sien

    Chapitre Premier : Raison et √©volution Les th√®ses du rationalisme cart√©sien Telle devient l’attitude caract√©ristique du constructivisme cart√©sien, avec son m√©pris pour la tradition, la coutume et l’histoire en g√©n√©ral. Seule la raison de l’homme devait le rendre capable de b√Ętir √†¬† neuf la soci√©t√©. Cette fa√ßon de voir ¬ę¬†rationaliste¬†¬Ľ avait en fait la signification‚Ķ

  • DLL – Construction et √©volution

    Chapitre Premier : Raison et évolution Construction et évolution Il y a deux façons de considérer la structure des activités humaines, qui conduisent à  des conclusions forts différentes concernant à  la fois son explication et les possibilités de la modifier délibérément. […] La première conception soutient que les institutions humaines ne serviront des desseins humains…