Horowitz joue Scriabin à Moscou

Suite du billet consacré au concert d’Horowiz à Moscou, jouant un morceau de Liszt : lors du même concert, il avait également joué deux études de Scriabin. Voici la n°12, Op. 8. Les mots manquent pour décrire un morceau si beau, interprété de manière aussi magistrale. Le souffle qui anime le morceau jusqu’au crescendo final est épique !

En relations