dans Musique

Horowitz joue Scriabin à Moscou

Suite du billet consacré au concert d’Horowiz à Moscou, jouant un morceau de Liszt : lors du même concert, il avait également joué deux études de Scriabin. Voici la n°12, Op. 8. Les mots manquent pour décrire un morceau si beau, interprété de manière aussi magistrale. Le souffle qui anime le morceau jusqu’au crescendo final est épique !

En relations

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. salut Aiglestates,oui c’est un morceau superber…à réécouter plusieurs fois, toujours avec le même plaisir !

  2. Du coulis d’or en barre kinder, moi je vous dis.Faut préciser qu’on l’a écouté chez moi lundi soir avec lomig et que ça nous a tellement découenner le sboubi qu’il a fallu boire une grande bière cul sec après pour se calmer. :razz:

  3. oui j’ai oublié de préciser qu’on se l’était envoyé ensemble lundi (le morceau ET les bières)… :razz: c’était bien cool d’ailleurs…!