dans Empty

Horowitz joue Scriabin à Moscou

Suite du billet consacré au concert d’Horowiz à Moscou, jouant un morceau de Liszt : lors du même concert, il avait également joué deux études de Scriabin. Voici la n°12, Op. 8. Les mots manquent pour décrire un morceau si beau, interprété de manière aussi magistrale. Le souffle qui anime le morceau jusqu’au crescendo final est épique !

[youtube]pPTe1xMB9Uk[/youtube]

Write a Comment

Commenter

  1. salut Aiglestates,oui c’est un morceau superber…à réécouter plusieurs fois, toujours avec le même plaisir !

  2. Du coulis d’or en barre kinder, moi je vous dis.Faut préciser qu’on l’a écouté chez moi lundi soir avec lomig et que ça nous a tellement découenner le sboubi qu’il a fallu boire une grande bière cul sec après pour se calmer. :razz:

  3. oui j’ai oublié de préciser qu’on se l’était envoyé ensemble lundi (le morceau ET les bières)… :razz: c’était bien cool d’ailleurs…!