Pour être à l’heure, soyez en avance

Avez-vous remarqué que certaines personnes ne savent pas être à l’heure ? J’en ai encore eu un exemple récemment. J’ai eu la chance de faire partie d’un groupe de réflexion dans mon entreprise, et nous devions présenter les résultats de nos travaux en comité de direction. Devant toute une floppée de directeurs. C’est le genre d’occasion pour lequel on souhaite être à l’heure. Seulement voilà : une des membres de notre groupe était systématiquement en retard à nos réunions. Rien de grave, tant qu’on est entre nous.

Au final, tout s’est bien passé. Car nous avions convenu de nous retrouver une demi-heure plus tôt pour faire une répétition. Je crois que le côté sécurisant de cette répèt’ était bien plus lié au fait que, de la sorte, nous étions sûrs que cette jeune femme serait à l’heure pour le « grand show ». Et pas du tout au fait de répéter juste avant : nous étions déjà prêts.

Elle est arrivé avec dix minutes de retard à la répétition, bien sûr ! Pour cela, elle est fiable. Mais nous l’avions sous la main, et à moins qu’elle ne se sauve avant la présentation, nous étions sûrs qu’elle serait à l’heure. C’est un exemple de gestion collective, si l’on veut voir le côté positif des choses.

Fait-elle exprès d’être en retard ? A-t-elle un emploi du temps tellement chargé qu’il ne lui est plus possible d’être à l’heure ? Non, bien sûr ! Elle n’a simplement pas compris que pour être à l’heure, il faut être en avance. Ce n’est pas un paradoxe, loin de là. Comment être sûr d’être à l’heure, si on ne prend pas la marge suffisante pour inclure les imprévus ? Comment croire qu’on sera à l’heure si l’on vise d’arriver à l’heure juste ? Il n’y a que trois manières d’arriver à un rendez-vous : en avance, pile à l’heure, et en retard. Comme le « pile à l’heure » dure 1 seconde, il me parait ambitieux de choisir ce résultat. C’est ce que n’ont pas compris les gens qui arrivent toujours en retard. Leur compréhension du temps est défaillante. Il ne reste, pour les autres, que le choix entre « avance » et « retard ». Choix facile à faire, non ?

Il faut bien sûr s’appliquer à arriver avec une avance raisonnable. Certains diront que c’est du temps perdu ; et moi je crois que le temps perdu, c’est celui que l’on fait perdre aux autres.

Soyez en avance, pour être à l’heure.

En relations