Pourquoi il faut que Sarkozy l’emporte

A moins d’une semaine du premier tour, il semble que Bayrou chute un peu dans les intentions de vote, et que Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal confortent leur avance sur les autres candidats. On voit donc se profiler un second tour Royal-Sarkozy, avec avantage à  Sarkozy. Ca c’est pour l’aspect « sondages ».
Un autre aspect des sondages concerne les préoccupations des français, avec en tête, le chômage, donc le travail. Cela me semble tout à  fait normal, dans la mesure où avec un taux de 10% de la population active (soit à  peu près 20% de la population active soumise à  une possibilité de chômage), la France continue de subir le choix politique qui a été fait (pas forcément explicitement) de moins travailler, et d’augmenter le coût du travail. Le chômage est une plaie sociale, individuelle et économique. Le faire chuter radicalement doit être une priorité — en tout cas pour qui souhaite traiter le problème n°1 des français. Le chômage est le symptôme, aussi, d’un manque de compétitivité, de confiance, de solidarité.
La France a fait le choix du chômage, et il faut maintenant faire le choix inverse : celui du travail. Cela implique un courage politique pour dire la vérité. Dire qu’il faut arrêter d’augmenter le SMIC mécaniquement plus vite que les autres salaires ; dire qu’il faut supprimer — ou modifier fortement les 35h ; dire que la travail crée du travail, et qu’il ne se divise pas ; dire que pour partager un gâteau, il faut encore le produire.
Il n’y a que Sarkozy qui mette la revalorisation du travail comme priorité dans son programme ; c’est utile et important, tant au niveau économique que philosophique. Le travail aliénant, décrié par les intellos en mal de grand soir ayant mal digéré leur « Capital », n’est qu’un aspect de la réalité. Le travail, c’est aussi et surtout l’émancipation, le progrès, l’entraide mutuelle.

Le travail éloigne de nous trois grands maux : le besoin, le vice, l’ennui.
Voltaire

Dans la guerre, le plus fort accable le plus faible.
Dans le travail, le plus fort communique de la force au plus faible.

Bastiat

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gontman
Invité
Gontman
15 années il y a

Bonsoir !
J'ai lu les 48 commentaires qui précèdent le miens !
Effarant !!! Voltaire et Montaigne doivent s'en retourner dans leur tombe ! Je tire mon chapeau à Lomig qui essaye en permanence de ramener de la rigueur dans une succession d'échange où UFO et Huhulme nous délivre encore mieux que chez le psychanalyste tous leurs problèmes existenciels. BORDEL DE MERDE !!!!! ELLE EST OU l'EXIGENCE INTELLECTUELLE ??? On discute entre personne éduquées mais certaines d'entres elles ont le cerveau complètement vrillé par leur conditionnement : pourquoi avoir peur de regarder les choses en face ?? UN CHAT EST UN CHAT, merde ! Seuls les planqués et les profiteurs (où les lâches) refusent les réformes indispensables à la France, en se réfugiant derrière la pensée unique pitoyable dans laquelle nous baignons malheureusement !! j'en chiale de honte, tout en pensant très fort que ce type d'élite moralisatrice (depuis 48 articles UFO et HUHulme n'ont pas arrêté de nous délivrer des leçons de morale : "ceci n'est pas bien, ceci est bien") nous ruine le pays ! Quel mépris affiché d'autrui, du peuple, et de ce qu'est la France dans ce qu'elle a de plus beau : ses utopies et sa liberté ! :cry:

Gontman
Invité
Gontman
15 années il y a

Après relecture des discussions (et oui !) j'en arrive à une conclusion : Lomig, ce n'est à mon avis plus la peine de discuter avec des interlocuteurs de ce niveau : ils ne parviennent pas à affirmer leur valeurs !!(j'ai peur malheureusement que sous un vernis culturel leurs valeurs ne soient d'ailleurs que très politiquement correcte : BUSH = SATAN = SARKOZY, une équation relativement simple à retenir, non ?). Nous perdons donc notre temps !
J'ai honte pour notre pays, en repensant à des esprits libres comme celui de Molière, Mendes France, Descartes ou Vivant Denon, qui avaient les couilles de ne pas être forcément d'accord avec la pensée unique qui nous tue à petit feu. Je pose une question à UFO et Huhulme : quelles sont pour chacun, en un mot à chaque fois, les 3 valeurs les importantes à défendre pour notre société ! merci d'avance, Gontman

Don juan
Invité
Don juan
15 années il y a

Au mieux un escroc médiatique, au pire un fou égotiste

UFO
Invité
UFO
15 années il y a

Tiens un extrait de Contrepoint(1928) d'Aldous Huxley, l'auteur du Meilleur des Mondes (que tu sembles souhaiter):

— […] Quand l'humanité sera détruite, manifestement, il n'y aura plus de problème. Mais ça me semble être une solution bien faiblarde. Moi, je crois qu'il peut y avoir une autre, même dans le cadre du système actuel. Une solution provisoire, pendant que le système serait en cours de modification dans la direction d'une solution permanente. La racine du mal gît dans la psychologie individuelle ; de sorte que c'est par là, par la psychologie individuelle, qu'il faudrait commencer. Le premier pas serait de faire vivre les gens d'une façon double, en deux compartiments. Dans l'un des compartiments, en tant que travailleurs industrialisés, dans l'autre, en tant qu'êtres humains. En idiots, en machines, pendant huit heures sur vingt-quatre, et en véritables êtres humains, le reste du temps.
— N'est-ce pas là ce qu'ils font déjà ?
— Bien sûr que non !
— Ils vivent en idiots, en machines, tout le temps, aussi bien quand ils sont au travail, que dans leurs loisirs. En idiots et en machines, tout en s'imaginant qu'ils vivent en humains civilisés, voire en dieux. La première chose à faire, c'est de leur faire reconnaître qu'ils sont des idiots et des machines pendant des heures ouvrables. Notre civilisation étant ce qu'elle est, — voilà ce qu'il faudra leur dire, — il faut que vous passiez huit heures sur les vingt-quatre comme une espèce d'intermédiaire entre un imbécile et une machine à coudre. C'est fort désagréable, je le sais. C'est humiliant, c'est répugnant. Mais voilà. il faut le faire ; sans quoi tout l'échafaudage de notre monde s'écroulera et nous mourrons tous de faim. C'est pourquoi il faut faire notre travail, bêtement et mécaniquement ; et passer vos heures de loisir en étant un homme ou une femme véritable et complexe, suivant le cas. Ne mélangez pas ensemble les deux vies ; maintenez bien les cloisons étanches entre elles. Ce qui est la chose véritablement importante, c'est la vie authentiquement humaine pendant vos heures de loisir. Le reste n'est rien de plus qu'une sale besogne, qu'il faut accomplir. Et n'oubliez jamais qu'elle est effectivement sale, et — si ce n'est parce qu'elle permet de vous nourrir et de conserver intacte la société — absolument sans importance, sans le moindre rapport avec la véritable vie humaine. Ne vous laissez pas tromper par les vieilles canailles aux belles paroles qui parlent de la sainteté du travail et des services chrétiens que rendent les gens d'affaires à leurs semblables. Tout, cela ce sont des mensonges. Votre travail n'est rien qu'une tâche dégoûtante et répugnante, qui se trouve malheureusement être nécessaire à cause de la folie de nos ancêtres. Ils ont accumulé une montagne d'immondices, et il faut que vous travailliez d'arrache-pied à l'enlever, pelletée à pelletée, de peur qu'elle ne vous empoisonne pour de bon ; que vous y travailliez pour respirer, tout en maudissant la mémoire de ces insensés qui ont accumulé tout ce travail ignoble qu'il faut accomplir. Mais n'essayez pas de vous donner du coeur en feignant que ce sale travail mécanique est une noble besogne. Ce n'est pas vrai ; et le seul résultat que vous obtiendrez en disant et en croyant qu'il l'est, ce sera d'abaisser votre humanité au niveau de sa sale besogne. Si vous croyez aux affaires en tant que service et à la sainteté du travail, vous vous changerez simplement en idiot mécanisé pendant vingt-quatre heures sur les vingt-quatre. Reconnaissez que c'est un travail infect, bouchez-vous le nez et faites-le pendant huit heures, et, ensuite, concentrez-vous sur vous-même pour être, dans vos loisirs, un être humain véritable. Un être humain véritable et complet. Non pas un lecteur de journaux, non pas un amateur de jazz, non pas un maniaque de radiophonie. Les industriels qui fournissent aux masses des amusements standardisés et fabriqués en série, s'appliquent de leur mieux à faire de vous le même imbécile mécanisé dans vos loisirs que pendant vos heures de travail. Mais il ne faut pas leur permettre. Il faut faire l'effort nécessaire d'être humain. — Voilà ce qu'il faut dire aux gens ; voilà la leçon qu'il faut enseigner aux jeunes. Il faut convaincre tout le monde que toute cette magnifique civilisation industrielle n'est rien qu'une mauvaise odeur, et que la vie véritable, celle qui signifie quelque chose, ne peut être vécue qu'en dehors d'elle. Il faudra bien longtemps pour qu'une vie propre et la puanteur industrielle puissent être conciliées. Peut-être même sont-elles inconciliables. C'est une chose à voir. Quoi qu'il en soit, en attendant, il faut attaquer les immondices à la pelle et supporter l'odeur stoïquement, et, dans les intervalles, tâcher de mener une vie véritablement humaine.
— C'est un bon programme, ça, dit Philip. Mais je ne vous vois pas obtenant beaucoup de voix là-dessus, aux prochaines élections générales.
— Oui, voilà le chiendent. — Rampion fronça les sourcils. — on les aurait tous contre soit. Car la seule chose sur laquelle ils soient tous d'accord — les conservateurs, les libéraux, les socialistes, les bolchéviks, — c'est l'excellence intrinsèque de la puanteur industrielle et la nécessité de supprimer, par la standardisation et la spécialisation, toute trace de virilité ou de féminité chez la race humaine. Et l'on veut que nous nous intéressions à la politique ! Zut !

Trouvé Ethique et travail dans la société de consommation : le syndrome de Pénélope ?

UFO
Invité
UFO
15 années il y a

Little Bush a fait partie pendant cinq ans du gouvernement sortant, il y était en quelque sorte numéro 1 au vu de son implication médiatique dans TOUS les dossiers. Quel est son bilan au final ?

Une délinquance en forte hausse, un arsenal répressif sans précédent, la transformation du métier de gardien de la paix en commercial payé sur objectif de PV, une mainmise sur les médias qui lui permet de contrôler l'information nationale et de masquer ses erreurs mais de pointer du doigt celles des autres (l'exemple le plus marquant pour moi est le point de détail "Bravitude" de Royal contre ses "Héritation" et "Conquérance"), son soutien à Bush, sa vision génétique –eugéniste- de la vie, son fichage proposé des gosses de 3 ans, l'insertion finalement avortée de la maladie mentale dans son projet de loi sur la délinquance, son refus d'écoute d'opinions différentes de la sienne, sa promesse que GDF ne sera jamais privatisé, son ISF truqué, son bilan à Neuilly ou la municipalité préfère payer l'amende que de construire les logements sociaux légaux, son désir de faire voter par le parlement cette fois un nouveau traité constitutionnel européen (la souveraineté du peuple existerait-elle encore avec lui? ou s'abrogerait-il les pleins pouvoirs?)…

Pour revenir au sujet de ton post et donc le travail : la France est le pays où le taux de productivité horaire est le plus fort au monde ! Dire que la France a choisi le chômage est ridicule. Les entreprises n'ont-elles pas leur mot à dire en employant des personnes plutôt que de recruter des stagiaires non payés ou des contrats en alternance sous payés ?
En les rémunérant mieux au vu des profits qu'elles font GRACE au travail des salariés, cela redonnerait peut-être une valeur au mot "Travail". Ce sont bien les salariés qui produisent le gâteau (il existe bien) dont ils ne se partagent que les miettes. Quand on voit l'affaire Forgeat, le type est en accusation pour délit d'initié mais vire 10000 personnes en empochant une dizaine de millions d'euros, comment comprendre tout en bas de l'échelle la noblesse du travail ?

Des sacrifices il est certain qu'avec lui on va en faire, on commencera par bosser 39 heures puis 45 jusqu'à 70 ans, date à laquelle les retraites seront tellement minces qu'il faudra continuer de travailler.

Et quid de sa proposition de sa proposition de ne remplacer qu’un fonctionnaire sur deux ? les classes de 45/50/60 gamins seront elles vraiment gérables pour un professeur ou un instit ? quelle va être la qualité de l’éducation prodiguée au générations suivantes ? ne me dis pas que tu soutiens un abêtissement progressif (déjà en cours avec les médias poubelles) qui va permettre de faire bosser les gens comme des bêtes toutes la journée pour des salaires de misère (le SMIC trop haut une rengaine souvent entendue chez les sarkozystes)?

Comment accepter un potentiel président qui promet de faire en sorte d’oublier les magouilles de son prédécesseur, qui accepte comme soutien un rappeur faussement djeunz en lui promettant de régler ses problèmes avec le fisc, qui accepte comme soutien un escroc en échange de la récupération des 150M€ de l’affaire du Crédit Lyonnais.

Le Ché
Invité
Le Ché
15 années il y a

Sarkozy = Berlusconi = Aznar = Bush …… = :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

Ulhume
Invité
15 années il y a

Y'a pas de raison que j'ai écris tout cela pour rien, alors je le colle ici aussi.

Alors pourquoi il faut que Sarkozy l'emporte ?

Pour avoir le plaisir de marcher au pas de l'oie pour le prochain 14 Juillet ? Oups, case godwin en un seul jet, pas bon ça….

Non mais sérieusement, je suis atterré que la question se pose… Et bien évidement elle se pose pour au moins ce-que-les-sondages-en-disent d'entre nous. Voter pour le gars qui avec sa petite bande a poussé nos trois pires lois coup sur coup (LCEN, Sécurité quotidienne et DADVSI). Qui réussi à faire flamber la France avec un Kärsher (faut tout de même admirer l'exploit), qui ne sait pas s'exprimer sans avoir des tics corporels proche du spasme (faut se contrôler), c'est sur, je me demande pourquoi je ne vais pas voter pour lui…

Et entre nous, rien qu'entre nous, nous sommes sans aucun doute dans une belle démocratie mais va pas falloir, si le nain passe, que je rencontre trop rapidement un fier votant sarkozy, je vais avoir du mal à débattre poliment.

Je sais c'est agressif, c'est pas très tchip-tchip les petits oiseaux qu'on est en dialogue et que tout le monde il est beau, je viens de me refrapper le décryptage du projet de décret d'application de la LCEN et cela ne me donne plus du tout envie de rigoler.

NB: Comme l'équipe de Scoopéo, j'espère que tu a bien prévu l'article 6 de la LCEN et que tu as, comme la Loi t'y oblige(ra), loggé correctement ce commentaire.

Even
Invité
15 années il y a

Je suis complètement d'accord avec toi.
En France nous avons un gros probleme, les gens veulent du changement mais ne veulent pas faire de sacrifices.
Autres problèmes, les sondages et les médias qui orientent le peuple dans son véritable choix.
Nicolas Sarkozy est pour moi le mieux placé pour faire changer les choses dans le bon sens, redonner une valeur au mot "Travail", récompenser ceux qui veulent s'en sortir.
j'espère qu'il sera au RV.

Simon
Invité
15 années il y a

Je viens d'allé faire un tour sur ton lien et j'y est trouvé plusieurs exellents commentaires de Ryuujin, il a pour l'instant pris la discussion à son compte et répond aux internautes à la place de Philippe Bourlitio.
Je cite donc Ryuuin qui parle à ma vision de biologiste :

Pourquoi personne ne compare les OGM à ce qui leur est comparable en la matière ?

Comparons la transgénèse aux méthodes classiques d'amélioration variétale !

Vous craignez des intéractions imprévues entre protéines initialement étrangères…
Mais généralement, les gènes insérés sont connus, et on les trouve chez d'autres végétaux, ce qui réduit ce "risque" à de la science fiction.

Une transgénèse, c'est l'insertion de…quoi…2/3 gènes ? Ca mets donc 2/3 protéines "nouvelles" en contact avec celles du végétal.

Et un croisement ? un croisement ça brasse un truc comme 40000 version potentiellemens différentes de gènes !

Et une hybridation ? ça mets carrément en contact deux génomes différents !

Vous ne trouvez pas que si risque il y a de ce coté, il est complètement ridicule face à nos pratiques actuelles ( ce que la transgénèse "remplace" ).
En ce sens, ce serait un gain : le choix d'un risque plus limité.

Encore que, le risque initial ne devait pas être très important : depuis le temps qu'on croise, qu'on hybride…et même que la nature croise et hybride…peu de supermutants en vue.

Pourtant, la nature elle même pratique la transgénèse : les vecteurs naturels que nous utilisons sont à l'oeuvre dans la nature, et le sont aléatoirement ( alors que l'homme choisi les gènes transférés, et la plante modifiée ).
Et à l'échelle de population, c'est loin d'être négligeable…notre propre ADN compte plus de 8% de séquences d'origine virale il me semble…dont certaines sont des gènes sans lesquels nous n'aurions rien à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui.

On dit souvent qu'il ne faut parler de risque qu'en se plaçant dans un référentiel précis ( comparer aux alternatives en place, comparer aux phénomènes naturels… ) mais curieusement, c'est dit dans d'autres cadres, et systématiquement oublié quant on parle des risques précisément.

Simon
Invité
15 années il y a

Je précise juste que moi aussi j'ai lu la totalité des commentaires, et que là, vous avez basculé sur les OGM, alors on se ressaisit un petit peu les cocos BORDEL DE MERDE (pour reprendre l'expression de Gontman que je ne trouve pas particulièrement grossière) :shock: :mrgreen:

Ulhume
Invité
15 années il y a

Tu n'as pas tord, nous faisons de l'OGM depuis la nuit des temps en quelque sorte et nos roses ne s'en portent pas plus mal ;-) J'attire cependant ton attention sur le fait que la nature a cependant certaines limites quant à la capacité de croisement et d'hybridation. Il va être assez difficile de croiser un cocker avec un chat siamois ;-) En revanche, la création d'OGM vont puise le capitale génétique là où se trouve l'intérêt de la manipulation. Dans le cas de certaines semences il s'agit d'insérer de l'ADN provenant de certains insectes sur ceux de certaines plantes (soja en l'instance). Avoue que l'on sort un peu du cadre "naturel" ;-)

Ulhume
Invité
15 années il y a

Arf, la grossièreté est dans l'intention pas dans le verbe ;-) Maintenant j'avoue que moi aussi je devrais relire car je ne sais même plus pourquoi on en est arrivé sur ce terrain la ;-)

trackback

[…] logiquement il représente l’incapacité de la droite française de présider la france, pourquoi alors les français à  31% en redemande, auraient ils des tendances maso? Français de passage éclairez ma lanterne. Tags: élections […]

trackback
Objectifs 2008 pour Expression Libre
15 années il y a

[…] Pourquoi il faut que Sarkozy l’emporte (70) : Tous les articles sur le “match” Royal / Sarkozy ont bénéficiés de l’effet “élection présidentielle”. Forcément, des discussions de type “pour/contre” comme celles-là , avec deux pà´les bien marqués, entrainent beaucoup de participation. […]

trackback
14 années il y a

Viagra….

Viagra. Cheap viagra. Viagra for women….