Retour sur la soirée télévisée de résultat du premier tour. Pas très intéressant, mais il y a toujours quelques drôleries dans ces soirées électorales d’entre-deux tours : entre les andouilles patentées, ceux qui commencent à sortir leurs rateaux à voix, et les journalistes cherchant à tout prix à étaler leur incompétence, on peut toujours s’amuser un peu…

Les deux candidats démocratesLe non évènement de ce début d’année, ce sont bien les élections américaines : très peu d’analyses, simple suivi de la « course de lévrier ». Beaucoup de chiffres, beaucoup d’images, récupérés bien sûr des médias américains dans un vaste copier-coller, sans vergogne. Ce sont les médias qui fabriquent l’information, pas les hommes politiques…