Législatives : tout le monde au boulot !

Résultats un peu moins marqués que ne le prévoyaient les sondeurs et les journalistes : pas de quoi casser trois pattes à un canard. A entendre parler les socialistes, hier soir, on avait presque l’impression que ce résultat était une victoire de la gauche ! Rien de surprenant dans la bouche de ceux qui brassent du vent, et se réfugient dans les postures de donneurs de leçons, au lieu de proposer une alternative politique concrète. Marielle de Sarnez (MoDem) était même franchement désagréable et aggressive pour quelqu’un dont le parti compte 4 membres à l’assemblée. Heureusement, Xavier Bertrand était là pour remettre à leur place Delanöe et Fabius, en leur expliquant qu’un opposition forte se caractérise avant tout par des propositions, et qu’ils n’avaient fait, pendant les campagnes, fait que critiquer les idées de Sarkozy. Lui (Bertrand) parle concrètement, de sujets qu’il a visiblement travaillé, et sans faux-semblants. On pouvait attendre (puisque le débat portait à ce moment là sur la fameuse augmentation de TVA) des propositions des socialistes pour prouver à Bertrand qu’il avait tort : rien n’est venu. Faut-il en déduire qu’il a raison ?
Deux mots pour finir :

  • Il y a une catégorie de personnes qui devraient se remettre en cause au moins aussi profondément que les socialistes, ce sont les journalistes : le niveau des questions hier soir étaient réellement pitoyable (on avait l’impression qu’ils demandaient aux membres du gouvernement pourquoi ils avaient perdu l’élection), et ce matin, la Une du figaro sur les législatives (où je pensais trouver un joli camembert pour illustrer ce billet) s’ouvrait sur l’annonce officielle de la séparation Hollande / Royal ! Qu’est ce qu’on en a à foutre, franchement ?
  • Pour ceux qui se reconnaissent plus dans le pragmatisme et la franchise de Bertrand que dans les postures insupportables et moralisatrices de Fabius, je recommande la lecture de l’interview de Fillon (qui date déjà un peu) qui m’avait rassuré sur la volonté de réformer du gouvernement

Les résultats de l’élection législatives sont donc bien : au boulot tout le monde ! Le gouvernement et la majorité (qui sont déjà au boulot) pour faire ce qu’ils ont dit, la gauche pour se remettre en cause en profondeur (sur l’économie de marché, sur la place de l’Etat) et les journalistes pour améliorer leur niveau général frisant la nullité !

00votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Frenchmat
13 années il y a

Hé oui, chacun fait sa propre lecture selon ses opinions et/ou ses intérêts.
Aucun d'entre-eux n'est vraiment objectif.
Sinon, super, ton nouveau logo !

Oli
13 années il y a

C'est très clair pour ma part, il n'y a qu'une seule lecture et ce quelque soit ses opinions. Je m'explique, avec plus de 100 sièges d'avance, la droite à une confortable majorité, obtenue, je le rapelle, de façon démocratique et au suffrage universel. Le gouvernement va pouvoir gouverner, ça c'est fait, et l'opposition va pouvoir s'opposer, ça c'est re fait !!! enfin, il va falloir qu'elle trouve des arguments, des idées, des projets de sociétés, bref il va faloir qu'elle réinvente la "social démocratie" à la française.
Quand à la rupture de madame R et de môssieu H … excusez moi mais on s'en tampone !!! la seule chose était que madame R avait tablé sur une large défaite de la gauche et qu'elle voulait encore plus marquer la rupture et avec le système actuel. Cela devait également passer par cette soit disante "rupture sentimentale". Tout ce patafouin était déjà écrit d'avance, tout bien marketé, tout bien ficelé mais elle n'avait pas anticipé la fuite… elle s'est plantée encore une fois, mais ça on est habitué.

Fred
13 années il y a

Je vais peut être me faire taper les doigts ou passer pour le cancre de la salle mais le seul truc que j'ai retenu d'hier, c'est la séparation Ségo / Hollande. Ca fait le mec un peu superficiel mais il n'empêche que je trouve que l'annonce qu'elle a faite était plutôt malvenue.

Cela dit, je me range aux côtés d'Oli : ce coup-là sent encore le business et le marketing à plein nez. Un peu, d'ailleurs, comme la séparation de Sarko et de son épouse. Celà dit, il serait temps que la gauche se réveille et qu'elle essaye, enfin, de se construire un vrai programme et de proposer de véritables solutions.

Sans ça, on risque fort de se retrouver aux prochaines présidentielles avec uniquement des candidats de droite. Mine de rien, il y a mieux pour la démocratie.

Rhaa, j'aime pas parler de politique :)

max
13 années il y a

pourquoi c'est du marqueting, c'est de la politique plutot :)
apparement ségo voulait attendre la fin des élections pour annoncer ça et pouvoir maintenant s'opposer franchement à son ex mari.
c'est de la politique, c'est pas du marketing.

max
13 années il y a

oui j'aime le logo aussi !!!!
bravo.
xam

pap
pap
13 années il y a

Un bon résultat électoral : 80% des français le savent et y ont contribué. Au delà de toutes les réflexions trop partisanes il faut je crois se féliciter des résultats globaux de élections présidentielles et législatives. 1- Le président élu l’a été avec une participation importante des électeurs, sur un projet clairement identifié et avec une majorité réelle (+7% que sa concurrente). On a donc un président bien élu. 2- Les élections législatives ont donné une majorité absolue au parti du président, ce qui lui permet de développer les points de son programme. On a donc une cohérence entre exécutif et législatif. 3- La bipolarisation de l’assemblée a progressé, comme dans l’électorat : le parti socialiste et l’UMP ont quasiment tous les députés. On a donc une opposition claire, en nombre significatif pour faire valoir ses idées. La démocratie progresse. 4- Le système électoral est validé. On peut élire un président avec une vraie majorité et tout de suite après une assemblée nationale sans que le scrutin majoritaire provoque un laminage de l’opposition. Il a au contraire favorisé l’émergence d’une opposition solide. Aux acteurs d’entendre les demandes de toutes et de tous pour que le parlement et non la rue… Lire la suite »

Matthieu M.
13 années il y a

Ma foi, ton article résume parfaitement la situation. Et il est temps que le parti socialiste joue véritablement son rôle de parti d'opposition en proposant des mesures concrètes, plutôt qu'en criant au loup ou en critiquant systématiquement.

Et sinon, je m'associe aux commentaires précédents pour te dire que ton nouveau logo a de la gueule ;)

Oli
13 années il y a

Pour rebondir un peu sur ce qui a été dit plus haut, je voudrais ton opinion Lomig (aussi ceux de tes lecteurs).
Voilà la situation est brossé et à quelques pouième, on est tous d'accord. Mon interrogation est la suivante,
– Ne trouves tu pas que depuis le quinquenat, nous sommes entré dans un régime présidentiel et non plus dans un régime parlementaire ?
– Quel rôle pour le parlement en générale et celui de l'opposition en particulier ?

ce sujet m'intéresse vraiment !!

Ton logo est vraiment "top" même si sous Safari l'affichage n'est pas optimal puisque j'ai une grosse bande blanche au milieu … je suppose qu'il y a du texte ?