Le président des USA est …

Les deux candidats démocratesLe non évènement de ce début d’année, ce sont bien les élections américaines : très peu d’analyses, simple suivi de la « course de lévrier ». Beaucoup de chiffres, beaucoup d’images, récupérés bien sûr des médias américains dans un vaste copier-coller, sans vergogne. Ce sont les médias qui fabriquent l’information, pas les hommes politiques…

Depuis le début de l’année, je suis complètement saoûlé par un évènement : les élections américaines. Ce n’est pas tellement l’évènement en lui-même qui me fatigue, c’est la couverture médiatique qui en faite. Le syndrome de « la course de lévriers » a encore frappé : des heures et des heures de parlote sur les résultats, sur les chiffres des primaires, sur ceux des sondages. Pas grand-chose sur les différences entre les candidats. Au début, j’ai même cru qu’il n’y avait que deux candidats démocrates, c’est dire !

Et puis, surtout : le président américain sera élu le 04 novembre, pour une investiture le … 20 janvier 2009 ! Ce qui signifie que pendant un an, les médias français (complètement acquis à la cause démocrate, parce qu’anti-Bush primaires) vont nous donner des nouvelles de ces élections encore lointaine, en apportant rarement une valeur ajoutée par rapport aux chiffres. Fatiguant. Au vu des dates des primaires, il semble bien qu’on va devoir supporter ça encore jusqu’en juin, et puis on y aura droit à nouveau fin août-début septembre avec les conventions démocrate et républicaine…

L’élection du président américain est sans nul doute un évènement politique important. Mais ce ne sont pas les médias français qui nous donnent un éclairage intéressant là-dessus. Et leur faculté déconcertante à focaliser les débats sur les personnes, et la « course de lévrier », ne fait que confirmer ce que je pense à propos de la peopolisation de la politique – si souvent dénonçée comme étant le fait de Sarkozy – : elle est bien plus le fait de médias versant dans la facilité et le suivisme, que dans le comportement des hommes politiques. Qu’ils aient au moins l’honnêteté intellectuelle de le reconnaitre : leur travail se limite à un copier-coller des infos venues des USA, avec un filtre « anecdotes », et ils parlent des personnes avant tout parce que c’est ce qui fait vendre.

00vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Christophe
12 années il y a

Les medias… Les lobotomiseurs du peuple.

Et dans cette famille, la télévision tient tout de même le pompon !

Il faut dire que les Français sont "scotchés" à leur petit écran : 3h30 par jour. Incroyable. Mais où trouvent-ils tout ce temps ???

Et tous sont concernés : plus de 82% des plus de 4 ans "pluggés" !

Il est grand temps d'arrêter !!! Les "Maîtres-à-penser" vous mènent par le bout du nez !

Et on se demande vraiment comment, car ce n'est pas par la qualité des sujets et réflexions qui vous sont proposés. Et, c'est vrai, les "grands thèmes politiques" sont plus qu'exploités : 1 an de campagne présidentielle française, 1 pincée de législative dans la foulée, puis 1 an de campagne présidentielle américaine combiné aux municipales francaises, une poudrée de cantonale pour ceux qui n'en ont pas assez, puis suivra les élections européennes – encore quelques mois d'allégresse, et un petit référendum pour le dessert…

Mais que personne ne s'inquiète, on débarrase, on passe un coup de serpillère, et on remet le couvert !!!

(sources : TeVeoService public : calendrier des élections

trackback

[…] invité à faire ce petit exercice de prospective électorale pour 2012. Les paris sur la course de lévrier commencent tôt. Benoît, après un passage en revue très complet des différents partis, […]