La vulgarité du Nouvel Obs

Comment faire pour remplir un journal, quand on est à court d’idées ? Au Nouvel Observateur, ils ont la solution : prendre un évènement avec Sarkozy qu’ils n’ont pas couvert, et raconter n’importe quoi ! Si possible en faisant passer Sarkozy pour un gros imbécile vulgaire. La vulgarité n’est pas toujours où l’on veut nous faire croire, et c’est grâce à Jean Quatremer, journaliste à Libération, que l’on sait où elle se trouve en l’occurence.

C’est une bien belle histoire (lue chez Koz), et qui mérite de circuler fort et partout.
Le Jeudi 15/05/2008, la rubrique « Téléphone Rouge » du Nouvel Observateur (rubriques où les articles ne sont pas signés) s’ouvre sur la nouvelle suivante :
Les nouveaux connards de Sarkozy
Nicolas Sarkozy a toujours autant de mal à se faire au style présidentiel. “Putain les mecs, il fait chaud, on se fout sur la terrasse !”, a-t-il lancé, lundi 5 mai, à quelques journalistes spécialistes des questions européennes qu’il avait invité pour une rencontre informelle à l’Elysée. L’entretien s’est déroulé dans la bonne humeur jusqu’à ce qu’un des reporters s’avise d’interroger Sarkozy sur sa pusillanimité à propos des droits de l’homme en Tunisie. Réponse du président : « Rien à foutre, de toute manière, ce ne sont que des connards qui posent des questions à la con… ».

Or, un des journalistes qui étaient présent (contrairement au Nouvel Obs) à cette entrevue, Jean Quatremer, est formel :
Spectaculaire, mais totalement faux. Je le sais, comme mes confrères en poste à Bruxelles le savent, puisque j’étais présent. Et je peux vous affirmer que jamais le Président n’a tenu de tels propos. En le disant, je brise le « off » dont nous étions convenu avec l’Élysée. Mais comment rester muet devant un tel mensonge qui nuit à toute la profession : d’une part parce que celui qui a parlé (ou qui a parlé à quelqu’un qui a parlé) a violé le « off », mais surtout parce qu’il a raconté n’importe quoi. C’est exactement de la même eau que le soi-disant SMS envoyé par Nicolas Sarkozy à son ex-femme (« si tu reviens, j’annule tout »).

Jean Quatremer, « Sarkozy, le Nouvel Observateur et les connards »
Depuis, le Nouvel Observateur a reconnu s’être trompé.
Comment qualifier ce genre de non-journalisme ? De la propagande ? Du mensonge éhonté ? De la basse manipulation ? Je vous laisse choisir les mots qui conviennent le mieux pour décrire cet acte minable.
Vendredi 23 mai, le texte en question était encore en ligne (cliquez sur la petite image ci-dessous pour voir la copie d’écran). L’affaire est maintenant dans les mains des grands médias. On ne peut que saluer, en attendant, la rigueur intellectuelle de Jean Quatremer. Et le remercier d’avoir dénoncé cet acte de mensonge grossier.
Copie d'écran du 23/05

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Internecivus raptus
13 années il y a

Ahh mais je les ai choisis moi, les mots qui me semblaient convenir le mieux pour qualifier ces pratiques. Pas plus tard que dans mon dernier billet. Bien sûr, j’utilise un vocable quelque peu moins châtié que Koz, toi ou le Chafouin, mais la conclusion est la même: désinformation, mensonge éhonté. Plus un zéro pointé en éthique et déontologie.

Anne
Anne
13 années il y a

Lomig, J’ai vu hier le lien vers le blog de MONSIEUR (!) J.Quatremer chez Eric Dupin, et j’ai cliqué sans savoir ce que j’allais y trouver. J’avoue que je n’ai pas pû le croire sur le moment, et que j’ai vérifié x fois le site sur lequel j’étais, la signature du billet, son appartenance à Libé et les accusations proférées contre le Nouvel Obs… On a beau savoir, sentir que la désinformation quasi systématique et le lynchage de Sarkozy sont orchestrés par les médias, on pouvait (naïvement) penser qu’à ce point-là c’était réservé aux torchons comme Marianne, les autres se contentant de ne parler que de ce qui les arrange, de désinformer par omission ou de façon pernicieuse, par la manière de présenter les sujets, etc etc… Mais apprendre qu’un News comme Le Nouvel Obs peut se vautrer dans cette fange (mensonges éhontés, inventions de toutes pièces dans le but évident de nuire au Président), laisse pantois. Faut-il qu’il y ait eu de nombreux « dérapages » auparavant, honteux et dégradants pour la profession, pour qu’un journaliste de Libé décide de manger le morceau de façon si directe…. On comprend mieux les accusations de Sarkozy et sa rancoeur envers la Presse. Quelle… Lire la suite »

Didier Goux
13 années il y a

Du journalisme « militant » ? (Réjouissante aporie, non ?)

jacques
13 années il y a

M. Sarkozy n’ a pas besoin de la presse pour être « lynché ».
IL LE FAIT TRES BIEN TOUT SEUL.
Exemple ses dernières bourdes (QUE LA PRESSE N’A PAS RELEVEES) à Orléans !!!

Et hop ! Nouvelles bourdes de Sarkozy…

jacques
13 années il y a

J’ai répondu à Anne qui dit ci-dessus:
« le lynchage de Sarkozy est orchestré par les medias ».
C’est tout !
Par ailleurs, je ne critique par M. Sarkozy, je constate que ses bourdes (pour rester poli) – qui sont bien réelles non ??? – n’ont pas été relevées par la presse, notamment les télévisions.
Seul le journal LIbération, (celui de M. Quatremer) a eu le courage d’aller voir l’ANPE de Melun……

jf.

Pour le reste, je lis régulièrement le Bloc-Notes de M. Quatremer et je trouve très bien qu’il ait rectifié si il y avait matière à.

I.raptus
13 années il y a

Ahh, j’ai vraiment une tendresse particulière pour les internautes qui, quel que soit le sujet du billet qu’ils commentent, en profitent pour faire de splendides hors-sujets et pour ramener la discussion sur le message qu’ils souhaitent faire passer. Même que ce genre de chose, selon la Netiquette cela s’appelle troller. Et toujours selon la Netiquette, écrire en majuscules s’apparente à HURLER, et c’est fort grossier.

De fait, il existe un anti-sarkozysme monomaniaque. Même sur un blog donnant des trucs de jardinage ou des recettes de cuisine, les internautes atteints de cette affliction trouveront toujours le moyen de vous dire « oui mais d’ailleurs le vilain Sarkozy…etc etc. »

Ce procédé m’énerve, quelle qu’en soit la cible…et le diable sait que je ne me prive pas de tailler des croupières à Sarko quand j’estime qu’il le mérite.

Anne
Anne
13 années il y a

Cette mauvaise foi, cet anti-sarkozysme primaire qui empêchent de reconnaître une graduation dans les fautes commises par un professionnel sont insupportables.
– D’un côté, des omissions de rectification des dires du Pt (c’est assez rare, on lui cherche d’habitude et systématiquement la petite bête),
– D’un autre, un magazine d’information à la réputation de sérieux comme le Nouvel Obs, qui délibérément, et dans le but évident de porter atteinte à l’image du Pt, invente de toutes pièces des propos orduriers qu’il aurait proférés.
Sans parler des soi-disantes déclarations sur la Tunisie !!!!!

Il n’y a donc plus de niveau dans les valeurs ?
Décidément, le sectarisme à ce point rend crétin ; au sens propre du terme.

jacques
13 années il y a

Sur un Bloc-Notes qui prône à longueur de billets la liberté INDIVIDUELLE et SANS CONTRAINTES d’aucune sortes, je ne vois pas pourquoi je me priverais
– de répondre à un commentaire plutôt qu’au billet initial,
– d’utiliser les majuscules si bon me semble,
– de ne pas « participer » à une discussion dans le sens souhaité par son initiateur,
– de « tailler des croupières à M. Sarkozy », moi aussi, quand j’estime qu’il le mérite.

En un mot de m’affranchir, comme prôné sur ce Bloc-Notes, d’un « réglement » que d’aucuns appellent la « Netiquette ».

jf.

I. raptus
13 années il y a

La Netiquette n’est pas un règlement, mais plutôt au ensemble de règles de politesse et de courtoisie appliquées au monde virtuel. Bien entendu, libre à vous de vous en affranchir…pour ensuite justement reprocher à Sarkozy son manque de politesse à certaines occasions. Ahh contradiction, quand tu nous tiens…MDR! :-)

Et sinon, à part des pinaillages sur la forme, pas de commentaire sur le fond? À savoir le fait que la petite historiette du NouvelObs était un mensonge éhonté? Cela ne vous dérange-t-il pas?

jacques
13 années il y a

1) je ne vois pas où j’aurais reproché à M. Sarkozy son éventuel « manque de politesse » ….. Donc je vois encore moins où j’aurais manifesté une quelconque « contradiction » !
2) où donc me serais-je plains que qui que ce soit m’empêcherait de m’exprimer ?
3) je croyais m’être prononcer « sur le fond » en indiquant (25 mai, 8h 46) que M. Quatremer avait eu raison.

jf.

René
13 années il y a

Salut à tous, Il n’y a plus grand chose à ajouter à ces commentaires (presque) tous pertinents. Il est tout à fait scandaleux qu’un journal réputé aussi sérieux que le Nouvel Obs se livre à un tel forfait à la fois contre la vérité, la déontologie, et tout simplement l’honnêteté. Il est presque surprenant, d’autre part, que ce soit un journaliste de Libé qui rectifie le tir. C’est tout à son honneur. Il n’est pas moins scandaleux de constater le lynchage médiatique tous azimuths contre Nicolas Sarkozy, dont je ne me gêne pourtant pas par ailleurs de dénoncer les travers et les manques, et dont je suis très loin d’être un défenseur inconditionnel. Mais l’acharnement et la mauvaise foi font quelquefois froid dans le dos. Quant à Jacques, avec qui je compte quelques « passes d’armes » assez épiques, j’avoue bien humblement qu’il ne me surprend pas de le voir profiter de cette nouvelle occasion qui lui est donnée pour, à la fois tirer la couverture à lui, et à la fois taper sur N. Sarkozy, qu’il massacre volontiers à longueur de temps, sans trop argumenter d’ailleurs. J’aime bien Jacques, cependant. Quand il prend prétexte de la défense des idées libérales sur… Lire la suite »

jacques
13 années il y a

Est-ce que je pourrais avoir ma liberté de choix quant à mes professeurs ????

jf.

jacques
13 années il y a

Il m’accuse de « massacrerà longueur de temps » M. Sarkozy.
Ou René ne sait pas lire ou il n’explore pas correctement mon Bloc-Notes.

Et j’ai pris à l’instant, en apprenant la nouvelle fraîche, la liberté de féliciter M. Sarkozy à propos de l’incarcération de l’ancien Préfet Marchiani.

Comme quoi, il serait bien de me « juger » avec un peu plus d’indulgence même si je ne partage pas toutes vos idées loin s’en faut…

jf.

René
13 années il y a

Bonjour Jacques,

Il ne faut pas m’en vouloir. Je suis peut-être sectaire moi aussi, mais j’avais vraiment l’impression que vous n’aimiez pas « Sarko », et que vous aimiez bien lui taper dessus. Il est vrai que je ne passe pas mon temps sur votre bloc-notes, ce qui fait que je rate souvent les rares billets qui seraient susceptibles de me faire penser le contraire. Peut-être est-ce du parti pris en effet…

Vous aurez quand même peut-être remarqué que j’ai dit dans un récent commentaire que « j’aime bien Jacques ». Et ce n’était pas une clause de style. Finalement, on s’accroche assez souvent mais quand vous vous décidez à répondre aux questions, vos réponses sont souvent intéressantes. Quant à ne pas partager les mêmes idées, quel serait l’intérêt de dialoguer si tout le monde était sans cesse d’accord ? C’est de la controverse que nait l’intérêt de la discussion.

Quand vous vous serez décidé, répondez aux questions qui vous ont été posées ici. J’aimerais réellement connaître votre opinion.

A bientôt.

jacques
13 années il y a

Oui, René, j’avais bien remarqué. Oui, je n’aime pas M. Sarkozy. Oui, j’ai fait campagne contre lui. Oui, alors que je ne suis pas Membre du PS, dans ma ville, j’ai été l’aider à distribuer les tracts de sa candidate. Non, je ne « massacre » pas M. Sarkozy (je ne comprends pas pourquoi René a cru bon d’utiliser un tel terme). Oui, je prends la liberté de dire ce que je pense de M. Sarkozy, de ses Ministres, de sa Majorité. Est-ce ma faute si M. Sarkozy multiplie les bourdes, sinon les mensonges? Est-ce ma faute si la Majorité multiplie les « couacs » , reconnus d’ailleurs comme tels par le Président lui-même à la télé ???? OUI, trois fois OUI, quand je trouve quelque chose de bien dans la Majorité, au Gouvernement, à l’Elysée, je le dis aussi sur mon Bloc-Notes. En revanche, ici, je ne trouve jamais de billet critique sur le Gouvernement ou le Président. Parfois, chez René, c’est plus caustique, mais il n’y a jamais aucun nom des Princes qui nous gouvernent…. A chacun son style. C’est notre liberté n’est-ce pas ? Pour ma part je m’efforce de dire ce qui ne me plaît pas, COMME ce qui me… Lire la suite »

seveg
seveg
13 années il y a

Le Nouvel Obs a fait une grosse bourde, mais si les mots n’ont pas été prononcés à cette occasion, il est probable qu’ils l’ont été à un autre moment et peut-être sur un autre sujet…
D’autre part, quand un président respecte aussi peu la vérité, mais aussi l’indépendance et le jugement journalistique, un des fondements de la démocratie, il ne faut pas s’étonner que certains journalistes commencent à user de mauvaise foi. A force de se faire martyriser, on se rebelle un jour.

René
13 années il y a

Je laisse ben entendu à LOmiG le soin de répondre à Jacques au sujet de la ligne éditoriale de ce blog, qui lui appartient, ainsi que de lui-même et de ses propres réactions ici ou ailleurs. Pour le reste, et pour ce qui me concerne personnellement, il est vrai que je commente assez peu les billets que le même Jacques dépose sur son bloc notes, sauf quand ils me font réagir avec force. Ce qui fait que j’y suis plus souvent caustiqe qu’amène, et peut-être me ressent-il agressif ? D’une part, on ne va régler nos petits problèmes ici. Ca ne serait pas très courtois à l’endroit de LOmiG. D’autre part, et pour finir de répondre à Jacques, il a bien entendu le droit de ne pas répondre quand il ne le souhaite pas. Dommage quand même. Pour répondre à seveg, il a tout à fait le droit, lui aussi, de penser ce qu’il veut de N. Sarkozy, du gouvernement, du parti majoritaire et tuti quanti. Il a le droit de considérer que le Nouvel Obs a eu raison pour toutes les raisons qu’il voudra bien lui reconnaître à décharge. Je maintiens cependant que la calomnie est un forfait contre… Lire la suite »

seveg
seveg
13 années il y a

Attention, je ne dis pas que le Nouvel Obs a eu raison. Je dis que quand on est président et qu’on se permet de tordre les règles, il ne faut pas s’étonner que les autres jouent avec des règles tordues. Ou alors il ne savait pas quel était le pouvoir qu’il briguait, dans ce cas il est inconscient.

jacques
13 années il y a

@ René
Je parlais de MON Bloc-Notes sur lequel vous ne mettez pas de commentaires à propos de mes billets pour ou contre M. Sarkozy.

Je ne parlais pas de vos réponses sur votre Bloc-Notes !

jf.

René
13 années il y a

@ Jacques

Moi aussi, je parlais du vôtre ! C’est là que j’ai dit avoir peur d’être quelquefois ressenti comme agressif, et où dans le même temps je ne commente pas tous les billets…

A bientôt.

jacques
13 années il y a

@ René
Il me semblait que maintenant que nous connaissons mieux, nous avions régler notre problème d’agressivité réciproque ????

jf.

René
13 années il y a

@ Jacques

J’espère que c’est le cas. Et je m’en réjouis.

Cordialement.

trackback

[…] La vulgarité du Nouvel Obs (228 lectures, 29 commentaires) […]