Obscurantisme

José Bové et ses acolytes anti-OGM ont été relaxés par le tribunal de Carcassonne. Ils comparaissaient pour avoir envahi le site du semencier Monsanto le 13 avril dernier, à Trèbes.
Je trouve cette décision de justice choquante, et je ne comprends pas pourquoi et comment la justice peut se comporter de la sorte. Que diriez-vous si des gens forçaient votre porte, et envahissaient votre appartement pour vérifier que vous ne cachez pas de Coca-Cola[1. Je cite l’article de Greenpeace Montpellier datant du 16 avril : « Le porte-parole de Monsanto ne s’est toujours pas excusé pour cette dangereuse fabrication de produits américains. »] ? Et si, de plus, ils étaient jugés innocents ? C’est exactement ce que vient de décider le tribunal de Carcassonne. Il faut croire que l’obscurantisme gagne du terrain (et nous en fait perdre). Le problème, c’est qu’il devient légal
Le sujet est tellement politisé, polémique, qu’il devient difficile de rappeler la vérité scientifique. Passons. Les risques liés aux OGM sont du même ordre que ceux liés aux émissions de gaz à effets de serre : vraisemblablement extrêmement réduits et, de plus, difficiles à évaluer. Le principe de précaution aidant, les médias – main dans la main avec les alter-mondialistes anti-capitalistes – en font leur choux gras : l’irrationnel fait vendre.
Alors, puisque le juge a tranché, je pense qu’il faut être cohérent, et respecter la loi de mon pays. Je vais donc dès demain aller casser des voitures dans la rue. N’émettent-elles pas du CO2 ? Et peut-être aussi mettre mon poing dans la gueule de tous ces abrutis qui téléphonent et nous pourrissent la tronche avec leur sales portables !


0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Falconhill
12 années il y a

Choquant, en effet. La forme, extrémiste et limite fascisante, méritait plus grande sévérité…

Mathieu L.
12 années il y a

Salut LOmiG,

Cette question de l’action pour lutter contre les OGM est un vrai casse-tête à gauche. Lorsqu’on fait les choses démocratiquement, on est inaudible et les lobbies type Monsanto arrosent copieusement nos parlementaires, comme cela s’est fait en début d’année. Quand on utilise la violence, c’est anormal et en effet problématique.

Sans rien excuser, je suppose que les faucheurs estiment qu’ils ne seront jamais capable de mobiliser des moyens financiers équivalents à ceux des FTN de l’alimentaire. Ils trouvent donc des moyens pour se faire connaître, et cela porte, puisqu’ils sont populaires.

Le mieux serait sans doute un débat démocratique auprès de nos concitoyens qui prendraient, par un référendum, une décision. Après tout, tu dis qu’il n’y a que peu de risques, ce qui veut dire qu’il y en a quelques-uns. Pourquoi ne pas faire un référendum, puisqu’on peut le réaliser maintenant sur ce type de questions ?

Par contre, je crains que la justice ne comprenne que peu ton combat contre les voitures et les portables, pour lequel tu as tout mon soutien cependant. :)

A bientôt,

Charlatan Crépusculaire
Charlatan Crépusculaire
12 années il y a

Bien sûr qu’il y a un risque avéré dans les OGM. Celui de contamination génétique. Et
La manipulation génétique a toujours existé : c’est ce qu’on fait en réalisant des croisements pour obtenir des fruits ou légumes avec des caractéristiques nouvelles. Mais elle est habituellement faite « sur place » afin d’assurer la comptabilité des résultats avec l’environnement.
Ce que fait Monsanto est de développer en laboratoire des organismes qui seront capables de résister à tout type d’environnement (dans certaines limites climatiques), donc, avec le risque de prendre le pas sur ceux-ci.
C’est la principal critique adressée aux OGM tel qu’ils sont promus actuellement (outre le fait qu’ils apportent peu ou rien par rapport aux organismes existants).
Sinon, je reprends ce que dis Mathieu : la contestation est la seule forme de lutte contre l’obscurantisme quand il est étatique. Si José Bové pensent mener un combat politique, la forme que prend leur lutte est logique.

PS : la décision de justice que tu cites est une relaxe sur une affaire précise dont il faudrait connaître les détails. José Bové a déjà été condamné dans d’autres affaires.

René
12 années il y a

Bonjour Lomig,

Je suis moi aussi scandalisé par cette décision de justice, et non moins scandalisé par les commentaires de ceux qui la défendent.

Tu as entièrement raison de qualifier cette décision de fasciste. Elle est en tout cas la consécration de l’éloignement progressif de la notion de droit dans ce pays.

Peu importe, et j’insiste sur les mots, que les OGM soient nocifs ou pas, que Monsanto se livre à la corruption ou pas, peu importe par rapport à la loi, et à la justice de ce pays ! Cette décision d’untribunal de la République est en contradiction totale avec la loi, et en ce ens elle est inepte

José Bové et consorts doivent être condamnés pour atteinte à la propriété d’autrui. Sinon, en effet, il faut permettre de casser la voiture de son voisin et casser la gueule de ceux qui téléphonent dans la rue. Mais il faut aussi casser la gueule de José Bové, qui nous emmerde avec ses discours poluants.

Il est assez spécieux de constater que ceux-là même qui combattent le libéralisme à cause de leur attachement à une réglementation forcenée, défendent en même temps l’anarchie !

A bientôt.

René
12 années il y a

Je suis d’accord avec toi parce que tu dis que ce serait aux flics de le faire. Et sur décision de justice, encore !

Je ne cautionnerai jamais le fait de se faire justice à soi-même. De quel droit un citoyen quel qu’il soit serait-il fondé à juger l’action des autres, à prononcer sa sentence, puis à l’exécuter ? C’est la négation de l’état de droit. Et ce n’est pas ma conception de la vie en société.

A bientôt

Charlatan Crépusculaire
Charlatan Crépusculaire
12 années il y a
penthièvre
penthièvre
12 années il y a

J’aimerais bien savoir comment Charlatan C qualifie de logique (et la justifie, à ce titre) une action illégale contraire à la propriété individuelle; c’est la porte ouverte à l’insurrection, tout simplement.

DANTON n’aurait pas dit mieux. Je vous rappelle qu’il a mal fini (étété), non pas pour ses discours et convictions sur l’action de Terreur à mener (on disait déjà terroriste à l’époque), mais parce qu’il avait seulement cherché à entrer en contact avec ses opposants pour chercher à justifier ses positions. Les extrémistes ultras ont eu sa peau, car on ne discute pas avec l’ennemi! On en est là aujourd’hui.

Vous verrez bientôt que Jose Bové va finir par se faire « égorger » par les obscurantistes du moment, pour la raison qu’il fait la bise à NKM.
Ca, c’est de la logique des charlatans et des scélérats!

Nous allons donc devoir attendre la réaction thermidorienne, qui s’est hélas terminée en 1795 par un coup d’Etat militaire Bonapartiste, d’inspiration libérale.

A bientôt;
Penthièvre

Charlatan Crépusculaire
Charlatan Crépusculaire
12 années il y a

@pen : j’ai dit qu’elle était logique, pas pas qu’elle était excusable ni justifiée.

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

Dans le même ordre de principes, on aurait dû envoyer les résistants à Cayenne après la libération (ils se sont rendus coupables d’actions terroriste face au gouvernement français de l’époque, comme dirait René, peu importe qu’il fut à la botte d’un régime nazi ou qu’il fut coupable d’horreurs, la loi est la loi), on aurait dû fusiller tous les objecteurs de conscience (la désertion est passible de mort dans l’armée ,refuser de porter les armes est un acte de désertion)…

Je suis certain que vous soutiendriez (et soutenez même) le principe de désobéissance civile dès lors que « l’arbitraire de l’Etat » remet en cause la propriété de certains pour l’intérêt général, en traitant de fasciste les actions de bové et consort vous prouvez que vous êtes exactement au même niveau : on agit et on condamne sûr de son bon droit sans chercher à écouter et comprendre l’autre.

jacques
12 années il y a

Bravo à Fabrice.
J’ajouterai à son commentaire que si nos ancètres ne s’étaient pas affranchis de la loi de l’époque, nous serions encore sous la Royauté….

jf.

PS: Je note qu’ il est plus facile de disserter sur « l’obscurantisme » sinon le « fascime » (n’ayons pas peur des mots, n’est-ce pas…) d’une décision de justice plutôt que de nous éclairer sur le libéralisme qui aboutit aux fiascos économiques que l’on constate depuis quelques mois, qui obligent même les états champions de cette thèse à procéder à des…nationalisations…

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@ Jacques

Il te sera répondu que c’est l’interventionnisme de l’Etat américain qui cause la crise, le principe du darwinisme économique (mais bon, dans l’absolu la nationalisation des pertes et l’accaparation par quelques uns des profits ne choque pas hien, tant qu’on est du bon côté de la barrière…)….

penthievre
penthievre
12 années il y a

@ fabrice et jacques

Ecoutez les gars, peut-être pouvez-vous commencer par essayer de comprendre et d’envisager la nature exacte de l’interventionde l’Etat US dans la situation actuelle.
Puis-je vous conseiller de lire jpchevallier, sur:
http://www.jpchevallier.com/

Vous observerez probablement que l’obscurantisme ne se trouve pas là où vous croyez qu’il est.

Par ailleurs, la désobéissance civile est une notion qui m’est totalement étrangère, dans la mesure où elle est contraire aux lois acceptées librement par les citoyens dans le régime de droit qui est le notre, jusqu’à la mise en place, que je ne souhaite pas, d’un régime insurrectionnel.

merci; Penthièvre

Mathieu L.
12 années il y a

Pour revenir au départ de la discussion, je disais juste que le combat était disproportionné. Quand Bové brûle un champ, Monsanto fait du lobbying. Mais, LOmiG, je ne crois pas que ce lobbying soit uniquement à coup de rapports et de courriers. Je crois surtout qu’il se fait à coup de cadeaux financiers, ce que les anti-OGM ne peuvent pas faire. Dans ce cas, la contestation de la loi peut se justifier. De plus, je ne suis pas pour la réglementation à outrance. Les OGM posent des questions et ils méritent un débat démocratique. Il a partiellement eu lieu durant la discussion du Grenelle de l’environnement, mais les parlementaires ont été timorés dans l’application des résolutions du Grenelle. Ils en ont le droit, mais ils méprisent aussi l’expression de cette grande rencontre très démocratique qui a réuni beaucoup de monde, de toutes les opinions en l’occurence. D’autre part, Sarkozy avait inclus cette question à son programme. Et, pour une fois, LOmiG, je te dirai que la propriété doit être respectée, mais je rappelle aussi que la liberté des individus, même chez eux, s’arrête là où commence celle des autres. Si René Foulon construit une bombe nucléaire chez lui, je trouverai… Lire la suite »

penthievre
penthievre
12 années il y a

Si je comprends bien ce que j’ai pu lire , les actions contraires à la loi sont justifiées ou justifiables comme forme de compensation ou de réponse à des pratiques légales de lobying , assimilées généralement et sans aucun scrupule à de la corruption.

Je trouve que plusieurs des commentateurs ont tout simplement une vision erronnée ou incomprise de l’Etat de droit, et je ne me résoudrai pas à les laisser dire sans intervenir.

Je dis aussi que, par le principe de la philosophie des sciences, les conclusions scientifiques ne sont en aucun cas soumises au vote ou à l’acquiescement majoritaire; elles sont recevables par la validité de leur
conformité avec les observations et expérimentations, et de la démonstration des liens naturels entre les causes et les effets.

Ok, Mathieu.L sur la date du 18 brumaire; ça ne change rien sur le fond et les circonstances, à savoir que le régime de terreur n’est pas franchement un modèle souhaitable.

manuel
12 années il y a

Aux adeptes de la super liberté, comment je fais pour ne pas manger OGM? Me laisse t’on le choix? si le danger n’est pas prouvé, il est prouvé que la contamination existe. donc je dois bouffer des OGM, même si j’en ai pas envie.
Sinon, concernant le sujet du fauchage, je dirais qu’une entorse à la loi mérite une sanction même si je ne suis pas totalement en désaccord avec Bové.

Mathieu L.
12 années il y a

@ Penthièvre : je signale juste que les lobbys ont des moyens d’action que les autres citoyens n’ont pas. Je ne suis d’ailleurs pas très sûr que ce lobbying que je dénonce ici soit légal en France, contrairement à ce qui se pratique dans les pays anglo-saxons. Le droit doit aussi être sujet de consensus. Dans le cas des OGM, il y a un vrai débat qui relativise la portée du droit. C’est malheureux mais c’est un fait. De plus, je l’ai dit plus haut, je ne dis pas que Bové ne doit pas être sanctionné, et d’ailleurs, il a déjà fait de la prison à plusieurs reprises, ce qui veut dire qu’il ne fuit pas non plus les condamnations et qu’il assume ses actes. Quant à ta conclusion sur la science, je te signale que LOmiG a justement dit plus haut qu’on n’en savait rien. Les scientifiques spécialistes de ces questions sont très partagés là-dessus, et cela s’est vu durant le Grenelle. Donc, s’il y a un doute, on peut légitimement se décider de manière démocratique, puisque la science n’est pas capable de nous apporter une réponse. Entre le principe de précaution à outrance et le laissez-faire à outrance,… Lire la suite »

Mathieu L.
12 années il y a

@ LOmiG : :shock: mes arguments sont autant valables que les tiens, je suis désolé. Le lobbying financier existe ! Il a été régulièrement dénoncé durant la discussion sur le projet de loi sur le Grenelle. Je veux bien imaginer que les journalistes déraillent, mais peut-être pas les députés eux-mêmes. Il y a eu une proposition de modification du réglement intérieur de l’Assemblée fin 2006 et un rapport sur le lobbying début 2008 visant à l’encadrer, ce qui veut bien dire que les députés ont eux-mêmes constaté que des dérives existent.

Maintenant, vu ton agacement, j’arrête là. Salut !

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@BLOmiG Qui défend les OGM quasiment personne ?? Je sais qu’en cette période pré-automnale le froid commence à gagner les hémisphères supérieurs de l’humain mais as-tu la mémoire si courte au point d’oublier cet amusant épisode de l’année dernière où l’on accusait les militants anti-OGM d’avoir causé le suicide d’un pauvre agriculteur parce qu’on avait trouvé un tract sous lui après sa pendaison ? 0 grand coups de médias on nous avait brulés ces salauds responsables de la mort d’un homme puis, quand on s’est aperçus que le tract n’en était pas vraiment un et que les raisons du suicide étaient à des lieues des OGM l’affaire a disparu des JT et des premières pages par magie ? L’amusant monsieur Lefebvre, lobbyiste de métier (et qui l’est toujours, bien que député de la nation, mais non, il ne peut y avoir de dessous de tables) est un ardent défenseur de Monsanto, on le voit bien plus souvent dans les médias que Bové, que l’on entend finalement qu’à ses procès…. En fait d’œillères j’ai l’impression que c’est un peu toi et tes lectures « sélectives » qui portez aujourd’hui un regard biaisé sur la société, regard alimenté de certitudes auto-prouvées à force d’incantations… Lire la suite »

Charlatan Crépusculaire
Charlatan Crépusculaire
12 années il y a

@BLOmiG : nous n’avons jamais parlé de la faim dans le monde, le sujet de la discussion était, si je ne m’abuse, la suppression du SMIC, la faim dans le monde n’était qu’une digression sans beaucoup d’intérêt (et je te rappelle que c’est toi qui a amené le sujet en donnant un chiffre complètement absurde). Un chiffre n’est pas un fait. Ce n’est qu’un chiffre. J’en manie suffisamment à longueur de journée pour savoir ça. De plus, tu rejettes systématiquement tout ce qui ne correspond pas à ta vision du monde. Exemple, Greenpeace. Oui, Greenpeace est une organisation ayant une certaine idéologie qui ne correspond manifestement pas à la tienne. Donc forcément, ils ne colportent que des informations fausses (cela dit, ils ne sont pas les seuls à colporter ce genre d’information). Evidemment, les organisations écologistes parlent de contamination quand les lobbys et les entreprises chimiques nous expliquent qu’il n’y a aucun risque, donc ce sont naturellement ces derniers qui ont raison. En ce qui concerne l’aspect idéologique de mes discussions : comment parler politique sans se placer du point de vue d’une idéologie ? Quelqu’un a dit : « L’idéologie ne me gêne pas, ce qui me gêne c’est le… Lire la suite »

Mathieu L.
12 années il y a

@ LOmiG : je ne suis pas anti-OGM en soit. Je pense que vu les questions posées, il n’y a pas de raisons de refuser un débat démocratique sur cette question, ce que je répète depuis la parution de ton billet. Le référendum me semble la bonne solution, car il vous permettra de convaincre rationnellement les électeurs, et aux anti-OGM de proposer leurs visions. S’ils sont caricaturaux, ils seront battus. Bon, concernant mes positions plus générales, je ne crois pas que tu sois surpris. Tu lis parfois mon blog (puisque tu y commentes) et tu connais mes idées. D’autre part, pour moi, les médias défendent aussi souvent des positions qui sont loin d’être socialistes. Et en l’occurence, sur la condamnation de Bové, il ne m’a pas semblé que les médias ait pris une position très tranchée, et finalement, ils n’ont pas pris de position du tout. Pour finir, même si je tiens un blog avec eux, mes idées diffèrent de celles de Manuel d’un côté et de Fabrice de l’autre. C’est d’ailleurs l’origine du blog à trois mains (ou plutôt à six !). Tu remarqueras d’ailleurs que nos interventions ne traitent souvent pas des mêmes sujets et ne concernent pas… Lire la suite »

penthievre
penthievre
12 années il y a

De Penthièvre à Fabrice,

Je pense que vous faites une erreur d’analyse historique à propos du règne de Louis XIV.
Sur les conseils avisés de JB Colbert, il a développé les infrastructures (routes, canaux), lancé la création des grandes manufactures, créé et soutenu les grandes Académies des Arts et des Sciences, développé la Marine et le commerce international, rendu des pouvoirs aux Parlements régionaux, et créé les Grands Corps d’Etat ouverts aux roturiers méritants.
Il a mis fin à l’emprise des grands féodaux corrompus (qui tapaient dans la caisse).
La France était alors la première puissance économique mondiale. Ce fut une période de très grande prospérité.

Certes, sur la fin, il en a gâché une partie dans des guerres inutiles et coûteuses, et, par la révocation de l’Edit de Nantes, fait fuir une bonne partie des forces vives vers l’Etranger; Colbert a disparu trop tôt.

Bref, ce n’est pas le meilleur exemple de la formation du déclin.

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@Pen

Il a aussi instauré la monarchie de droit divin un outil bien pratique, que la France ait connu sous son règne une grande prospérité n’implique pas que les français l’aient connu, la confusion, me semble-t-il règne toujours chez les libéraux, enrichir un pays n’est pas enrichir ses habitants, c’est juste enrichir les possédants, et il ne me semble pas très humaniste de s’en contenter.

@ Lomig

Si je ne fais pas erreur tu as mis en ligne un texte de Salin expliquant que l’Etat n’était finalement pas une bonne chose, et que l’individu libre allait « par voie naturelle » trouver de meilleures solution, j’ai cité le cas de Louis XIV (qui s’est affranchi de toutes les contraintes de ses prédécesseurs) en exemple, bien qu’il fut libre et pas jouet d’une idéologie ses choix ont eu des conséquences désastreuses pour le peuple français, alors que Colbert, qui incarne beaucoup plus la notion d’Etat, a eu un impact positif… Cela me semble suffisant pour invalider la proposition de Salin sur la « capacité naturelle de l’homme à tendre vers l’équilibre ».

penthievre
penthievre
12 années il y a

De Penthièvre à Fabrice, Essayez, je vous prie, de me nommer par mon pseudonyme complet. « Pen » n’est franchement pas un diminutif que j’apprécie particulièrement, si vous voyez ce que je veux dire. Sur l’instauration du Droit divin, vous plaisantez, j’espère: La monarchie de droit divin date de Clovis, réactualisée par Charlemagne. Tous les Capétiens ont été sacrés » par la Grâce de Dieu »; seul le dernier, Louis-philippe (Roi des FRANCAIS), l’ a été au nom de la Nation. Par ailleurs, comme vous dites, enrichir les possédants n’enrichit certes pas les habitants manants, si la richesse est gardée dans un coffre fort. Mais dès lors qu’elle est réinvestie et mise dans le marché de la consommation, elle enrichit et profite à tout le monde! Principe économique basique, où il n’y a en aucun cas source de confusion au sein des libéraux, qui sont, par nature, beaucoup plus humanistes que vous ne le pensez. Après, on peut discuter de la meilleure forme de redistribution équitable, mais c’est une autre affaire; et il ne faut pas partir de l’idée préconçue que les riches sont des salauds et des profiteurs. Enfin, je n’ai pas bien compris vos propos sur le rapport entre Colbert et l’invalidation… Lire la suite »

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@ Penthièvre Pen ,n’est pas forcément associé à un borgne, pour moi c’était plus le « stylo » (ou plus poétiquement « plume ») mais ce n’est pas bien grave. J’aurais dû parler de monarchie absolue de droit divin, mea culpa… Concernant l’enrichissement d’un pays, si en effet la mise dans le marché des richesses est effectuée peut profiter à tous, la tendance naturelle chez l’homme n’est pas à l’altruisme mais à l’immobilisation des richesses par l’achat de foncier ou d’obligations, c’est la défaut actuel du « néolibéralsime » qui n’investit plus dans l’industrie ni à long terme mais dans des opérations financières visant à créer plus de profit sans augmenter la production de biens, c’est la différence politique entre Colbert, dont les réformes avaient pour but l’expansion du pays entier et Louis XIV, pour qui les guerres de territoire ne servaient qu’à augmenter son capital sans rechercher derrière à l’utiliser pour le bien commun. J’aurais dû parler d’équilibre social donc puisque la démonstration de Salin ne faisait pas particulièrement référence aux finances mais à la protection, et dans ce domaine je persiste à dire que la capacité naturelle de l’homme à tendre vers l’équilibre n’est que peu avérée, à l’inverse, le but de tout Etat… Lire la suite »

penthievre
penthievre
12 années il y a

De Penthièvre à Fabrice,

Deux petites remarques pour ne pas en rester là sur vos derniers propos:

  1. Le stylo (ou la plume) n’est rien sans la main de l’homme qui l’utilise; rien n’est anodin, ni « pas grave ».

  2. Je vous cite: « le fait qu’il [ l’Etat] soit composé d’hommes est ce qui cause les erreurs, pas la nature de la construction Etatique ».

Les erreurs font partie de la nature humaine, au même titre que la recherche de l’équilibre entre ses désirs et ses moyens.

Ou encore, vous envisagez une construction étatique dont la nature seraît totalement étrangère à l’humanité et la société des Hommes?
Pour le coup, c’est vous qui militez pour un Ordre supérieur, genre Dieu peut-être?

Merci; Penthièvre

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@Penthièvre On parle aussi de plume pour qualifier les qualités d’écriture d’un auteur, ce que je peux vous dénier en lisant vos interventions… Si je suis d’accord avec vous pour considérer que les erreurs font partie de la nature humaine, je m’inscrit en faux sur la recherche d’équilibre entre désirs et moyens, l’inventivité humaine est le fruit de la prédominance des désirs et l’exemple même de la volonté d’altérer ses moyens pour accéder à l’objet du désir, notre nature recherche la satisfaction des désirs, pas leur adéquation avec nos moyens, c’est la philosophie qui est cette recherche, hors comme on ne peut affirmer que chaque humain suive ce précepte philosophique il paraît alors logique de lui dénier son côté « naturel et inné ». La nature de la construction étatique, à mon sens, doit se placer au delà des contingences personnelles et viser comme objectif le bien commun, pas besoin d’un Dieu ou d’un ordre supérieur pour cela, juste d’une philosophie aspirant au dépassement de ses faiblesses dans l’accomplissement de fonctions publiques. Utopique ? oui, mais entre la croyance d’un humain naturellement « bon » et celle d’un humain naturellement « gris » qui peut par la force de sa volonté progresser vers le mieux je… Lire la suite »

penthievre
penthievre
12 années il y a

@Fabrice,

La première phrase dans votre précédent message présente un caractère insultant qui me conduit à ne pas souhaiter poursuivre le moindre débat avec vous, selon les critères qui sont les votres , et que je considère comme gravement erronnés et déplacés.

avec toute ma considération;
Penthièvre

René
12 années il y a

Absent de la « blogosphère » pendant 48 heures, je reviens pour découvrir un nombre impressionnant de commentaires sur cet article si intéressant. J’en suis ravi pour mon ami Lomig, dont les articles sont de plus en plus l’objet de polémiques, ce qui doit le satisfaire autant que moi sur mon propre site quand c’est le cas aussi… Ceci dit, j’ai commencé de lire ces nombreux commentaires dont je n’avais pas encore pris connaissance, mais je me suis vite lassé, en constatant que la plupart des « contradicteurs » opposants à l’esprit de l’article n’avaient pas le moindre argument valable pour étayer leur thèse, et je veux parler non pas de leur opposition aux OGM mais de leur soutien aux actions insoutenables de José Bové et consorts. Je n’ai pas besoin de lire ces lignes pour la plupart lénifiantes pour réaffirmer ici deux ou trois choses, et ce sera ma dernière intervention car elle est sans appel. Excuse moi, Lomig, mais je pense qu’il est inutile de toujours redire les mêmes choses sans jamais être compris. Ou toujours devoir redire les mêmes choses à des personnes qui ont décidé qu’ils ne voulaient pas comprendre. Au choix… Première chose : il n’y a aucune preuve… Lire la suite »

Mathieu L.
12 années il y a

Salut LOmiG,

Vu la difficulté du débat sur ce billet, j’en ai commis un sur mon propre blog pour préciser mes positions.

En espérant y poursuivre le débat.

A bientôt,

Mathieu L.
12 années il y a

Oups, rien compris à la syntaxe Markdown, moi :wink:

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@ Penthièvre

Toutes mes excuses, il manquait un « ne » dans ma première phrase, le sens en a forcément été altéré, à la base c’était censé être un compliment….

penthievre
penthievre
12 années il y a

@fabrice,

ok, dans ce cas, j’accepte;
mais relisez-vous avec attention avant de poster!

salut
Penthièvre

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@ Penthièvre

Je ferai de mon mieux pour éviter que ce genre de bévue ne recommence, en tout cas je ne mettrai plus 2 jours avant de présenter mes excuses si je dois involontairement blesser quelqu’un !!

@ René

Je suis moi aussi descendant de résistants (pas Grands, juste de base, sans majuscules mais avec sens du devoir), et je me rappelle assez bien l’affiche rouge qui plaçait aussi le régime allemand comme « seul détenteur de la violence légitime » et considérait les résistants du groupe manouchian comme une « armée du crime », il faut se méfier du « bon droit » lorsque l’on a pas le recul historique pour juger qui avait raison et qui avait tort… Sans comparer Monsanto à Hitler et Bové à Jean Moulin je ne pense pas qu’on puisse taxer l’un de tous les maux en refusant de voir les défauts de son opposé.

Vous qui semblez si prompt à défendre la propriété, que dites vous au paysan qui veut cultiver « bio » et qui voit son champ envahi par la dissémination pollinique des champs d’essai Monsanto ? N’est-ce-pas là aussi une destruction inacceptable du bien privé d’un exploitant ?

René
12 années il y a

@ Fabrice

Je ne vais pas polémiquer avec vous sur la première partie de votre réponse. C’est une question de bon sens, et donc d’intelligence.

Pour ce qui est de la deuxième patie, je suis totalement d’accord avec vous pour dire que ce que vous appelez « la polution » des cultures non bio par les cultures bio peuvent représenter un inconvénient majeur aux yeux de leur propriétaire. Je suis même prêt à admettre qu’il s’agit d’une atteinte à leur droit de propriété sur leurs cultures, de la même manière que les dommages causés par la grêle sont une atteinte au droit de propriété du viticulteur sur ses vignes.

Primo, elle n’est pas due à Monsanto ni à ceux qui utilisent ses semences mais aux conditions atmosphériques. Secondo, elles ne justifient en rien les actions de fauchage.

Vous n’apportez aucun élément nouveau.

Désolé.

René
12 années il y a

@ Fabrice

Désolé : à la relecture, je constate qu vous n’aviez pas parlé de « polution ». J’ai confondu avec une autre commentaire.

Ca ne change cependant rien au fond du problème.

A bientôt

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@ René Je trouve amusante la critique de l’intelligence venant d’un individu qui préfère constamment ignorer les réalités qui pourraient mettre à mal son dogme…. Si je comprends bien la dissémination d’OGM n’est pas du fait de Monsanto donc rien à dire circulez ? Si je lâche une pierre du haut d’un pont et qu’elle écrase votre voiture, considérerez-vous aussi que la responsabilité en incombe à la seule gravitation terrestre ? Monsanto met en place une politique volontairement disséminante, tout comme la production de semences stériles n’existe que pour prévoir une position de monopole permettant d’appliquer son bon vouloir, que les faucheurs doivent être condamnés je ne le nie pas, d’ailleurs ils ne s’en plaignent que rarement, qu’ils aient à subir vos « leçons de choses » ça par conter ça doit leur faire mal (ou les faire rire au second degré, au choix). Vos « éléments nouveaux » n’ont de nouveau que la façon dont vous les rédigez, parler « d’obscurantisme » face au principe de précaution je l’entend depuis que je suis enfant, demander plus de libéralisme on le faisait déjà avant ma naissance, et railler l’archaïsme des gauchistes est à peu près aussi daté que le gauchisme lui même…. A la pointe de… Lire la suite »

René
12 années il y a

@ Fabrice

Si vous lâchez une pierre du haut d’un pont, ce sera une action volontaire dont vous serez responsable. Vous avancez sans preuve que « Monsanto met en place une politique volontairement disséminante ». Si c’est le cas, il est effectivement responsable. Mais où sont les preuves ?

Je constate cependant que vous admettez avec moi que les faucheurs doivent être condamnés. En fait, ce qui vous gêne c’est que ce soit un libéral qui le dise, et rien d’autre. Vous ne combattez pas mes arguments, vous combattez ma prise de position sur le plan politique…

Vous vous comportez exactement de la manière que vous me reprochez à tort, sans jamais apporter d’argument probant.

La polémique est vaine quand l’un des interlocuteurs part du principe qu’il a raison et que l’autre est de mauvaise foi, voire que c’est un imbécile (vous me le dites presque ouvertement dans votre première phrase).

Je vais donc arrêter là avec vous une discussion qui n’en est pas une, et qui tourne en rond.

Dommage…

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

@ René Je ne faisais que réagir à votre mise en question de mon intelligence « C’est une question de bon sens, et donc d’intelligence », c’est bizarre mais j’apprécie toujours moyennement de me faire traiter d’imbécile (tout comme vous manifestement, pourquoi vous offusquer d’un simple retour de (mal)politesse ?). Ce qui me dérange ce n’est pas votre positionnement politique, c’est votre ton de donneur de leçons se plaçant au dessus des autres, oui il faut condamner les faucheurs volontaires (le principe de désobéissance civile implique aussi la punition qui vient après), non il ne faut pas se draper dans des conceptions idéologiques pour le justifier (côté sacré de la propriété privée qui serait la base de la liberté), c’est tout… Quand à prouver la volonté disséminante, il suffit de se questionner sur la réelle utilité des expérimentation « en plein champ » effectuées, le climat américain est-il si différent du nôtre qu’il faille absolument tester chez nous ? Dans une optique d’utilisation de semences « stériles », pourquoi s’entêter à tester des semences fertiles alors que l’on sait bien que l’on va exiger des agriculteurs qu’ils remettent toute semence inutilisée et interdire la « duplication » des graines à terme (mais pas encore, pas durant les « tests »… Lire la suite »

Fabrice
Fabrice
12 années il y a

Il manque la fin de mon deuxième paragraphe, qui se résumait à « le droit n’a pas besoin d’idéologie pour le défendre, s’il est juste son application l’est aussi »

trackback

[…] Obscurantisme (227 lectures) […]

trackback

[…] adopter une utilisation dogmatique du principe de précaution. Sur les dangers du portable, sur les OGM, sur le réchauffement climatique, on retrouve les mêmes […]