A la recherche du réel

J’avais lu ce livre de Bernard d’Espagnat (« A la recherche du réel ») pendant mes études. Et je l’ai ressorti cet été car, écrivant un essai sur le thème du réel, en lien avec le découpage de Karl Popper, il m’a paru naturel, vu son titre, de m’y replonger.

Je précise que c’est un livre de physicien, passionné de philosophie, et qu’il est à  destination d’un public plutôt averti. Il n’y pas d’équations dans le livre, mais les concepts manipulés ici nécessitent d’avoir un petit bagage scientifique. Le livre est centré, comme le rappelle la préface enthousiaste d’Etienne Klein (qui a connu Bernard d’Espagnat, et co-écrit un livre avec lui), sur la controverse entre Einstein et Bohr. Il s’agissait pour les physiciens, au moment des premiers succès de la mécanique quantique, de comprendre les implications philosophiques de cette théorie si efficace à  décrire une partie du réel, mais apportant des idées et des concepts radicalement contre-intuitifs. Pour ceux qui veulent en savoir plus, et comprendre comment dans les années 60 John Bell sur le plan théorique, et Alain Aspect et al. sur le plan pratique ont tranché dans ce débat, je recommande d’aller voir les vidéos et l’interview d’Alain Aspect que l’on peut trouver sur Sciences Etonnantes.

S’appuyant sur ce thème, Bernard d’Espagnat en profitait pour apporter une réflexion profonde sur le « réel », et la capacité de la science à  la saisir. Il a forgé à  cette occasion le concept de « réel voilé » pour illustrer le décalage systématique entre l’Etre tel qu’il est, et nos modèles, descriptions, théories, langages qui ne sont capables que de décrire une partie des phénomènes (mais avec quelle efficacité parfois!). Je ne rentre pas dans la discussion à  proprement parler, car elle fera l’objet d’un chapitre de mon essai. Je recommande ce livre très riche, passionnant, et qui m’a permis d’ajouter dans ma collection, entre autres, cette magnifique citation de Pascal :

Je ne dispute jamais du nom, pourvu qu’on m’avertisse du sens qu’on lui donne.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francois Unger
Invité
Francois Unger
3 mois il y a

sujet clef s’il en est
je vais aller voir la vidéo d’Alain Aspect et je reviendrai
merci en tout cas pour attirer notre réflexion sur ce point fondamental du « réel », ce qui est.

Francois Unger
Invité
Francois Unger
3 mois il y a
Répondre à    BLOmiG

Oui le sujet est complexe mais la vidéo de sciences etonnantes est vraiment de très haut niveau pédagogique. m^me un béotien comme moi a l’impression de comprendre. merci de ce lien.
Il reste que pour revenir au sujet du « réel » il est clair que s’il est possible que des interactions à  distance instantanées peuvent se produire la notion de « réel » prend un coup de vieux. Le « réel » est peut être à  ranger dans les notions intuitives qui ne permettent pas de décrire ou comprendre notre univers.

Francois Unger
Invité
Francois Unger
3 mois il y a
Répondre à    BLOmiG

n’est ce pas repousser un cran plus loin le problème: c’est quoi « ce qui existe »?

Francois Unger
Invité
Francois Unger
3 mois il y a
Répondre à    BLOmiG

d’autant qu’il semble « exister » des « choses » dont la réalité est discutable comme par exemple « l’inconscient ».