Alternative Liberale : des idees justes, mais mal defendues ?

J’ai terminé la semaine dernière le Manifeste des Alter-libéraux. Il s’agit du programme pour les présidentielles et les législatives du parti Alternative Libérale. Les auteurs sont Edouard Fillias, Sabine Hérold , Aurélien Veron, Jean-Paul Oury et Ludovic Lassauce.
Ce petit livre, facile à lire, est une bouffée d’air frais pour la pensée sclérosée par l’uniformité du discours français gauchisant et adorateur de l’Etat providence. L’auteur principal (et malheureux candidat à la candidature pour l’élection présidentielle) livre un discours cohérent, vif et jeune. Beaucoup de propositions de bon sens : j’ai trouvé cette lecture très agréable. L’originalité : le parti-pris est celui de la liberté individuelle à tous les étages. Le livre est plus un éloge de la liberté dans tous les domaines, qu’un plaidoyer pour le libéralisme économique. Ce qui rend le discours plus recevable par l’opinion publique, et même temps lui enlève de sa portée politique. Ce qui se retrouve, à mon avis, dans la prise de position pour soutenir Bayrou, alors même que les idées d’Alternative Libérale sont beaucoup plus proches de Nicolas Sarkozy. Ce choix restera à mon avis une erreur politique historique pour ce mouvement.

Le liberalisme doit devenir transversal

Pour finir, je trouve que ce parti souffre du même défaut que les mouvements écologistes. Sa force est à la fois sa faiblesse. L’écologie met la survie de la planète en priorité numéro un : c’est sa force (parce qu’effectivement tout dépend de cela : quelle société si la planète n’existe plus ?) et sa faiblesse (quelle politique pourrait se passer d’intégrer l’écologie dans ses actions : c’est le développement durable, et on voit que l’écologie est fondamentalement quelque chose de transversal). De même, le libéralisme met la défense des libertés individuelles en priorité numéro un : c’est sa force (quelle société peut être souhaitable si ses membres ne sont pas libres?) et sa faiblesse (la liberté doit être un fondement pour toute démocratie, et par là-même elle est aussi transversale et ne peut pas être la propriété d’un parti, mais doit être une sorte de préalable à tout discours politique). La vraie démarche aurait consisté à faire ce que Nicolas Hulot a fait pour l’écologie : faire signer un « pacte libéral » à tous les candidats. Encore aurait-il fallu pour cela que les médias soient aussi réceptifs au discours du libéralisme qu’à celui de l’écologie. Le chemin est encore long…
A lire donc, pour redonner aux idées politiques cette composante indispensable sur le plan philosophique – la liberté individuelle – , bien que vouée, à mon sens, à être intégrée pleinement par tous les partis raisonnables et amoureux de la liberté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Cyril
14 années il y a

Libertés individuelles, nature plus propre : tout les monde adhère à ces mots là ! Tellement logique que ces idées défendues en proue n'attirent personne ?

LOmiG
LOmiG
14 années il y a

Salut cyril,
merci pour ton commentaire !
oui tout le monde adhère aux mots…mais aux idées ? Il est facile de défendre la nature ou la liberté individuelle, mais c'est une autre chose que de les défendre dans les actes. C'est pour ça que c'est une bonne chose que Nicolas Hulot aie fait passer son pacte écologique. Et c'est pour ça que c'est dommage que Alternative Libérale n'aie pas fait la même chose…

trackback

Interview par Lomig…
Lomig tient un blog intéressant, expressionlibre.net, dans lequel il avait déjà parlé d’Alternative Libérale en avril 2007, autant dire une éternité. Commentaire d’alors : Ce choix restera à mon avis une erreur politique historique po…

Le Champ Libre
13 années il y a

Juste pour vous signaler mon site libéral au cas ou vous ne le connaîtriez pas.

Le Champ Libre
13 années il y a

Je me suis gouré dans l’adresse. C’est réparé.

trackback

[…] ou par une promotion des idées libérales à l’intérieur des grands partis (UMP-PS) ? Je penchais pour la deuxième option il y a plus d’un an, et maintenant, après m’être un peu […]

JPO
JPO
12 années il y a

Je retrouve ce texte tout à fait par hasard. Merci pour cette bonne recension… Mais bouh…. quel dommage pour la deuxième partie. Quelle mauvaise idée. Heureusement que tes positions ont un peu plus évolué depuis.
A bientôt
JPO

Jpo
Jpo
12 années il y a

Salut Lomig, As-tu vu le sondage qui est sorti hier ? Les Français plébiscitent deux ultra-dirigistes tous les deux anti-libéraux ( l’un l’avoue l’autre le sussure). Si ça ça n’est pas la preuve qu’il faut un vrai parti libéral fort et qui pèsesur l’échiquier politique alors je n’ai rien compris. Car s’il y avait eu un parti libéral qui soit comme en Allemagne la troisième force politique les sondés auraient eu au mois le choix pour dire: je veux m’en sortir par moi même. La ilsn’ont pasce choix. Avec l’approche des Européennes, la stratégie d’AL se révèle payante. Voici un excellent vecteur pour réunir tous les libéraux autour d’une cause et se racommoder. Si les libéraux ne saisissent pas cette opportunité pour s’unir, alors on comprendra pourquoi ils sont inexistants en politique et ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes s’ils ne pèsent rien. Ce serait trop stupide surtout qu’en ce moment on cartonne à 3/4 adhésions par jour. Cette histoire d’entrisme ne tient pas la route: on a vu ce qui était arrivé à DL. On ne fait pas d’entrisme avec un parti politique qui ne pèse rien : ou alors celui qui fait ça cherche seulement à se… Lire la suite »

Jpo
Jpo
12 années il y a

Ca fait depuis 2006 que je prédis qu’en 2012 on aura un 2e tour Sarko Besancenot. Pour l’instant les sondages me donnent raison : je te rassure c’est la seule satisfaction que j’éprouve et je préférerais m’être trompé.
Tu dis Sarko est démocrate. Oui mais comme nous vivons dans une simili-démocratie la course au populisme est ouverte. Et ce n’est malheureusement pas avec la paupérisation des Français que les choses vont s’arranger.