Le sens du bonheur

Faut-il choisir entre bonheur et sens ? La réponse apporté par un personnage de Heroes consiste à dire que oui : la quête de sens, et celle du bonheur sont incompatibles. Qu’en pensez-vous ?

Un des tous premiers articles que j’ai écrit sur ce blog était une citation – de Marc-Aurèle – entendue dans un épisode de Desperate HouseWives. J’y soulignais qu’on pouvait marrier divertissement, et réflexion. Et bien, en ce moment, je regarde la première saison de Heroes, une super série TV. Et hier soir, le méchant tenait à un des héros le discours suivant, que j’ai trouvé juste et intéressant (je retranscris le sens de son propos de mémoire).

Dans la vie, tu as le choix entre deux choses : vivre heureux, ou avoir une vie pleine de sens. Tu ne peux pas faire les deux. Si tu vise le bonheur, tu dois vivre dans le présent le plus possible, et tu laisses donc de côté le passé et le futur, et le sens. Si tu veux une vie pleine de sens, tu dois prendre en compte le passé, et être quasiment obsédé par le futur. Tu ne peux donc pas avoir les deux.

J’ai trouvé cette réflexion intéressante. Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous qu’effectivement on ne puisse pas marier sens et bonheur ?
Pour ma part, je pense que le seul moyen de marier les deux, en partant de la distinction faite par le personnage, est de rapprocher ces deux valeurs, ces deux notions :

  • chercher le bonheur dans le sens : j’avais écrit un article là-dessus, pour expliquer que – selon moi –on devait chercher son bonheur dans les projets et dans l’assouvissement du désir toujours renouvellé
  • chercher le sens dans le bonheur : considérer que le sens absolu n’existe pas (absurde), et que le sens restant est nécessairement un sens local, parcellaire. Cela induit, selon moi, de placer le sens dans tout ce qui, chaque jour, chaque minute, nous rend heureux

Dans tous les cas, le sens absolu n’existe pas. Le bonheur absolu non plus d’ailleurs. Chercher un sens, ou le bonheur, implique de prendre la mesure relative de ces deux valeurs. La vie est aussi faite de choses inachevées, incomplètes, et il faut savoir l’accepter, aussi bien pour être heureux, que pour donner efficacement du sens. Sous peine de finir dans l’obsession d’une perfection innacessible.
Et vous ? Comment vivez-vous la quête de bonheur et de sens ?

00votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
as1a
as1a
10 années il y a

Le problème est mal posé dès le départ. Si tu vis une vie pleine de sens, alors tu ne prends en compte ni passé, ni futur.

L’approche purement verbal n’a que très peu d’intérêt dans la recherche du bonheur, on ne peut que l’expérimenter.