La pureté avant l'épanouissement

Réactions nombreuses à l’annulation d’un mariage par le tribunal de grande instance de Lille parce que l’épouse du futur mari, musulmane comme lui, n’était pas vierge. Quelques réactions de blogueurs, généralement indignés par la morale du mari plus que par le jugement. A juste titre. Mais n’oublions pas de mentionner l’idéologie qui cautionne ce genre de choses, qui a un nom : l’Islam.

Donc, le tribunal de Lille a annulé le mariage. De manière raisonnable, semble-t-il, puisque l’ex-mariée a reconnu pendant l’instruction qu’elle avait sciemment menti, et qu’elle avait conscience que sa virginité était importante pour son mari. Des réactions de colères n’ont pas manqué de fleurir un peu partout. Effectivement, discuter de la virginité de la mariée renvoi quand même assez loin dans le passé.
Authueil dit l’essentiel, comme le Chafouin d’ailleurs, mais l’un comme l’autre tombent à mon sens dans deux travers bien courants :

  • Authueil en profite pour associer dans son émoi l’Islam et les autres religions (« *… le mari a pris femme comme il aurait acheté une belle voiture, en la voulant neuve pour la « faire » à sa main (et cela n’est en rien une spécificité « musulmane », bien des chrétiens font de même).* »). Même s’il est vrai que toutes les religions se font un plaisir de diminuer la femme, il faut être réaliste : en France, en 2008, c’est l’Islam qui pose problème pour le statut de la femme. Pas les autres religions, ou alors de manière extrêmement périphérique.
  • Le Chafouin, quant à lui, regrette que l’homme n’ait pas dépassé sa déception et pardonné (pardonné quoi ? le mensonge ou l’absence de virginité ? en commentaire, il précise que c’est le mensonge). Ce qui, même si ce n’est pas dit, place tout de même l’homme en situation de décider s’il pardonne ou non à la femme. Et place donc la femme en position de fautive. C’est faire fi des pressions auxquelles sont soumises les musulmanes de la part de leur entourage, de la part de leur famille, pour rester vierge, pour se marier avec un musulman.

Il est effectivement important de ne pas se positionner en censeurs anti-libéraux. C’est ce que rappelle à juste titre Jules :

Si les aspirations intimes d’une personne peuvent apparaître douteuses à une majorité de libéraux progressistes, ceux-ci accepteraient-ils de souffrir la contrainte du législateur dans le choix de leur conjoint par le légisateur ?
Mais s’il est important de laisser à tout individu le libre arbitre et le choix de ses critères, il importe aussi de savoir quelles contraintes s’exercent sur les personnes. Il est un peu facile de dire qu’une jeune fille musulmane décide en toute liberté de sa vie sexuelle. C’est la raison à mon avis de la colère des associations : elles connaissent la réalité de la vie de ces jeunes filles.
L’aggrégateur humain, ne donne pas son avis, mais le titre de son article (« tromperie sur la marchandise ») montre bien ce qu’il pense de ces marchandages.
Finalement, c’est avec Nicolas J que je suis le plus en accord (j’aurais aimé avoir l’avis de Polluxe, tout de même) :

Les commentateurs commentent une décision de justice alors qu’il faut s’attaquer à des coutumes, des pratiques religieuses qui vont à l’encontre du progrès en reniant le droit des femmes, leur émancipation et toutes ces choses que j’ai défendues dans les barricades en 1968. Enfin ! Que j’aurais défendues si j’en avais eu l’âge…
[…] Par contre, on peut commenter la loi et la juger mauvaise quand elle permet de nous faire faire un retour vers le siècle dernier. On peut aussi commenter des coutumes religieuses d’un autre âge, y compris quand elles sont musulmanes. D’autant que de nos jours, arriver encore vierge au mariage devrait être considéré comme un crime pour « absence de formation ».

Qu’ajouter de plus ? Je pense qu’effectivement ces pratiques archaïques sont nuisibles, y compris pour les hommes puisqu’ils se privent de se marier avec une femme expérimentée sexuellement. Cela signifie que la « pureté » (si tant est que ça veuille dire quelque chose) est située plus haut que le « plaisir » ou l' »épanouissement » des êtres dans l’échelle de valeurs de cette idéologie…et cela en montre très bien tous les dangers.
Edit : la discussion fait rage aussi chez Koz

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
le chafouin
13 années il y a

C’ets dingue, tu est d’accord avec jules, sauf quand il s’agit del’islam.

Il faudrait sérieusement penser à te relaxer vis à vis de cette religion, quand même. Ce cas n’a rien a voir avec l’islam, et le sjuges auraizent tranché de la même façon si l’homme avait été catholique!
Tu te dis libéral, mais tu te permets de nombreux jugements sur la façon de vivre ou de penser des autres, je trouve.

Tu ne réagis pas seulement sur le point de savoir si des femmes peuvent être victimes ou oppressées, mais tu vas plus loin en critiquant la virginité en général, comm eproduit d’autres temps. Et si des gens veulent librement être vierges jusqu’au mariage, où est le problème?

polluxe
13 années il y a

« Et si des gens veulent librement être vierges jusqu’au mariage, où est le problème? »
Aucun problème quand il y a égalité entre l’homme et la femme, comme chez certains groupes chrétiens, où garçons et filles choississent de rester vierges jusqu’au mariage, ce qui n’est pas le cas ici.
Comme l’a très bien dit Authueil la femme est ici considérée comme une marchandise non conforme. C’est un être inférieur que l’on traite comme tel. Et si la religion n’est pas directement en jeu c’est bien la culture arabo-musulmane qui est en cause ici, des coutumes comme le dit Nicolas.

le chafouin
13 années il y a

@polluxe

Qui vous dit que l’homme, lui, n’est pas vierge également? EN réalité, je crois que vous fantasmez sans l’ombre du début d’une preuve. Je vous dis ça sans méchanceté! Lisez Eolas de toute urgence!

polluxe
13 années il y a

« Qui vous dit que l’homme, lui, n’est pas vierge également? » !!!
Vous êtes sur quelle planète ?
Lisez ceci de toute urgence : http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2008/05/30/2008-la-mariee-netait-pas-vierge-caroline-fourest

toto
toto
13 années il y a

LOmiG semble être un censeur libéral. Une incohérence patente donc !

Comme souvent je suis d’accord avec « le Chafouin » : beaucoup de blogueur font de l’Islam le grand satan, une fixation quasi-pathologique; que cette fixation émane de xénophobes se comprend aisément mais lorsqu’elle émane de blogueurs qui se disent libéraux alors il y a lieu de se poser des questions sur leur adhésion à la philosophie libérale.

Eolas a par ailleurs magnifiquement expliqué les dessous (si je puis dire) de cette affaire , tout en laissant de côté des considérations brumeuses sur l’Islam (de même Authueil) et c’est très bien comme ça.

Inutile de récupérer cette histoire pour refaire un énième procès de la religion musulmane.

polluxe
13 années il y a

» un censeur libéral » diantre ! Pourquoi ? Les libéraux n’ont pas de système de valeurs et acceptent tout au nom de la liberté ?

toto
toto
13 années il y a

LOmiG , vous faites feu de tout bois dès qu’il s’agit de taper sur la religion musulmane. Et d’ailleurs qui vous dit que dans le Coran il est écrit qq part qu’une femme doit être vierge pour se marier ? :

« … Pour Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud, pas question que ce jugement vienne stigmatiser un jeune homme de confession musulmane. «Ce jugement concerne une affaire privée et une personne induite en erreur par une autre. La religion musulmane n’a rien à voir avec ça. L’islam exhorte les jeunes à se marier, point», indique Amar Lasfar. Et le recteur de conclure, «la virginité n’a rien à voir avec cette affaire, d’ailleurs, le Prophète s’est marié neuf fois dont huit avec des femmes déjà mariées. Le mariage est un contrat simple, basé sur le consentement dans ce cas compromis par un vice qui est ici le mensonge». Pas sûr que cette explication suffise cependant à faire taire les réactions courroucées à ce jugement qui se multipliaient hier, y compris dans le monde politique. «

http://www.nordeclair.fr/nordeclair/mariageannulelilleislamvierge_tribunal.phtml

voir rue89 (articles commentaires)

FRK
FRK
13 années il y a

Tout comme le chafouin, je crois qu’il est important de lire l’analyse d’Eolas :
http://www.maitre-eolas.fr/2008/05/30/969-n-y-a-t-il-que-les-vierges-qui-puissent-se-marier

On peut toujours s’interroger sur les raisons de poser les conditions du mariage ( où est l’amour dans tout celà ), mais ces conditions étaient acceptées par les 2 partis.

Le fait qu’elle a menti, qu’elle reconnait avoir menti ne sont même pas sujet à discussion. Le fait est qu’elle approuve l’annulation du mariage.

On peut se demander pourquoi pas un divorce plutôt qu’une annulation … là encore Eolas y répond clairement, jurisprudence à l’appui ( voir les commentaires ).

Pour ma part je ne trouve pas de sujet à polémique, mais une odeur nauséabonde.

René
13 années il y a

Bonjour à tous, Comme souvent, j’arrive assez tard dans la discussion. Cependant, je tiens à dire clairement ce que je pense de cette affaire qui, certains ont l’air de ne pas en avoir conscience, est très importante quant à l’évolution de note société en ce qu’elle met en lumière la montée dangereuse de l’anti-islamisme dans notre pays. Le fond du problème est purement juridique : il s’est agi pour le tribunal d’appliquer la loi et rien d’autre (personne ne lui en demandait plus du reste), et l’a fait au pied de la lettre : il y a eu mensonge et tromperie avérés et reconnus de la part de l’épousée, ce qui est légalement un cas d’annulation du mariage. Il n’y a donc rien à redire sur le jugement lui-même. Peut-être faut-il modifier la loi, mais ce n’est pas le sujet ici… Sur l’aspect moral maintenant. Le fait de vouloir, pour un homme comme pour une femme, que son conjoint soit sexuellement vierge au mariage est une prise de position personnelle qui ne regarde que lui, en application de son droit indéfectible au libre arbitre et à l’exercice de sa liberté individuelle. Là où les dés sont pipés, c’est que dans… Lire la suite »

penthievre
penthievre
13 années il y a

salut à vous tous,

J’étais en train de préparer un commentaire qui aurait dit à peu près la même chose que René.

Juridiquement, l’affaire est irréprochable, et le mensonge sur cette qualité jugée essentielle que constitue la virginité est reconnu comme une entrave aux conditions du consentement. Soit.

Là où je m’interroge, c’est sur les conditions du consensentement de l’épouse: connaissait-elle préalablement le degré d’obscurantisme archaïque de son futur (et de sa famille).
En gros, savait-elle qu’il était aussi con?

Merci.

Nicolas J
13 années il y a

J’allais mettre un commentaire pour conseiller la lecture du billet d’Eolas mais quelqu’un l’a déjà fait.

Je n’ai plus rien à dire à part : bon week-end.

Yanka
13 années il y a

Je ne prends pas très au sérieux cette affaire, mais je prends le parti, sur mon blog, du plaignant contre la menteuse.

décembre
décembre
13 années il y a

Pour une fois qu’un homme gagne en Cour contre son épouse, on va pas commencer à l’accuser hein ? Le marié avait raison, le juge aussi et la mariée devra se passer de pension alimentaire. Yé !!!

jacques
13 années il y a

1) Le commentaire de René est fort bien rédigé.
2) Je ne comprends pas l’ironie déplacée de « Décembre ». Que vient faire la pension alimentaire dans cette afffaire ?? Je ne crois pas que ce couple avait un ou des enfants. Donc la question de la pension alimentaire ne se posait nullement !!!

jf.

jacques
13 années il y a

Me permet de vous signaler un Billet sur mon Bloc-Notes que je viens de rédiger sur « l’affaire de la virginité ».
Mais comme je sais que çà ne plaît pas à Lomig, je m’abstiens donc de mettre le lien ici.
Si vous voulez me lire, vous n’avez qu’à cliquer sur mon prénom ci-dessus.

Bien cordialement,

jf.

Didier Goux
13 années il y a

Jacques : il n’est nul besoin d’avoir des enfants pour être astreint à une pension alimentaire ! La différence des revenus entre le mari et la femme suffit pour cela.

jacques
13 années il y a

Eh bien non, Didier Goux, vous faites erreur.
Vous confondez la PENSION ALIMENTAIRE qui est due automatiquement pour les ascendants, qui est fixée par la justice pour les descendants, avec la PRESTATION COMPENSATOIRE.
Cette dernière, qui a été introduite dans le droit en 1975 (puis revisée en 2000 puis 2004) n’est nullement une obligation. Elle n’est décidée par le Juge que dans 15% des cas de divorce.
Je maintiens donc que « Décembre » s’est gouré..et vous avec.

Bon dimanche.

jf.

décembre
décembre
13 années il y a

…..Donc la question de la pension alimentaire ne se posait nullement !!!….

Va dire ça à Paul McCartney….!

Didier Goux
13 années il y a

Bon, bon, d’accord : prestation compensatoire. Reconnaissez cependant que, pour celui (ou celle, après tout) qui doit débourser, la différence n’est pas essentielle…

décembre
décembre
13 années il y a

D’accord avec Didier. Le terme importe peu c’est le chèque qui compte !

René
13 années il y a

D’accord avec Didier Goux et avec décembre : la terminologiue ne fait aucune différence sur le fond. Cependant, je ne suis pas convaincu que la question d’une éventuelle prestation compensatoire soit à l’origine du recours en annulation de la part du mari. Je suis beaucoup plus tenté de penser qu’il a fait une affaire de principe, moins sans doute, d’ailleurs, du mensonge de sa fiancée que de l’absence de virginité de sa femme. Ensuitre, le tribunal a trouvé l’argutie juridique d’un article « discret » du code civil pour rendre son jugement. Je maintiens cependant, contre l’opinion ambiante apparemment, que ce jugement est judiriquement inattaquable. Quand jentends ce matin le président de la Licra (que vient-il faire dans cette galère ?) prendre position contre ledit jugement, avec l’argument de dire qu’il serait emprunt de discrimination sexuelle dans la mesure où la virginité d’une femme peut être prouvée alors que celle de l’homme ne le peut pas, je plains les membres de son association, et tous ceux qui en attendent quelque chose, d’avoir à leur tête un homme qui a aussi peu de capacité à appréhender le droit et à employer les bons arguments pour défendre leur cause. Ne serait-il pas davantage dans… Lire la suite »

max
max
13 années il y a

@ chafouin:

Qui vous dit que l’homme, lui, n’est pas vierge également?

Ah ah ah ah ! , tu me sembles bien mal renseigné mon ami.

trackback

[…] La pureté avant l’épanouissement (67 lectures, 27 commentaires) […]