Citation #89

L’égalité devant la loi conduit à la revendication que tous les hommes prennent une part égale à la détermination de la loi. Tel est le point de rencontre entre le libéralisme traditionnel et le mouvement démocratique. Cependant, ils n’en ont pas moins une autre préoccupation essentielle. Le libéralisme (dans le sens que ce mot avait en Europe au siècle dernier) se soucie surtout de limiter le pouvoir de contrainte que possède n’importe quel gouvernement, qu’il soit démocrate ou non, cependant que le démocrate dogmatique ne connaît qu’une seule limite au gouvernement, l’opinion courante de la majorité. La différence entre ces deux idéaux apparaît en toute clarté si nous désignons le terme auquel chacun s’oppose : la démocratie s’oppose au gouvernement autoritaire ; le libéralisme au totalitarisme. Aucun des deux systèmes n’exclut nécessairement le contraire de l’autre : une démocratie peut détenir des pouvoirs totalitaires et il est concevable qu’un gouvernement autoritaire agisse selon des principes libéraux.

Friedrich Hayek

00vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ozenfant
12 années il y a

Les Français sont les seuls au monde à se demander s’ils doivent être libéraux ou non.

Dans toutes les autres nations: ON S’EST RENDU COMPTE QUE LE MONDE ENTIER ÉTAIT LIBÉRAL ! Donc qu’à part Cuba et une ou deux autres réfractaires : On n’avait pas le choix, on était libéral.

Seule la conformiste nullité de notre pensée unique médiatique répercutant les propos « planants » de Lolo, de La Méluche, du Facteur, du Buffet fermé et d’un ou deux autres olibrius ont pu introduire dansq nos cerveaux endormis l’idée qu’il existait une alternative au Libéralisme.

D’ailleurs si il existait une alternative au libéralisme, elle aurait sans nulle doute un NOM !

Étonnant non ?

LOmiG
LOmiG
12 années il y a

Salut Ozenfant,
Merci pour ton commentaire, et je suis completement d’accord avec toi : encore faut-il comprendre ce qu’est vraiment le liberalisme ; c’est ce que je m’attache a faire et que j’essaye de publier ici.
A tres bientôt !

Ozenfant
12 années il y a

Lomig, Ayant été gérant de 2 Sarl et PDG d’une S.A. je me borne à constater qu’il n’existe pas d’alternative connue au Libéralisme. Maintenant ayant toujours essayé d’être un patron responsable et solidaire de mon personnel, j’ai aussi été obligé de constater que les deux partis de droite successivement au pouvoir (PS/UMP) n’ont, eux, qu’un compréhension très théorique des problèmes. Que la fiscalité française en est resté au stade des 30 glorieuses avec une forte incitation pour les patrons de PMI/TPME à RENONCER à l’embauche comme à l’investissement dans l’entreprise, (pénalisation du travail la plus élevée au monde). Cette politique peu libérale, s’accompagne du social le plus élitiste d’Europe avec ses plafonds les plus hauts et ses planchers ridiculement bas ! Un social à l’usage de la caviar-bobocratie improductive, des rentiers inactifs, des privilégiés qui n‘en ont pas un besoin vital. La droite est censée représenter l’égoïsme rationnel et la gauche la générosité idéaliste. La caviar-bobocratie arrive à combiner les deux : l’égoïsme et l’idéalisme ! Dans quelques démocraties civilisées on arrive à combiner les deux de l’autre façon : La générosité et le rationnel. Il existe en Europe des droites plus sociales que notre PS et des gauches plus… Lire la suite »

lomig
lomig
12 années il y a

Re-salut Ozenfant,
A nouveau, je ne peux qu’exprimer mon total et profond accord avec ton commentaire.

A ceci pres : je pense que la droite et la gauche n’ont que peu de comprehension ni pratique, ni theorique des solutions a apporter. Je dirais même que ce sont surtout les aspects theoriques qui sont mal connus…
A tres bientôt !

Ozenfant
12 années il y a

Tout cer que nous avons « d’experts » en économie dans les médias (Liêm Hoang-Ngoc, Marseille, Elie Cohen, etc.) sont des profs de macro économie, donc de théories économiques et d’histoire de l’économie.
Ce sont eux qui conseillent les partis politiques.

Que veux tu dire par « je pense que la droite et la gauche n’ont que peu de comprehension theorique des solutions a apporter » ? Alors qu’ils n’ont que çà ?

lomig
lomig
12 années il y a

Salut Ozenfant,
Ce que je voulais dire c’est que tous les hommes politiques (et je ne suis pas sur qu’ils prennent conseil aupres de J Marseille…) sont constructivistes : en face d’un « problème », il faut forcement mettre une action du gouvernement, une intervention de l’etat. Je ne suis pas certains qu’ils imaginent que certaines fois, ce qu’ils ont de mieux a faire serait de ne rien faire, et ne pas se meler de tout.

Par ailleurs, il faut quelques principes directeurs, au sens liberal, pour permettre une société libre, plutot que d’user d’expedients pratiques : la plupart du temps, les expedients ont des consequences non-voulues, et qu’il est difficile d’annuler…

Je reviendrai la-dessus dans les prochains chapitres de DLL (hayek)

a bientôt !

Ozenfant
Ozenfant
12 années il y a

Mon cher Lomig,
Il est important que nous ne soyons pas trop naïfs, il y a le libéralisme pour potaches et celui que nous construisent « à l’insu de notre plein gré » , les grands de ce monde :

« Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial (OMC). La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. » David Rockefeller

LOmiG
LOmiG
12 années il y a

Salut,
Je me rends compte en lisant ton dernier commentaire qu’on n’est pas du tout d’accord…!
La citation de D Rockfeller n’a rien de libérale : un liberal ne prône en aucun cas un « gouvernement » mondial ou supranational, puisqu’il cherche déjà à réduire la part que prend dans les affaires le gouvernement national.

Par ailleurs, ta vision des « grands de ce monde » qui construisent à notre insu une société qui les arrange, eux, n’est pas conforme a la réalité. Les vrais libéraux n’ont pas besoin d’avancer cachés, puisqu’ils n’empiètent jamais sur les droits des autres. Je ne vois pas pourquoi ils devraient se cacher comme de vulgaires voleurs. Ta vision rejoint le cliché consistant à imaginer les puissants oeuvrant CONTRE les intérêts des autres, ce qui n’est pas la cas dans la majorité des situations…

à bientôt,

trackback

[…] Sphère « Citation du dimanche #89 […]