DLL – La persistance du constructivisme dans la pensée courante

Chapitre premier : « Raison et évolution »

La persistance du constructivisme dans la pensée courante

Le rejet des récits par lesquels la religion expliquait la source et les fondements de la validité des règles traditionnelles de la morale et du droit conduisait au rejet de ces règles mêmes, dans la mesure où elles ne pouvaient être justifiées rationnellement. C’est à  leur succès dans cette « libération » de l’esprit humain que nombre de penseurs célèbres de cette époque doivent leur réputation.

Précédent

Suivant

Cliquez ici pour retourner à  l’index