Retour sur la notion d’offre d’emploi « valable ». S’il parait légitime, dans un système de redistribution centralisé, de contrôler où va l’argent du contribuable, il n’est pas moins important de ne pas systématiquement empiéter sur la liberté individuelle. Les solutions proposées par le gouvernement, au final, reviennent à laisse l’Etat décider pour nous ce qu’est une offre d’emploi valable. Ce n’est donc pas pour des histoires de « pression » mise sur les chômeurs, ou de « culpabilisation » qu’il faut critiquer ce genre de dispositif, mais pour son caractère collectiviste, centralisé, et déresponsabilisant.

Michel GodetAprès la proposition de Pascal Salin (Ouvrir l’assurance maladie à la concurrence Européenne), je vous présente aujourd’hui celle de Michel Godet. Son idée à lui, comme piste de réforme vers le plein emploi, est d’améliorer l’adéquation entre la formation des jeunes et la demande des entreprises, en favorisant les formations en alternance. Sans oublier d’insister sur le rôle des éducateurs (parents, profs, travailleurs sociaux) pour que les jeunes acquièrent l’indispensable complément au savoir-faire : le savoir-être.